ac-amiens.fr

Sommaire

Classe virtuelle et remédiation

Lycée Pierre de la Ramée à Saint Quentin

Afin de s’assurer de la compréhension des notions vues précédemment, mais aussi de l’utilisation de nouveaux documents toutes mes classes virtuelles débutent par un quiz de positionnement d’une dizaine de questions maximum.

 La première étape d’une classe virtuelle : la vérification des prérequis

Ce quiz de positionnement pour être pertinent nécessite une vision immédiate et globale des réponses des élèves à chaque question. Plickers utilisé en présentiel est un outil d’utilisation aisée pour cela. Mais cette application n’est pas transposable en distanciel.

Les QCM de Pronote ou encore la Quizinière de CANOPÉ donnent une vision rapide et détaillée des acquis des élèves même à distance en ayant au préalable téléchargé les documents dans la classe virtuelle du jour.

Les essentiels

  • Vérifier et consolider les prérequis.
  • Définir les objectifs et le déroulé
  • Une fois ces prérequis éclaircis, la présentation très précise des objectifs et du déroulé de l’activité devient plus efficace.

 2ème temps de la classe virtuelle : la mise en activité

Ce temps est plutôt asynchrone puisque l’élève travaille en autonomie tout en gardant néanmoins la possibilité de d’interpeler l’enseignant pour poser une question.

On sait que l’apprentissage est optimal lorsqu’on alterne « apprentissage et tests répétés » des connaissances.

D’après Fondements cognitifs des apprentissages scolaires (cours 2014)

Crédits : Stanislas Dehaene - College-de-France.fr

L’expérimentation Cogni’classe implique de mettre en place des tests réguliers avec un retour sur erreur immédiat pour mieux remédier aux difficultés des élèves mais comment faire lorsque l’élève est à distance ?

S’est donc posée la question de créer des supports permettant d’intégrer les documents de travail tout en donnant la possibilité à l’élève de se tester régulièrement et efficacement. Les activités données s’attachent ainsi à maintenir la curiosité et l’engagement des élèves tout en apportant une remédiation en continu.

Genially est l’outil qui a permis de gérer toutes ces contraintes.

En effet on peut inclure des images, du texte, des enregistrements vocaux, des vidéos de Youtube ou encore nos propres capsules à partir d’un drive… L’élève peut naviguer à sa guise et l’accès à des supports variés favorise sa curiosité et donc son engagement.

Il est également possible d’y inclure :

  • Des exercices d’association et des liens vers des quiz de la Quizinière
  • Dans le déroulé de l’activité, des tests nombreux et variés qui permettent à l’élève de vérifier sa compréhension
  • Des commentaires vocaux qui précisent les points de difficulté
  • Une capsule présentant un début d’analyse pour éviter les blocages
  • Des fiches méthodologiques
  • Des grilles d’autoévaluation explicitant la méthodologie nécessaire.

L’intégration de mot de passe dans Genially est également un outil intéressant.

L’élève s’auto-évalue de manière précise sur la compréhension de la notion abordée mais doit aussi se corriger pour pouvoir passer à la suite. En effet, en cas d’erreur le passage à la suite ne peut pas être débloqué sans que l’élève trouve la solution.

Chacun avance donc à son rythme, peut vérifier sa compréhension en se testant et peut accéder à des niveaux différents de retour sur erreur en fonction de ses difficultés. Tout en sachant qu’il peut aussi interpeller le professeur ce qui évite la démotivation chez bon nombre d’élèves.

Les essentiels :

  • Maintenir l’engagement actif de l’élève
  • Éviter les blocages
  • Se tester régulièrement

 La fin de la classe virtuelle

De nouveau en synchrone avec l’ensemble des élèves, plusieurs situations sont possibles.

L’activité n’a pas pu générer des tests multiples et donc le retour sur erreur se fait en synchrone (Quizlet permet aux élèves de faire ce retour sur erreur).

En présentiel l’utilisation régulière de Quizlet live permet aux élèves en équipes de réaliser ce retour sur erreur. En distanciel il peut se faire de la même manière mais individuellement. Le logiciel relève ainsi les points devant être précisés car source de nombreuses d’erreurs. Quizlet ne nécessite pas d’enregistrement des élèves, seul un code est nécessaire (visible en partageant l’écran sur la classe virtuelle).

utilisation de Quizlet live

Le deuxième avantage est que le quiz que vous avez créé est accessible aux élèves en leur mettant un lien de partage à disposition pour qu’ils mémorisent les notions essentielles dans un deuxième temps avec une reprise expansée.

Le 3ème temps de la classe virtuelle est donc le temps où sont définis les essentiels de la leçon avec les élèves. Puis, le bilan à apprendre est présenté et mis disposition dans leur cahier de texte pour la fois prochaine.

Pour finir, sonder un dernière fois l’humeur des élèves et leur ressenti du cours (outil sondage de la classe virtuelle du CNED Centre national d’études à distance qui est anonyme) permet d’améliorer les supports de cours mais surtout d’amener les élèves à se questionner sur les difficultés qu’ils ont rencontrées.

Les essentiels :

  • Retour sur erreur
  • Définition des essentiels à mémoriser

 Exemple d’usage de Genially avec accès aux tutoriels

Mise à jour : 25 mai 2020