ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Jeudi 21 : Egalité des chances, septième édition des Journées nationales des cordées de la réussite

Valérie Cabuil, recteur de l’académie d’Amiens s’est rendue à la célébration des 10 ans d’égalité des chances à l’UPJV Université de Picardie Jules Verne , dans le cadre de la septième édition des journées nationales des cordées de la réussite, événement académique, en présence de Michel Brazier, président de l’Université de Picardie Jules Verne et de François Hénot, vice-président délégué à l’égalité des chances à l’UPJV.

Cette manifestation a été l’occasion de mettre en valeur les quatre cordées mises en place par l’UPJV Université de Picardie Jules Verne à travers l’historique du lancement du programme de l’égalité des chances depuis 2006 et ses responsables universitaires successifs et en recueillant le témoignage d’une ancienne lycéenne tutorée.

Les Cordées de la réussite constituent un outil pertinent pour lutter contre ces difficultés (absence de mobilité, inégalité sociale et territoriale face à l’accès à la culture entre autres) très prégnantes sur notre territoire. On peut donc se satisfaire de leur constant déploiement dans notre académie : Elles étaient au nombre de 10 en 2013-2014. La onzième cordée a été officialisée à la rentrée 2014 et une douzième cordée, animée par l’UPJV et visant à promouvoir les études supérieures de santé - médecine, a été officialisée en septembre 2015.

L’UPJV joue un rôle tout particulier dans ce déploiement, en portant 4 cordées qui touchent un grand nombre d’élèves et qui sont assez originales dans leur positionnement méthodologique, ou thématique :

  • Cordée " Accès et réussite "
  • Cordée " Réussir des études Scientifiques du collège à l’université "
  • Cordée " Arts Camille Claudel "
  • Cordée " Santé " en collaboration avec l’ARS " Filière d’excellence santé "

Les collèges de l’éducation prioritaire participent amplement au dispositif.

La très bonne couverture de l’ensemble du territoire académique par ce dispositif a permis que tous les lycées généraux et technologiques soient présents dans au moins une cordée.

Madame le recteur a salué l’efficacité des relations impulsées par le tutorat entre étudiants et élèves pour leur réussite et félicité les tuteurs pour leur engagement. En effet, les élèves sont mis en confiance lorsque ce sont des jeunes qui leur parlent, plutôt que des enseignants. Les conseils sont plus faciles à entendre, les questions moins difficiles à poser.

Lors des journées nationales des cordées de la réussite, les différents établissements d’enseignement secondaire, mobilisés par les têtes de cordées, présentent lors de ces journées le travail accompli devant les jeunes, les enseignants, les chefs d’établissement, les parents et tous les partenaires. Les services de la préfecture, qui financent en grande partie le dispositif ainsi que le conseil régional, les associations et les acteurs du monde économique, participent activement à ces journées.

Ces cordées sont en cela préfiguratrices du nouveau dispositif appelé Ouvrir un lien externe dans une nouvelle fenêtre" parcours d’excellence ", présenté par la Ministre de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche il y a quelques jours et qui vise à accompagner des collégiens volontaires des réseaux REP+ Réseau d’éducation prioritaire renforcé , de la troisième à la terminale, vers une poursuite d’études ou une insertion professionnelle ambitieuse, ce en leur proposant une sorte de coaching collectif et des visites culturelles dès la classe de troisième, l’accès à la culture étant un point particulièrement discriminant dès lors qu’ils abordent l’enseignement supérieur. Dans les parcours d’excellence, l’accompagnement démarre en 3eme et est prolongée par un suivi personnalisé des élèves tout au long de leur scolarité au lycée, et ce quelle que soit la filière choisie.

Mise à jour : 17 mai 2016