ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Priorité au primaire : visite du ministre à Creil et Crouy-en-Thelle

Vendredi 26 avril 2019

Vendredi 26 avril, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, s’est rendu dans l’école Albert Camus de Creil, située en réseau d’éducation prioritaire renforcé, pour débattre avec enseignants, parents d’élèves et élus locaux des premiers résultats des CP et CE1 dédoublés. Accompagné de Béatrice Cormier, rectrice de l’académie d’Amiens, Jean-Michel Blanquer a ensuite visité l’école de Crouy-en-Thelle, sur le thème de la ruralité.

L’école primaire est une priorité du ministère de l’Education nationale : 100% de réussite à l’école, améliorer la maîtrise des savoirs-fondamentaux, réduire les inégalités entre élèves d’éducation prioritaire et hors éducation prioritaire et accompagner les territoires ruraux dans le maintien d’une école de qualité, tels sont les objectifs que s’est fixés Jean-Michel Blanquer « pour une Ecole de la confiance ».

Creil : c’est ici que le ministre s’était rendu il y a près de deux ans au début de son mandat pour inaugurer alors un dispositif innovant et ambitieux : le dédoublement des classes de CP en réseau d’éducation prioritaire renforcé. Deux ans plus tard, le dispositif s’est consolidé et fortement développé, concernant désormais toutes les classes de CP et CE1 dans l’ensemble de l’éducation prioritaire (REP Réseau d’éducation prioritaire et REP+ Réseau d’éducation prioritaire renforcé ). Vendredi 26 avril, lors de son déplacement à l’école Albert Camus de Creil, le ministre a pu assister à plusieurs séances d’apprentissages : lecture, fluidité, décodage, encodage… Dans ces classes de CP de REP+ à effectifs réduits, une majorité des élèves ont désormais acquis de solides compétences et commencent à maîtriser ces premiers savoirs fondamentaux avec aisance et plaisir. Profitant d’un temps d’échange avec l’équipe éducative et des parents d’élèves, le ministre et la rectrice Béatrice Cormier ont pris connaissance des retours d’expérience de chacun après ces premières années de dédoublement, dont les bénéfices se font déjà sentir : les élèves apprennent plus tôt ces notions fondamentales qui sont la base des apprentissages futurs et surtout, l’écart tend à se réduire entre élèves d’éducation prioritaire et hors éducation prioritaire.

Plus de renseignements sur le site du Ministère de l’Education nationale et de la jeunesse

Dans un second temps, c’est par une école située en zone rurale, à Crouy-en-Thelle, que le ministre a poursuivi sa visite en terre isarienne. Dans cette école, qui réunit 5 classes de maternelles et d’élémentaires, les préoccupations des parents et des élus tendent vers un objectif similaire que soutient pleinement le ministre : la réussite de tous les élèves. Une réussite qui passe notamment par des pratiques pédagogiques innovantes (codage informatique, numérique éducatif…), par la prise en compte des besoins chaque élève mais aussi, par une relation partenariale forte entretenue entre les élus locaux et l’Education nationale.

Crédits : Philippe Devernay/MENJ

Crédits : Philippe Devernay/MENJ

Crédits : Philippe Devernay/MENJ


Crédits : Philippe Devernay/MENJ

Crédits : Philippe Devernay/MENJ

Crédits : Philippe Devernay/MENJ

Mise à jour : 20 mai 2019