ac-amiens.fr

Semaine de lutte contre les discriminations au lycée Lamarck (80)

Du lundi 14 au vendredi 18 mars 2016

À l’initiative d’élèves de terminales S & L, Sarah Dumortier, professeur d’histoire-géographie et Jéhanne Papin, CPE Conseiller principal d’éducation au lycée Lamarck (Albert) ont mis en place et encadré une semaine de lutte contre les discriminations du 14 au 18 mars 2016.

Les différentes actions et ateliers ont été décidés lors de réunions informelles, débutées en septembre 2015, entre les enseignantes et les élèves bénévoles. Quatre thématiques ont été retenues afin de sensibiliser un maximum d’élèves : le racisme et l’antisémitisme, l’homophobie, le harcèlement scolaire et les discriminations liées au handicap.

Afin de développer une homogénéité pédagogique, chaque journée de la semaine correspondait à un thème autour duquel les enseignantes et les élèves ont travaillé. Plusieurs ateliers ont été mis en exergue et les contacts et actions pris en ce sens. En parallèle, les élèves bénévoles et les classes de Mme Dumortier (2ndes, 1STI2D) ont travaillé à la création de courts-métrages, d’affiches de sensibilisation, de clips ainsi qu’à la réalisation d’une charte contre les discriminations, produite par les élèves du LP Lycée professionnel section usinage. Leurs travaux ont été exposés dans le hall du bâtiment A et le clip visant à combattre les discriminations diffusé sur les différents écrans du lycée lors de la semaine dédiée.

La semaine s’est déroulée en quatre temps forts composés de différents ateliers et de temps d’échange ou de débats avec les élèves :

  • Lundi : journée de lutte contre le racisme et l’antisémitisme
    La BPDJ a présenté les poursuites judiciaires et pénales en cas de propos ou d’actes racistes et antisémites à plusieurs classes de l’établissement. En parallèle, Jacques Saurel, ancien déporté du camp Bergen Belsen, est venu témoigné de son " expérience " devant les classes de terminales. Après un témoignage de deux heures, les élèves, volontaires, disposaient d’un temps d’échange d’une heure avec Mr Saurel. Temps fort, et très émotif, qui a permis aux élèves d’appréhender la réalité de l’Histoire et de poser de multiples questions sur les conditions concentrationnaires à Mr Saurel.
  • Mardi : journée de lutte contre l’homophobie
    L’association " SOS Homophobie " est intervenue tout au long de la journée devant différentes classes afin de sensibiliser les élèves à cette question. Lors de la pause méridienne, Mmes Dumortier et Papin ont encadré les élèves bénévoles qui présentaient un court-métrage sur la question de l’homosexualité des adolescents dans le cadre familial. Un débat et un temps d’échange suivaient la diffusion pour les 49 élèves venus volontairement. Enfin, de 19h30 à 21h30, les enseignantes ont projeté le film " Pride " aux élèves qui s’étaient, préalablement, inscrits pour la projection.
  • Jeudi : journée de lutte contre le harcèlement scolaire
    Mme Destin, présidente de l’association " Tous solidaires pour Jonathan ", est venue, de 9h à 18h devant plusieurs classes, s’exprimer sur la question du harcèlement scolaire. En présentant l’histoire de son fils, insulté, harcelé, racketté à l’école, qui a essayé de mettre fin à ses jours en s’immolant, Mme Destin a permis de sensibiliser les élèves à la question du harcèlement sous ses différentes formes dans le cadre scolaire. En parallèle, les 2ndes 1 de Mme Dumortier ont présenté aux autres classes de 2ndes de l’établissement les deux courts-métrages qu’ils ont tournés dans le cadre du cours d’EMC. Les classes présentes avaient la possibilité de leur poser des questions sur leur projet, les raisons de leur choix, la thématique du harcèlement. Lors de la pause méridienne, Mmes Dumortier et Papin, accompagnées de Mme Destin et des élèves de 2ndes 1, ont animé un débat sur le harcèlement scolaire, les conséquences et les moyens de lutter contre ce problème devant 53 élèves volontaires. En soirée, de 19h30 à 21h30, les enseignantes ont diffusé le film " Les Héritiers " aux élèves qui s’étaient, préalablement, inscrits pour la projection.
  • Vendredi : journée de lutte contre les discriminations liées au handicap
    Valentine Destarckeet, élève de TS, a présenté un court-métrage intitulé " Vis ma vie de personne à mobilité réduite au lycée Lamarck ". Dans le cadre de ce projet, Melle Destarckeet avait accepté de passer une journée en fauteuil roulant et d’être filmée afin de sensibiliser et d’expliquer les difficultés des personnes handicapées physiquement. Durant ce jour, les associations " Chiens guides d’aveugles " (centre de Roncq) et " Handichiens " (fédération du Nord) étaient également présentes afin d’exposer leurs actions et de soumettre les élèves à des ateliers liés au handicap. Le témoignage de Sabine, atteinte de cécité, a fortement touché les élèves tout comme la relation entretenue avec son chien. Les démonstrations handichiens ont été couronnées de succès grâce à l’abnégation des bénévoles et à l’implication des élèves.

Au lendemain de cette semaine, l’établissement, les organisatrices et les élèves bénévoles ne peuvent que se réjouir de l’impact très positif de cette semaine. Toutes les classes du LPO ont assisté à un atelier, les élèves volontaires pour les temps d’échanges ont dépassé les attentes des enseignantes, quasiment tous les élèves ont remercié les intervenants et organisatrices pour ces moments en soulignant que cela avait changé leur vision sur tel ou tel problème.

Les associations " Chiens guides d’aveugles " et " Handichiens "
Les associations " Chiens guides d’aveugles " et " Handichiens "

Jacques Saurel, ancien déporté du camp Bergen Belsen
Mise à jour : 14 décembre 2016