ac-amiens.fr

Signature de la convention « Les chemins artistiques du Pays Santerre Haute Somme » à l’Historial de Péronne

Jeudi 19 octobre 2017

Valérie Cabuil, rectrice de l’académie d’Amiens, chancelière des universités a signé la convention triennale d’éducation artistique et culturelle pour le dispositif « Les chemins artistiques » du Pays Santerre Haute Somme le 19 octobre 2017 aux côtés des partenaires institutionnels que sont la DRAC Direction régional des affaires culturelles , la DRJSCS, la DRAAF direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt , la DSDEN Direction des services départementaux de l’éducation nationale et le Département de la Somme avec Philippe Cheval, président du Pays Santerre Haute Somme et en présence de Philippe Zinetti, délégué académique à l’action culturelle.

Deux temps forts ont accompagné cette signature, l’un avec deux interventions de la Compagnie Les Lucioles, l’autre avec une présentation de l’historial de la Grande Guerre et un temps de visite de l’exposition temporaire actuelle : Alexandre Zinoview (18 mai 2017 – 10 décembre 2017).

Il s’agit pour le Pays Santerre Haute Somme d’intensifier sa politique d’éducation artistique et culturelle en direction des enfants et des jeunes, en travaillant sur un réel partenariat entre les principaux acteurs du monde éducatif, des collectivités territoriales et des services de l’Etat concernés afin de faciliter le maillage culturel en territoire dans un souci d’égal accès à la culture pour tous.


La présente convention d’éducation artistique et culturelle pour les années 2017 à 2020 marque, d’une part, la volonté du Pays Santerre Haute Somme d’ancrer durablement l’éducation artistique et culturelle sur son territoire et, d’autre part, celle de l’ensemble des partenaires d’accompagner cette dynamique et d’offrir à chaque enfant du territoire la chance d’enrichir son parcours d’éducation artistique et culturelle.

En trois années d’existence, les Chemins artistiques ont fait travailler 18 équipes artistiques, 34 écoles primaires, 53 classes de primaire, 6 collèges, 16 classes de collège, 3 lycées, 11 classes de lycée, 1 Centre Educatif Fermé, 1 IME, 1 ITEP, 18 structures du hors-temps scolaire et ont permis de toucher près de 2 200 enfants et jeunes du territoire dans le cadre du temps scolaire et du hors-temps scolaire.

Pour l’année scolaire 2017-2018, ce projet réunit trois lycées dont un lycée agricole, six collèges et 18 écoles sur l’ensemble du territoire.

Il est basé sur les principes suivants :

  • Garantir l’égalité d’accès à la culture pour tous ;
  • Favoriser la présence d’artistes en région : chacun des sept cantons du pays accueillera pour l’année 2017-2018 un artiste ou une compagnie en résidence ;
    • Compagnie Josefa / Danse contemporaine
    • CAUE 80 / Architecture et paysages
    • On a marché sur la bulle / Bande-dessinée
    • Compagnie Les Lucioles / Théâtre contemporain
    • Clea Coudsi – Eric Herbin / Arts plastiques
    • Irwin Leullier / Photographie
    • Prolifik records / Musique
  • Permettre un temps de pratique artistique (minimum de 10h par classe) ;
  • Rencontrer des artistes, des professionnels de la culture afin d’appréhender le processus de création artistique et de découvrir des lieux culturels variés ;
  • Permettre un temps de restitution en associant les familles.

Ces actions innovantes favorisent les passerelles entre les différents niveaux scolaires du premier degré au lycée, l’articulation avec les structures du hors temps scolaire, les prolongements dans le cadre d’activités périscolaires et familiales et donc la mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle.

La mise en œuvre de ces projets au sein des établissements scolaires, prend appui sur les enseignements artistiques dispensés et sur les différents dispositifs d’éducation artistique et culturelle proposés en partenariats, rectorat, DRAC Direction régional des affaires culturelles , collectivités territoriales et locales dont

  • Le Contrat Local d’Éducation Artistique (CLEA) pour les écoles ;
  • Le Parcours Artistique et Culturel pour les collégiens (PAC collégien 80) du conseil départemental de la Somme pour les collèges
  • Le Parcours d’Education de Pratique et de Sensibilisation à la culture (PEPS hors les murs) du conseil régional Hauts-de-France pour les lycées.

Un comité de pilotage composé de représentants des différentes partenaires concernés veille au respect de la convention, assure le suivi, l’évaluation du dispositif et décide du choix des artistes.
A partir du travail réalisé au sein du comité évaluatif et selon la méthodologie inspirée par la Fondation de France, le Pays Santerre Haute Somme a élaboré un référentiel d’évaluation dont le but est de mesurer l’impact de ce dispositif sur les publics visés et ce de manière qualitative.

Des formations pour les enseignants sont organisées par la délégation académique à l’action culturelle du rectorat de l’académie d’Amiens, dans le cadre de la formation continue. Elles accompagnent la mise en œuvre des projets concernant les différents établissements du Pays Santerre Haute Somme.

À travers le projet Les chemins artistiques du Pays Santerre Haute Somme , l’on peut mesurer cette volonté commune, de l’état et des collectivités à tous les niveaux, de construire un véritable parcours d’éducation artistique et culturelle pour les jeunes.

Mise à jour : 8 novembre 2017