ac-amiens.fr

Le challenge robotique à Laon

Créé par le lycée Pierre Méchain, le challenge de robotique a pour objectif de permettre aux élèves de collège de découvrir les filières du lycée et de les sensibiliser aux sciences et techniques en utilisant un support ludique. Chaque collège participant reçoit un kit permettant de construire un robot capable de réaliser 3 tâches distinctes sur une aire de jeu construite par le lycée Pierre Méchain.

Pendant la phase de réalisation, une équipe pluridisciplinaire d’enseignants du lycée (électrique, mécanique, informatique) fournit un soutien technique à la réalisation du robot. A l’issue de la construction, le lycée organise un concours entre les différents collèges.
Cette année, le thème est la plage. Les robots doivent fermer les portes de cabines de bain, pousser des cubes représentant des châteaux de sable dans une aire délimitée, pêcher des poissons et ouvrir un parasol.

Prévu normalement pour les collégiens et les lycéens, le challenge s’est ouvert cette année, en lien avec le projet de développement territorial de la ville de Laon, aux écoles, l’objectif étant à terme de créer une continuité de l’école au lycée. Madame Moulière, enseignante en CM2 à l’école de Saint-Exupéry, participe avec sa classe dans le cadre d’un projet inscrit dans les horaires scolaires et répondant aux programmes de l’Education Nationale.

Cette participation a mobilisé de nombreuses compétences chez les élèves. Il a en effet fallu lire le cahier des charges (80 pages), s’inscrire dans une démarche scientifique pour résoudre les problèmes rencontrés, réinvestir les acquis du cycle électricité réalisé en CM1, rédiger des courriers électroniques à destination des professeurs de technologie pour leur demander leur soutien...

Afin de s’entraîner, l’aire de jeu a été reproduite en classe, ce qui a permis un travail mathématique sur les aires, les échelles, le périmètre, la géométrie... Un peu d’avance a été prise sur les futurs programmes de technologie puisque les élèves ont travaillé en parallèle sur un robot autonome qu’il faut programmer.

Les élèves ont appris à s’organiser, à coopérer puisque les tâches étaient réparties entre eux. Ils en tirent une meilleure cohérence de classe. Peu importe la place finale à cette rencontre, la victoire est déjà sur la table puisque le robot roule et sait réaliser les actions les plus simples. Les élèves ont renforcé leur estime de soi puisqu’ils ont été capables de mener le projet à bien, ce qui leur permet d’être parmi des élèves de collège et de lycée.

En effet, ce sont plus de 55 élèves qui sont réunis au lycée P. Mechain. Etaient présents les collèges Jacques Prévert de Marle, Quentin de la Tour de Saint-Richaumont, Jean Mermoz de Laon, Froelicher de Sissonne. Outre l’école Saint Exupéry, participaient également les clubs robotiques, encadrés par des enseignants de technologie, des écoles La Fontaine de Laon, et celles de Festieux et de Sissonne.

Le matin, chacun peaufine son robot, s’entraîne sur l’aire, découvre les autres créations de l’atelier robotique du lycée. Des échanges se mettent en place entre les équipes, les élèves découvrent différentes solutions aux problèmes qu’ils n’ont pas résolus. Certains envisagent déjà les améliorations et modifications à apporter pour la rencontre du mois de juin. Des animations sont également proposées avec la démonstration d’un drone et la possibilité de réaliser une expérience de réalité virtuelle (tecno ride).

L’après-midi, les équipes concourent pour le challenge qui constitue un entraînement pour la compétition qui a lieu la semaine suivante à Hirson. C’est l’occasion pour l’équipe de Planète sciences, qui anime le challenge, de tester le fonctionnement du concours et de s’entendre sur les critères de réussite. L’an dernier, l’équipe du collège de Sissonne a remporté les championnats d’Europe.

Monsieur Breton, professeur d’informatique à l’origine du projet, a également le projet d’accompagner la mise en oeuvre des nouveaux programmes de technologie et de mathématiques en proposant aux collèges des environs un kit de robotique aux alentours de 50-60 euros, permettant de s’initier, grâce à une carte arduino, à la programmation. Différents parcours peuvent être utilisés (suivre une ligne, naviguer dans un labyrinthe...).

Les élèves ont également la possibilité de faire évoluer le kit de base en commandant des pièces supplémentaires aux élèves du lycée, qui les conçoivent grâce au logiciel solidworks et les produisent.

Par conséquent, outre la qualité du travail réalisé autour des robots et le plaisir manifeste des élèves, ce challenge et les perspectives évoquées sont particulièrement intéressants dans le cadre de la mise en place de la réforme du collège, qu’il s’agisse de la mise en oeuvre des nouveaux programmes de mathématiques et de technologie, ou dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires.

En primaire : le projet Robeez

à ne pas manquer : les Olympiades de la robotique avec la société Fanuc pour la 3e année consécutive en direct sur la webTV de Canal U.

Pour suivre en direct :
depuis un PC :

depuis un iPhone ou un iPad :

  • soit installer le navigateur Puffin Web Browser qui accepte de lire du flash et utiliser les liens ci-dessus,
  • soit utiliser VLC et le flux vidéo suivant (ouvrir un flux réseau) : rtmp ://fms2.cerimes.fr/live/robotique

depuis un dispositif Android :

  • soit depuis le navigateur Chrome natif avec les liens pour PC,
  • soit utiliser VLC et le flux réseau : rtmp ://fms2.cerimes.fr/live/robotique
    ( Attention : ne pas utiliser VLC sur PC car avec les paramètres par défaut la lecture est saccadée.)
Mise à jour : 2 mars 2017