ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Jeudi 12 : Journée de formation des référents sécurité routière

Valérie Cabuil, recteur de l’académie d’Amiens, chancelier des universités a ouvert une formation pour les référents sécurité routière des lycées et CFA Publics de Picardie, dont Canopé est partenaire privilégié. Cette journée fait suite à la circulaire circulaire n° 2015-082 du 22-5-2015 qui demande la mise en place d’une demi-journée obligatoire de sensibilisation à la sécurité routière pour tous les entrants en Lycée et CFA publics.

 Éducation à la Sécurité Routière (ESR)

Valérie Cabuil, recteur de l’académie d’Amiens, chancelier des universités
Les entrants en Lycée et CFA publics

L’ESR est l’un des rares enseignements faisant l’objet d’une loi (loi n° 57-831 du 16-08-57). Il est référencé dans le code de l’éducation dans le Socle commun et dans les programmes d’EMC. Cette éducation est organisée dans le cadre d’un continuum éducatif débuté à l’école Primaire avec la préparation de l’Attestation de Première éducation routière (APER attestation de première éducation à la route ) qui débute dès la petite section de maternelle et est délivrée par le conseil des maitres du cycle 3 à la fin du CM2. Celle-ci est incluse au dossier de l’élève et placée dans son dossier. Elle se poursuit par le passage de l’ASSR1 (5e) nécessaire pour conduire un cyclomoteur sans permis et obligatoire pour passer le permis AM (Cyclo) et, de l’ASSR2 (3e), qui est obligatoire pour le obtenir le permis de conduire. Au lycée, l’ESR est obligatoire.

 Dans l’académie

Le réseau est structuré autour d’un Coordonnateur académique Sécurité (routière, domestique, risques majeurs) Jérôme DAMBLANT, IA-IPR Inspecteur académique Inspecteur pédagogique régional Histoire Géographie, et de trois correspondants académiques sécurité routière (M. Philippe Malarange, CPD Conseiller pédagogique départemental EPS Education physique et sportive pour l’Aisne ; M. Didier Blondel DAASEN pour l’Oise ; M. Michel Desachy Proviseur LP Lycée professionnel Romain-Rolland pour la Somme). Au sein de chaque département, ce dossier peut être ensuite subdivisé par degré ou par thématique. Ces correspondants travaillent en étroite relation avec les DDT des préfectures pour conseiller les établissements dans l’élaboration de ce type de formation au sein des établissements ; ils en font de même avec des partenaires. Ces derniers sont des institutionnels (Police, gendarmerie, Pompiers...) et des associations souvent agréées Éducation nationale.
Objectif de la journée de formation

Bâtir la structure des demi-journées de sensibilisation. Pour ce faire, la journée s’ouvre par une série de connaissances sur les questions de Sécurité routière et d’adolescence. Le cadre règlementaire de cette journée sera rappelé. L’après-midi est consacré à des ateliers départementaux où des chefs d’établissement ayant une expérience de l’organisation de ces journées présenteront leurs actions SR. Les différents partenaires présenteront leurs modalités de travail avec les équipes pédagogiques et leurs outils.

L’ESR cherche à agir sur les comportements des élèves en les responsabilisant. Le CVL Conseil de la Vie lycéenne et les CESC comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté doivent d’ailleurs être associés à la réflexion. Cette thématique est d’ailleurs intégrée dans l’Enseignement moral et civique. Les notions de respect sont au cœur de cette éducation qui est aussi un moyen de dépasser les stéréotypes (rapports garçons/filles).

 Intervenants

Julien CESTAC

Chercheur en Psychologie à l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar)

Il est l’un des co-auteurs de l’étude PERLE. C’est une étude qui a été menée durant plusieurs années pour mesurer l’impact sur le long terme de l’ESR. Certains chefs d’établissement de l’académie y ont participé (M.Xavier Mouchard du Collège Henri Baumont de Beauvais).

Jean-William WALLET

Professeur émérite de psychologie clinique

Il a travaillé à l’UPJV Université de Picardie Jules Verne et à l’ESPE École supérieure du professorat et de l’éducation . II est un grand spécialiste de l’adolescence.

Mise à jour : 17 mai 2016