ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Le lycée Marie Curie de Nogent sur Oise accueille les ingénieures de demain avec le challenge Innovatech « Elles bougent »

Jeudi 18 janvier 2018

Le lycée Marie Curie de Nogent sur Oise a accueilli pour la première fois le Challenge Innovatech Picardie Elles bougent dans le cadre du tour de France de l’Egalité Femmes-Hommes.

Ce challenge national intergénérationnel porté depuis 2016 par l’Association « Elles Bougent » et en partenariat avec le Ministère de l’Économie et de l’Industrie a rassemblé des équipes composées de deux marraines ingénieures de l’industrie de Picardie, de deux étudiantes d’écoles supérieures, et de trois lycéennes issues de plusieurs établissements de l’Académie d’Amiens.

L’objectif de ce challenge est de faire découvrir aux jeunes filles, dans une ambiance conviviale et challengeante tout le champ des possibles qui se cache derrière les enjeux technologiques de demain, afin de les projeter dans des métiers d’ingénieures et techniciennes, annonce Jean-François Serlippens, délégué régional Picardie « Elles bougent », l’initiateur et l’organisateur du challenge.

Le temps d’une journée, elles ont imaginé un produit ou un service innovant, en travaillant en mode "speed project" avec pour thème central « l’industrie connectée ». Les sujets proposés étaient liés aux objets intelligents et connectés, la Réalité Augmentée, la Ville Durable, les Transports de demain, la Médecine du futur, l’Alimentation intelligente. Les sujets pouvaient également provenir d’une problématique ou d’un enjeu stratégique propre à la Picardie.

« L’idée du Challenge Innovatech est de créer des relations privilégiées entre lycéennes, étudiantes en filières scientifiques et techniques et Marraines Elles bougent dans l’industrie afin de donner envie aux filles de s’orienter vers ces secteurs qui manquent encore cruellement de talents féminins. » rajoute Jean-François Serlippens qui est aussi professeur de Sciences de l’Ingénieur (SII) au lycée Marie Curie.

Avec la présence de six marraines ingénieures de Picardie, de Faurecia Méru, de PlasticOmnium de Compiègne, d’Orange Picardie et d’Isover St Gobain de Rantigny, il était possible de faire trois équipes. Les étudiantes participantes sont actuellement en DUT diplômes universitaires de technologie Génie Civil et DUT Génie Mécanique et Productique à l’IUT Instituts universitaires de technologie d’Amiens représentant l’Université de Picardie Jules Verne, de l’Université Technologique de Compiègne (UTC) et en BTS Brevet de Technicien Supérieur Conception des Produits Industriels (CPI) et BTS Forge au lycée Marie Curie. Les lycéennes sont dans des classes de premières et terminales Scientifiques ou Technologiques au lycée Condorcet de Méru et au lycée Marie Curie de Nogent sur Oise.

L’équipe THERMECO reçoit le 1er prix du jury

Après la constitution des équipes en fonction des centres d’intérêt de chacune : ambiance brainstorming durant quatre heures pour imaginer l’industrie du futur ! L’objectif de chaque équipe : convaincre le jury de voter pour son projet et participer à la finale nationale du Challenge, qui aura lieu le 30 mars 2018 à Paris dans le cadre de la semaine de l’Industrie.

Inspirée par la révolution numérique, l’équipe « rose » présente FRED, un service de transport collectif innovant au service des personnes âgées et isolées en milieu rural. L’équipe « marron » propose DATI, un concept d’entrepôt aérien qui met à la disposition des entreprises les pièces détachées dont elles ont besoin en un temps record. Enfin, les "vertes" ont imaginé THERMECO, un système de régulation thermique qui permet d’équilibrer automatiquement la température entre les pièces d’une habitation. Esprit d’équipe, créativité, complémentarité et bonne humeur ont été au rendez‐vous !

Pour motiver et encourager les équipes, le club du lycée « en avant les filles ! » a fait la surprise au public et aux candidates en faisant monter sur scène « l’invitée surprise » et suite au visionnage d’une magnifique vidéo où se mêle le trapèze au WakeBoard, Juliette Labelle, vice-championne du monde de WakeBoard mais aussi lycéenne isarienne a expliqué son parcours fait de passion, de créativité et d’enthousiasme. Tous les ingrédients pour être l’ingénieure du futur ! comme le précise JF Serlippens.

L’après-midi, chaque équipe a présenté son concept de manière dynamique et inspirante sous forme de pitch devant un jury composé d’experts de la technologie et de l’enseignement, mais aussi de chefs d’entreprises et de représentants de la Préfecture de l’Oise et du Rectorat d’Amiens.

Le jury au premier rang se prépare à évaluer les présentations devant une centaine de lycéennes

Jean-Francois Serlippens, qui anime le club du lycée : « En avant les filles ! » a invité six filles de seconde d’enseignement d’exploration Création et Innovation Technologique (CIT) qui avaient accompagné leurs ainées lors d’une sortie scolaire déjà avec « Elles bougent » au salon nautique de Paris. Ces six volontaires ont participé au challenge hors compétition et ont été coachées par un professeur de Sciences de l’Ingénieur... Elles ont beaucoup appris de leurs grandes sœurs et ont même présenté avec enthousiasme leur concept « le PenScan » un stylo futuriste qui scanne et diagnostique un traumatisme d’une victime dans la rue.

L’ensemble des participantes du challenge Innovatech Picardie 2018

C’est le projet THERMECO qui a reçu le « 1er prix du jury », selon des critères d’innovation, de valeur d’usage et de la qualité de présentation, des mains de son Président, Nelson Dos Santos, le Directeur des Formations STI de l’établissement d’accueil. Stéphane Vercleven, IA IPR STI déclare vainqueur du prix « Coup de Cœur » du public suite à un vote par sms des cents filles de seconde du lycée invitées dans l’amphithéâtre : L’équipe FRED.

Autour d’un cocktail pour les ingénieures et futures ingénieures, pour le jury et les personnalités : « Cette première édition du challenge innovatech Picardie dans un lycée au nom prestigieux de Marie Curie où des filles montrent leur talent, leur créativité et un esprit collaboratif, est un vrai succès qui prouve que les filles peuvent parfaitement réussir dans nos formations scientifiques et techniques et dans les entreprises de l’industrie du futur ! » conclue Jean-François Serlippens, qui est aussi le Référent Égalité Filles Garçons dans son lycée.

Mise à jour : 16 février 2018