ac-amiens.fr

Les atouts de la classe inversée en Education Musicale

Une écoute optimisée avec l’usage des tablettes
Mise à jour : 2 mars 2017

La pratique de la classe inversée en éducation musicale

 Présentation :

Classe : Troisième

Discipline : Éducation musicale

Établissement : Collège Guy Mareschal AMIENS

Modalités : Pratique de la classe inversée

Objectifs pédagogiques : développer la qualité d’écoute et d’analyse, optimiser le droit à l’erreur et permettre l’implication de tous les élèves dans le projet

Outils numériques utilisés : tablettes Ipads

 Mise en œuvre de l’activité :

L’écoute et le développement de la faculté de perception constituent un axe majeur du cours d’éducation musicale.
Grâce à une capsule vidéo ludifiée, les élèves entrent dans cette activité de manière autonome. Ils valident cette écoute par un questionnaire en ligne

Vidéo de présentation de l’activité

L’usage de tablettes permet ici d’optimiser cette écoute : chaque élève peut écouter autant que de besoin l’extrait proposé ou un passage précis. Cette prise en compte de l’hétérogénéité du niveau d’écoute est impossible dans un contexte classe.

Le principe de classe inversée peut permettre aux élèves de valider cette étape sur un temps hors classe, mais la diversité des équipements personnels des élèves est telle (notamment en terme de réseau) que l’efficacité est optimisée en proposant l’activité sur le temps de classe pour une partie des élèves.
Ainsi, une partie de la classe est mobilisée sur l’écoute, en autonomie, l’autre sur l’activité de production (et à l’inverse le cours suivant).

L’entrée dans l’activité se fait de manière totalement autonome, les élèves ont à disposition sur un Padlet depuis l’ENT ITOP l’ensemble des ressources nécessaires à la validation du questionnaire, ainsi que plusieurs éléments complémentaires. Un délai est laissé pour permettre aux élèves de revenir sur leurs travaux. Une bonne partie l’a fait sur un temps hors classe.

La page des ressources pour un travail autonome

Ils valident cette écoute par un questionnaire en ligne. A ce propos, il convient de s’assurer de la protection des données en ligne et d’être conforme avec les directives de la CNIL Commission nationale de l’informatique et des libertés .

Tableau des réponses des élèves dans un fichier Excel

Pendant qu’une partie des élèves est en situation d’écoute autonome, l’autre partie est en situation de pratique vocale. Le projet musical est « Une lettre oubliée » de Juliette Noureddine. Le texte alterne des parties chantées (travaillées en petits groupes avec l’enseignant) et des parties parlées, travaillées en binômes, et enregistrées sur l’application Garage Band.
Les élèves apprennent à utiliser une application en la paramétrant préalablement. Ils s’enregistrent sur des passages désignés, l’objectif étant « d’adapter le débit de sa voix à un tempo imposé ». Ils peuvent recommencer autant de fois qu’ils le souhaitent (ce qui est là encore impossible en configuration « classe »). Lorsqu’ils jugent leur production satisfaisante, ils l’enregistrent dans l’application et la partagent (via la chaine privée « Youtube » dédiée à la discipline).
Concernant la diffusion des productions élèves, il faut s’assurer d’un certain niveau de confidentialité.
Ainsi TOUS les élèves ont pu s’exercer de nombreuses fois avant de choisir de partager la meilleure de leurs versions. Encore une fois ce niveau de production intégrant un tel droit à l’erreur est proprement impossible sans l’outil numérique.

 Plus-values pédagogiques des ressources et outils numériques :

Adaptation des pratiques de l’enseignant : temps de préparation non négligeable, réorganisation de l’espace classe.

Gain indéniable : autonomie, motivation, qualité des apprentissages (écoute optimisée par l’individualisation de la démarche), temps dégagé en classe pour l’enseignant qui est plus disponible pour aider les élèves.

Les apports de l’usage des tablettes

Apport de l’usage des tablettes