ac-amiens.fr

Sommaire

Accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ne disposant pas d’autre solution de garde

Actualisée le 8 avril 2021

Les écoles et collèges ne pouvant recevoir les élèves du 6 au 9 avril (tous niveaux scolaires) puis du 26 au 30 avril (collégiens), une solution d’accueil doit pouvoir être proposée aux personnels identifiés comme indispensables à la gestion de la crise.

Comme l’année dernière, des pôles d’accueil sont ainsi ouverts depuis le mardi 6 avril sur l’ensemble du territoire, sous la supervision des DSDEN Direction des services départementaux de l’éducation nationale et grâce à l’appui des collectivités locales ou territoriales. En voici quelques modalités :

  • écoles désignées : accueil en groupe de 10 élèves maximum en école maternelle et de 15 élèves en école élémentaire ;
  • tous les collèges : accueil en groupe de 15 élèves maximum par des personnels de l’Éducation nationale volontaires ;
  • sont exclusivement concernés les enfants de moins de 16 ans des personnels mentionnés dans la liste, pour lesquels il n’existe aucune solution de garde alternative (autre parent en télétravail, grands enfants pouvant surveiller les plus jeunes…) ; des justificatifs devront être fournis (attestation sur l’honneur de l’absence de toute solution de garde, justificatif attestant de l’appartenance à une catégorie prioritaire : carte professionnelle, attestation de l’employeur…).

 Liste nationale des professions éligibles

Au 8 avril 2021, la liste des professions pouvant bénéficier de cet accueil est la suivante :

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
  • Biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, pharmaciens, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens, prestataires de santé à domicile ;modifié le 8 avril
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers, personnels vétérinaires), ainsi que les préparateurs en pharmacie et les ambulanciers ;modifié le 8 avril
  • Les personnels des sites de production de vaccin et intrants critiques ;ajouté le 8 avril
  • Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
  • Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : travailleurs sociaux du secteur accueil-hébergement-insertion ; EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile, lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;modifié le 8 avril
  • Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  • Les personnels de la protection judiciaire de la jeunesse ;ajouté le 8 avril
  • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil, les personnels des CROUS Centre régional des œuvres universitaires et scolaires affectés à la restauration ;modifié le 8 avril
  • Les forces de sécurité intérieure(police nationale, gendarmerie nationale, sapeurs-pompiers professionnels), les policiers municipaux, surveillants de la pénitentiaire, militaires engagés dans l’opération sentinelle, les douaniers.modifié le 8 avril

 Pôles d’accueil dans l’académie d’Amiens

Comme l’an dernier, l’accueil s’effectue dans des pôles constitués à cet effet (les écoles désignées ainsi que tous les collèges de l’académie).

En fonction du nombre d’enfants concernés, et dans le courant de la semaine, d’autres modalités pourront alors être mises en place (regroupement dans une seule école ou un seul établissement par exemple) :
Mise à jour : 9 avril 2021