ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Académie > Rendez-vous annuels >

Sommaire

Journée internationale des personnes handicapées

Mardi 3 décembre 2019

Célébrée chaque année depuis 1992 à l’initiative de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), le 3 décembre est la journée internationale des personnes handicapées. Elle vise à promouvoir la compréhension des questions de handicap et à mobiliser le soutien pour la dignité, le droit et le bien-être des personnes handicapées.

En 2019, le thème retenu "Favoriser la participation sociale des personnes handicapées et leur pouvoir d’agir : un geste à la fois" a pour objectif de donner à chacun les mêmes chances de réussir dans le monde de demain.

Ce thème est en parfaite adéquation avec l’action menée par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse grâce à la création d’un service public de l’école inclusive.

Rendre autonome et citoyen les élèves en situation de handicap est un objectif porté par toute la communauté éducative. L’engagement conjoint des personnels de l’éducation nationale et des familles, rassemblés autour d’une même détermination, permet d’assurer un parcours de scolarisation personnalisé et sans rupture à tous les élèves en situation de handicap.

 Une journée pour sensibiliser et valoriser les actions de proximité

À l’occasion de cette journée, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse se mobilise aux côtés de grandes associations et de ses partenaires pour impulser et relayer des actions dans les écoles et les établissements scolaires. Cette journée à plusieurs objectifs :

  • sensibiliser l’opinion publique, la communauté éducative et l’ensemble des élèves aux enjeux de la scolarisation des élèves handicapés ;
  • faire connaître et valoriser les actions de proximité conduites au quotidien par les associations et la communauté éducative. Ces actions permettent d’offrir à tous les élèves handicapés une chance pour réussir ;
  • mieux faire connaître les avantages que présente l’inclusion des élèves en situation de handicap dans notre société.

 L’édition 2019 : "Favoriser la participation sociale des personnes handicapées et leur pouvoir d’agir : un geste à la fois"

Des actions de sensibilisation autour de l’école inclusive sont organisées dans les écoles et établissements scolaires afin de permettre à la communauté éducative de réfléchir et d’échanger sur le handicap, l’acceptation des différences et le vivre ensemble.

Afin de fédérer la communauté éducative pour la célébration de cette journée internationale, plusieurs pistes d’activités peuvent être mises en œuvre par les établissements scolaires et les enseignants :

  • animation de débats dans le cadre du programme de l’enseignement moral et civique notamment sur le respect d’autrui et l’acquisition des valeurs de la République (solidarité, égalité et le refus de toutes les formes de discriminations) ;
  • échanges autour du ressenti des élèves à propos du handicap, à partir de divers supports (situations, conduites, attitudes, ...)
  • rencontres et échanges entre élèves de classe ordinaire et d’unités d’enseignement d’établissements spécialisés ;
  • activités sportives ou artistiques et culturelles aménagées conjointe avec les élèves d’un dispositif ULIS unité localisée pour l’inclusion scolaire  ;
  • Présentation de production d’élèves en lien avec le handicap ;

 Des partenaires aux côtés de l’Éducation nationale

La communauté éducative peut également s’appuyer sur l’ensemble des partenaires qui s’associent au ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse sur cette journée aux niveaux académique, départemental et dans les établissements scolaires.

Dans ce cadre, des actions peuvent être proposées avec l’appui des associations :

  • témoignage et échange avec une personne en situation de handicap
  • projection d’un film qui explique les difficultés des élèves en situation de handicap et les défis qu’ils doivent relever
  • activités sportives (le céci-foot, activité à pratiquer entre voyants et non-voyants avec les yeux bandés)
  • mises en situation au travers de parcours ludiques (découvrir l’établissement les yeux bandés, se déplacer en fauteuil, canne des aveugles...)
  • atelier d’initiation au braille ou à la LSF Langue des Signes Française .
Mise à jour : 2 décembre 2019