ac-amiens.fr

Sommaire

Certification complémentaire « Langues et cultures de l’Antiquité »

Deux options : latin et grec

Il est institué une certification complémentaire en langues et cultures de l’Antiquité. Cette certification permet aux enseignants qui le souhaitent de faire reconnaître des compétences particulières dans l’enseignement des langues et cultures de l’Antiquité qui ne relèvent pas nécessairement du champ de leur concours.

Peuvent se présenter à l’examen conduisant à la délivrance de la certification « langues et cultures de l’Antiquité les professeurs certifiés et agrégés de l’enseignement public, titulaires et contractuels employés par contrat à durée indéterminée, ainsi que les maîtres contractuels des échelles de rémunérations correspondantes et les maîtres délégués bénéficiant d’un contrat à durée indéterminée des établissements d’enseignement privés sous contrat, et en particulier les enseignants en lettres modernes, histoire et géographie, philosophie et langues vivantes étrangères.

Les candidats devront attester de titres et diplômes obtenus en France ou à l’étranger, en rapport avec le secteur disciplinaire et, le cas échéant, la participation à un module complémentaire universitaire dans la langue choisie à l’inscription.

 Examen

Les candidats doivent impérativement consulter le BOEN n°30 du 25 juillet 2019 afin de prendre connaissance de la note de service n° 2019-104 du 16 juillet 2019 précisant les modalités d’organisation au titre de la session 2020.

L’examen de la certification complémentaire « langues et culture de l’Antiquité » comporte une épreuve devant une commission du jury académique désigné par la Rectrice.

Il s’agit d’une épreuve orale de 30 minutes maximum débutant par un exposé du candidat de 10 minutes maximum, suivi d’un entretien avec le jury de 20 minutes maximum.

Le candidat appuie son exposé sur les éléments du dossier qu’il aura au préalable constitué

Si le candidat doit exposer les trois éléments constitutifs du dossier (formation, motivations, projet, …), sa prestation ne peut pour autant se limiter à une simple récitation de son écrit. Le candidat doit manifester sa capacité à s’abstraire de son écrit, à le formuler ou à le présenter différemment.

Le candidat peut valoriser, s’il le souhaite, sa culture disciplinaire d’origine dans la présentation de son projet.

Le jury vérifie les connaissances du candidat dans la langue choisie et ses capacités à :

  • Conduire avec profit un projet pédagogique clairement défini et adapté aux exigences et aux attendus des programmes (latin ou grec, collège ou lycée) ;
  • Proposer, dans le cadre de ce projet, un choix succinct et pertinent de textes antiques, présentés en version bilingue, et de documents iconographiques complémentaires ;
  • Analyser de façon pertinente les textes et les documents qu’il a proposés et répondre aux questions du jury en faisant preuve de connaissances linguistiques et culturelles, historiques, littéraires et artistiques ;
  • Attester de sa capacité à traduire ces textes ;
  • Inscrire l’ensemble de ces textes et documents dans une démarche d’apprentissage cohérente (étude des textes, de la langue, de la littérature et de la civilisation grecques ou romaines) ;
  • Mobiliser les procédés didactiques courants mis en œuvre dans un contexte professionnel réel pour favoriser l’intérêt et l’activité des élèves, au service des apprentissages ;
  • Utiliser avec discernement l’outil numérique pour choisir des ressources fiables, adaptées à la situation d’enseignement envisagée ;
  • Communiquer à l’oral de manière claire et organisée.

Le rapport fourni par le candidat et communiqué au jury préalablement à l’épreuve n’est pas soumis à notation.

Il est constitué de 4 pages maximum et doit comporter : la présentation de la formation universitaire et professionnelle du candidat, les motivations de sa candidature, le développement succinct d’un projet, envisagé à un niveau de classe donné en fonction des programmes, projet qu’il souhaiterait conduire dans une situation d’enseignement de son choix en latin ou en grec.

À cette occasion, le candidat manifeste son expérience et ses pratiques personnelles, dans le domaine de l’enseignement ou dans un autre domaine, notamment à l’occasion de stages, d’échanges, de travaux ou de réalisations effectués ou envisagés à titre professionnel ou personnel.

Candidater à une ou deux options : Un candidat peut s’inscrire à la fois en latin et en grec s’il dispose des titres requis. La candidature à l’une des options (latin par exemple) n’est en effet pas exclusive de la candidature à l’autre option (grec) lors d’une autre session de l’examen, voire lors de la même session. Dans le cas d’une candidature aux deux options, si le candidat possède les diplômes et titres requis, il est autorisé à remettre au jury un unique dossier pouvant être porté à 8 pages maximum. Dans ce cas, l’exposé du candidat, de dix minutes, sera suivi de deux entretiens successifs de 20 minutes portant sur chacune des options évaluées indépendamment l’une de l’autre.

 Calendrier des inscriptions et des épreuves

Inscriptions et renvoi des pièces

Le registre d’inscription est ouvert du 14 octobre 2019 (12h00) au 14 novembre 2019 (17h00).

La pré-inscription se fait obligatoirement via Cyclades.

La confirmation d’inscription, qui sera à imprimer à la fin de la phase de pré-inscription, devra être envoyée par courriel à ce.ce1ce2 ac-amiens.fr pour le 29 novembre 2019 au plus tard.

Le rapport sera à téléverser via Cyclades pour le 16 décembre 2019 (17H00) au plus tard.

Épreuves et résultats

Déroulement des épreuves : le mercredi 12 février 2020

Publication des résultats : Date à déterminer

format PDF - 137.3 ko
Résultats d’admission - Session 2020
Mise à jour : 26 février 2020