ac-amiens.fr

Sommaire

Neuvième édition du FOREDD

Du jeudi 26 janvier au vendredi 27 janvier 2017

Myriam Aubry, IA-IPR Inspecteur académique Inspecteur pédagogique régional de Physique-Chimie, représentant Valérie Cabuil, recteur de l’académie d’Amiens, chancelier des universités, ouvrira les travaux de la neuvième session du Forum des ressources pour l’éducation au développement durable sur le thème : Agenda 2030 - Les objectifs du développement durable.

Le FOREDD, organisé par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et le réseau Canopé, constitue le grand rendez-vous annuel national, à Amiens, des acteurs engagés dans l’éducation au développement durable.

 La mise en œuvre des politiques d’éducation au développement durable

Le développement durable a été défini dans le rapport Bruntland intitulé Our common future, et publié par l’ONU en 1987, comme « un développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

L’éducation au développement durable est présente en France dans l’ensemble du parcours scolaire, dans le cadre de la Loi sur la refondation de l’école, et elle a été inscrite pour la première fois en 2013 dans le Code de l’éducation.

Sa finalité est de donner au futur citoyen les moyens de faire des choix intégrant les questions complexes du développement durable, afin d’agir de manière lucide et responsable, tant dans sa vie personnelle que dans la sphère publique.

 Agenda 2030 - Les objectifs du développement durable

La Conférence Paris-Climat (COP21) qui s’est tenue en décembre 2015 a posé un cadre international pour une transition vers des sociétés et des économies sobres en carbone et capables de faire face aux changements climatiques. Le traité historique, qui a été adopté à cette occasion, avec l’objectif de contenir le réchauffement climatique, est entré en vigueur, un an plus tard, le vendredi 4 novembre 2016, à quelques jours de la COP22, qui s’est tenue du 7 au 18 novembre à Marrakech. Lors de la COP22, si la question du dérèglement climatique a toujours été au cœur des débats, c’est avec une nouvelle approche qu’on l’a abordée. Les participants ont en effet considéré que pour répondre aux menaces climatiques, la culture, et notamment l’interaction entre la technologie et la culture, devaient être considérées comme de nouveaux leviers. Le rôle de l’éducation a aussi été fortement souligné, et l’on peut, à ce propos souligner la cohérence entre l’approche de cette dernière COP conseiller d’orientation-psychologue et la nouvelle feuille de route de l’ONU, intitulée Agenda 2030r qui décline les 17 Objectifs de Développement Durable, et dont l’objectif 4 mentionne spécifiquement « une éducation de qualité pour tous ».

 L’académie d’Amiens : une académie pleinement consciente du rôle fondamental de l’éducation au développement durable

De nombreuses actions d’éducation au développement durable ont été mises en œuvre dans l’académie d’Amiens en ciblant plus particulièrement la thématique de la biodiversité, en lien avec les objectifs n°14 et 15 de l’Agenda 2030, concernant la vie aquatique et la vie terrestre.

Par exemple, un projet sur ces thématiques a été retenu lors de la COP 21 et mis en place dans les îles Marquises depuis trois ans : il sera élargi pour cette année scolaire à 8 académies, dont celle d’Amiens. C’est l’école Jules Verne du CROTOY qui mènera ce projet, avec la Réserve Naturelle de la Baie de Somme, le Syndicat Mixte Baie de Somme, le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale et l’Agence des aires marines protégées. Le projet consiste pour l’école volontaire à mener un « bilan écologique » de son « aire marine », en faisant appel aux professionnels locaux et à la collectivité territoriale de référence. Les classes du cycle 3 construisent ensuite un projet pédagogique, sur une petite portion de littoral et de mer, dont elles deviennent « gestionnaires », et pour laquelle elles proposent des améliorations.

Un autre projet a été proposé au niveau national et décliné dans notre académie : celui de La goélette scientifique Tara qui a débuté sa nouvelle expédition le 28 mai 2016 en direction l’océan Pacifique. Les scientifiques étudieront pendant deux ans les récifs coralliens, des écosystèmes précieux mais menacés par le changement climatique, après avoir établi l’inventaire du plancton le plus complet à ce jour. Des enseignants de l’académie d’Amiens pourront ensuite appréhender pédagogiquement cette expédition, lors de la formation que leur délivreront des responsables de l’expédition sur le site de Canopé, le 10 février, sur le thème « océan et climat ».

Mise à jour : 3 mars 2017