ac-amiens.fr

Sommaire

Réseau des observatoires locaux de la lecture

La prévention de l’illettrisme : une priorité forte en lien avec le projet académique 2014-2017 (Axe 1, priorité 1)

Dans le cadre de la mise en œuvre des nouveaux programmes lors de la rentrée 2016, la maîtrise de la langue demeure, plus que jamais, une exigence fondamentale.

Ces programmes, cohérents et progressifs, permettront à chaque élève d’acquérir le socle commun : apprentissages fondamentaux en CP, CE1, et CE2, consolidation de ces connaissances en CM1, CM2 et 6e puis approfondissement en 5e, 4e et 3e.
Le projet académique 2014-2017 affiche comme priorité dans l’axe 1 “ Fluidité des parcours et réussite pour tous ” : Assurer l’acquisition des fondamentaux. LIEN
Le réseau des Observatoires Locaux de la Lecture (ROLL Réseau des Observatoires Locaux de la Lecture ) s’inscrit ainsi dans cette dynamique qui doit permettre aux élèves d’accéder à la maîtrise de la langue, facteur de réussite.

Le dispositif, dont l’expérimentation a été menée de façon concluante à HAM en 2009, s’adresse à tous les établissements qui souhaitent mettre en place une pédagogie de la lecture, notamment de la compréhension, à destination des élèves de cycle 3, cycle de consolidation, (CM1 - CM2 - 6e) les plus fragiles.

A la rentrée 2016, 33 collèges et écoles de secteur ainsi que 10 lycées professionnels mettent en œuvre dans une dynamique de réseau ce dispositif qui vise à améliorer les compétences de lecture dans toutes les disciplines.

 Présentation du ROLL

Généralités

Le ROLL est un dispositif fondé par le Professeur Alain BENTOLILA, dont l’objectif est la prévention de l’illettrisme. Il s’appuie spécifiquement sur des activités de perfectionnement de la lecture et sur le développement de pratiques culturelles (chantiers de lecture-écriture et pratique de la lecture personnelle).

Le ROLL est placé sous l’égide du CI FODEM, dispositif de prévention de l’illettrisme de l’Université PARIS V - DESCARTES. Son implantation s’est étendue au territoire national.

Sa mise en œuvre part de constats de difficultés :

  • chez les élèves : lecture marquée par le déchiffrement, résultats très faibles aux évaluations ;
  • chez les enseignants : difficulté à évaluer objectivement les performances des élèves, extrême hétérogénéité des classes.
  • L’objectif du ROLL est le développement des compétences de l’élève lecteur selon des pratiques établies par les créateurs du dispositif : un premier axe de travail s’organise autour des ateliers de compréhension de textes (ACT) narratifs, explicatifs, prescriptifs. Un deuxième axe propose des activités autonomes pour travailler des compétences de compréhension qui sont le complément indispensable des ACT. Pour faciliter la tâche des enseignants qui décident de s’impliquer dans le dispositif, le site www.roll-descartes.fr met à leur disposition un ensemble de documents à consulter et à télécharger (dont un “ kit de démarrage ”) qui permettront à chaque enseignant d’organiser son année scolaire.

Pour accéder aux différentes ressources proposées, il suffit de s’inscrire sur le site (se munir de son adresse académique et du numéro RNE de l’établissement).

 Création d’un ROLL

Le dispositif a un intérêt majeur : son rôle fédérateur. Il place en effet la maîtrise de la langue au cœur de toutes les disciplines ; il crée une dynamique d’équipe qui facilite la concertation et l’implication de tous les acteurs de la structure, ainsi que la liaison inter degrés, développant ainsi les mêmes pratiques avec les mêmes exigences. La relation avec l’équipe universitaire et son autorité scientifique assure une cohérence au Réseau.

Mise en œuvre

Deux heures hebdomadaires sont consacrées au ROLL et s’organisent de la façon suivante :

  • une heure d’atelier de compréhension de textes (ACT) avec de petits groupes de 8 à 10 élèves ;
  • une heure consacrée aux activités sur les compétences langagières.

Un temps de concertation à destination des équipes interdisciplinaires est établi régulièrement.

Les évaluations sont fréquentes puisque trois épreuves peuvent être proposées aux élèves : deux tests diagnostics début octobre et fin janvier et un test terminal facultatif pour mesurer les progrès des élèves. Les résultats sont ensuite exploités grâce au logiciel proposé sur le site du ROLL.

 Le ROLL dans l’académie d’Amiens

Implantation et extension

Depuis son implantation dans l’académie de Caen en 2000-2001, le dispositif a prouvé son efficacité puisque l’écart EP/ non EP a été diminué de moitié, ce qui est un indicateur important (Plus d’informations).

Dans l’Académie d’Amiens, la première phase d’expérimentation menée en 2009 est également une réussite : dans les 11 écoles du secteur de HAM et le collège Victor HUGO, les résultats ont connu une amélioration sensible.

Lors des Assises académiques du 10 novembre 2010, le Recteur a annoncé l’extension du dispositif, inscrit dans le Plan académique de prévention et de lutte contre l’illettrisme 2010-2012.

Le 24 juin 2011, dans la continuité des Assises en faveur de la prévention de l’illettrisme de novembre 2010, les Recteurs des académies d’AMIENS, de CAEN, de LILLE et de ROUEN, réunis à ST VALERY SUR SOMME, ont signé un protocole d’accord avec le CI FODEM de l’université de PARIS V - DESCARTES portant sur la création du premier observatoire inter-académique de la lecture en France. L’équipe de Paris DESCARTES, dirigée par le Professeur Alain BENTOLILA, assure ainsi la mise en œuvre du partenariat engagé autour de l’observatoire inter-académique de la lecture. Cet observatoire permet de mesurer les acquis, de comparer les performances en lecture dans une perspective école-collège et de mutualiser les pratiques professionnelles efficaces.

Les Recteurs successifs ont soutenu le développement des ROLL dans l’académie.

Liste des établissements

A la rentrée 2011, 46 écoles et 13 collèges sont concernés par le dispositif, soit près de 2000 élèves et plus de 170 enseignants.

A la rentrée 2012, 15 sites ROLL (9 ECLAIR, 3 RRS, 3 collèges ordinaires et écoles du réseau) sont désormais concernés et à la rentrée 2013, 19 sites.

A la rentrée 2014, 21 sites sont validés.

A la rentrée 2015, 26 sites sont validés.

En lycée professionnel, les enseignants ont adopté la démarche du ROLL mais ont créé leurs propres outils, adaptés au public ; 6 établissements mettent en œuvre ce dispositif.

A la rentrée 2016, 33 collèges et écoles de secteur ainsi que 10 lycées professionnels sont inscrits dans le dispositif.

Formation

Dans le cadre du Plan Académique de Formation, des réunions inter degrés, consacrées à la mise en œuvre du ROLL, se tiennent chaque année scolaire ; elles rassemblent des Inspecteurs d’Académie Inspecteurs Pédagogiques Régionaux, des Inspecteurs de l’Education nationale, des chefs d’établissement et les enseignants concernés par la mise en place du dispositif. Ces réunions permettent de réfléchir sur la continuité de la lecture, de présenter un bilan du dispositif mis en place dans les écoles ou les établissements et d’accompagner les enseignants nouvellement engagés dans le ROLL.

Un séminaire académique, réunissant le premier et le second degré, a également été organisé au mois de février 2016. Il avait pour objectifs de faire un point d’étape sur la mise en œuvre des réseaux ROLL, fléchés par le rectorat, et de relancer la dynamique du ROLL en lycée professionnel.

Il était également l’occasion de mutualiser des pratiques mises en œuvre dans les écoles et les établissements qui font partie du dispositif.

Le thème porteur retenu par le comité de pilotage Maîtrise de la langue :« Le ROLL, levier d’innovations et construction de gestes professionnels » a permis de concevoir un programme qui concilie des apports universitaires et des présentations de travaux, émanant d’équipes pédagogiques de chaque degré d’enseignement (écoles, collèges et lycées professionnels).

 ROLL et partenariat culturel

En octobre 2011, il a été signé au musée Jules Verne d’Amiens une convention, établie entre le Rectorat, les Maisons d’écrivain en Picardie et un mécène, la Caisse des Dépôts.

Cette convention tripartite vise à développer des liens culturels entre certains établissements scolaires engagés dans le ROLL et le Réseau des Maisons d’écrivain de Picardie. Grâce à la subvention octroyée par la Caisse des Dépôts, des activités ont été proposées à des élèves de sixième qui ont pu prolonger le travail mené sur la compréhension de l’écrit dans les ateliers ROLL par une activité autour de l’écriture en lien avec un lieu ou un objet culturel. Ils ont ainsi pu mettre en œuvre des compétences langagières dans le cadre de la réalisation de livres d’artiste qui ont été exposés au CANOPE au mois de décembre 2014, ainsi que des compétences orales lors d’une mini conférence.

Des mois de mars à mai 2016, à Amiens, dans une salle de la bibliothèque Louis Aragon, lieu emblématique, une nouvelle exposition d’envergure a permis de montrer à un plus large public les œuvres conçues par les élèves du ROLL.

Pour l’année scolaire 2015-2016, 13 collèges ont signé la convention cadre avec le Réseau des Maisons d’écrivain en Picardie.

Collèges conventionés avec le Réseau des Maisons d’écrivain en Picardie format PDF - 155.6 ko
Mise à jour : 11 octobre 2016