ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Mission de lutte contre le décrochage scolaire

Le décrochage scolaire peut être défini comme un processus cumulatif plus ou moins long qui conduit un jeune en formation initiale à se détacher du système de formation jusqu’à le quitter avant d’avoir obtenu un diplôme qualifiant.

L’article D313-59 du code de l’éducation considère comme décrocheurs tous les jeunes de 16 ans et plus, scolarisés l’année précédente, qui ont quitté une formation de niveau V ou IV sans avoir obtenu le diplôme.

La lutte contre le décrochage scolaire via la persévérance scolaire est un axe fort du projet académique 2018-2021. Celle-ci passe par des actions de prévention et de remédiation pour les élèves en risque ou en situation de décrochage scolaire. La mission de lutte contre le décrochage scolaire est coordonnée par le service académique d’information et d’orientation (SAIO).

En 2015, environ 100 000 jeunes ont quitté le système éducatif sans diplôme ou sans autre diplôme que le DNB diplôme national du brevet , soit 13% d’une génération. On observe une tendance à la baisse ces dernières années puisque le nombre de jeunes sans diplôme était d’environ 120 000 jeunes par an entre 2008 et 2011, soit 16% d’une génération. [1].

Cependant, ce chiffre reste élevé et l’absence de qualification a des conséquences majeures sur l’insertion professionnelle et sur les conditions d’emploi. En effet, la dernière enquête du CEREQ auprès de la génération 2013 montre que les jeunes sortis sans diplôme en 2013, moins nombreux que ceux de la Génération 2010, ne voient pas leurs conditions d’insertion s’améliorer. Trois ans après leur entrée dans la vie active, leur taux de chômage avoisine les 50 % alors qu’il est de 10% pour les diplômés du supérieur long.

Au sein de l’éducation nationale, les actions de prévention et de remédiation sont pilotées et mises en place dans le cadre de la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS mission de lutte contre le décrochage scolaire ). Cette mission est partagée par l’ensemble des acteurs du système éducatif. Les enseignants chargés de coordination pédagogique et d’ingénierie de formation (ECPIF Enseignant chargé de coordination pédagogique et d’ingénierie de formation ) affectés à cette mission ont un rôle de conseil, d’expertise et d’ingénierie auprès des équipes dans les établissements scolaires et les centres d’information et d’orientation (CIO Centre d’information et d’orientation ).

L’activité menée au titre de la mission de lutte contre le décrochage scolaire contribue à la réalisation de plusieurs objectifs :

  • prévenir le décrochage scolaire
  • faciliter l’accès au diplôme et à la qualification
  • contribuer à la sécurisation des parcours de formation.
Mise à jour : 6 juin 2018