ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Académie > Rendez-vous annuels >

Sommaire

Semaine académique de l’école maternelle

Du lundi 18 au vendredi 22 mars 2019

Après trois années tournées vers « Le jeu pour apprendre, apprendre en jouant », « Langages et culture » et « Explorer le monde », la thématique retenue, par madame la rectrice, pour cette quatrième édition concerne le domaine « Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques » et plus particulièrement « Les univers sonores »

Elle permettra de montrer aux parents et aux partenaires des activités à caractère artistique, adaptées aux jeunes enfants. Ce domaine est à mettre en lien avec le langage et les modalités d’apprentissage définies dans le programme.

 Accueillir les enfants et leurs parents

Le programme d’enseignement de l’école maternelle définit, dès la première partie, le principe d’accueillir les enfants et leurs parents. Cette Semaine permet de consolider le dialogue initié avec les familles lors de l’admission de leur enfant. Ce temps fort engage à partager de vrais moments de classe, de vivre avec eux des situations d’apprentissage, bien plus que cela n’est possible lors du temps d’accueil.

Le but de cette semaine est d’expliciter ce que de jeunes élèves apprennent et comment ils apprennent et plus particulièrement, d’expliquer que le plus important n’est peut-être pas la réalisation en elle-même mais la stratégie utilisée, qui diffère d’un enfant à un autre.

Durant une semaine, les parents, premiers partenaires de l’école, sont invités à vivre des moments, dans le quotidien ordinaire d’une classe maternelle.

C’est aussi l’occasion de mener des projets avec d’autres partenaires (associations, collectivités) qui travaillent sur le domaine choisi.

 les univers sonores

L’objectif de l’école maternelle est d’enrichir les possibilités de création et l’imaginaire musical, personnel et collectif, des enfants, en les confrontant à la diversité des univers musicaux. Les activités d’écoute et de production sont interdépendantes et participent, d’une même dynamique.

Jouer avec sa voix et acquérir un répertoire de comptines et de chansons

Par les usages qu’ils font de leur voix, les enfants construisent les bases de leur future voix d’adulte, parlée et chantée. L’école maternelle propose des situations qui leur permettent progressivement d’en découvrir la richesse, les incitent à dépasser les usages courants en les engageant dans une exploration ludique (chuchotements, cris, respirations, bruits, imitations d’animaux ou d’éléments sonores de la vie quotidienne, jeux de hauteur...). Les enfants apprennent à chanter en chœur avec des pairs ; l’enseignant prend garde à ne pas réunir un trop grand nombre d’enfants afin de pouvoir travailler sur la précision du chant, de la mélodie, du rythme et des effets musicaux. Les enfants acquièrent un répertoire de comptines et de chansons adapté à leur âge, qui s’enrichit au cours de leur scolarité. L’enseignant le choisit en puisant, en fonction de ses objectifs, dans la tradition orale enfantine et dans le répertoire d’auteurs contemporains. Dans un premier temps, il privilégie les comptines et les chants composés de phrases musicales courtes, à structure simple, adaptées aux possibilités vocales des enfants (étendue restreinte, absence de trop grandes difficultés mélodiques et rythmiques). Il peut ensuite faire appel à des chants un peu plus complexes, notamment sur le plan rythmique.

Explorer des instruments, utiliser les sonorités du corps

Les activités mettant en jeu des instruments et les sonorités du corps participent au plaisir de la découverte de sources sonores variées et sont liées à l’évolution des possibilités gestuelles des enfants. Des activités d’exploration mobilisent les percussions corporelles, des objets divers parfois empruntés à la vie quotidienne, des instruments de percussion... Elles permettent progressivement aux enfants de maîtriser leurs gestes afin d’en contrôler les effets. L’utilisation comparée d’instruments simples conduit les enfants à apprécier les effets produits de manière à regrouper les instruments dans des familles (ceux que l’on frappe, que l’on secoue, que l’on frotte, dans lesquels on souffle...).

Affiner son écoute

Les activités d’écoute visent prioritairement à développer la sensibilité, la discrimination et la mémoire auditive. Elles posent aussi les bases de premières références culturelles et favorisent le développement de l’imaginaire. Elles sont constitutives des séances consacrées au chant et aux productions sonores avec cinq domaines d’apprentissage des instruments. Les activités d’écoute peuvent faire l’objet de temps spécifiques ritualisés, évolutifs dans leur durée, au cours desquels les enfants découvrent des environnements sonores et des extraits d’œuvres musicales appartenant à différents styles, cultures et époques, choisies par l’enseignant. L’enseignant privilégie dans un premier temps des extraits caractérisés par des contrastes forts (intensité sonore forte ou faible, tempo lent/ rapide, sons graves/aigus, timbres de voix ou d’instruments...) pour ensuite travailler à partir d’œuvres dont les contrastes sont moins marqués. Les consignes qu’il donne orientent l’attention des enfants de façon à ce qu’ils apprennent à écouter de plus en plus finement.

Mise à jour : 8 mars 2019