ac-amiens.fr

Sommaire

Appel à projets "Collèges numériques et innovation pédagogique"

Après une première année d’expérimentation menée dans 600 collèges et écoles, le plan numérique se déploie en 2016 afin de doter progressivement tous les collégiens d’équipements et de ressources pédagogiques numériques d’ici la rentrée 2018.

S’appuyant sur l’ambition partagée des académies et des collectivités, le ministère met à disposition des départements un guide pratique pour l’élaboration des projets numériques communs à travers l’appel à projets " collèges numériques et innovation pédagogique ".

 Comment articuler le plan numérique avec les investissements déjà réalisés ?

Chaque territoire pourra adapter le rythme de déploiement du plan numérique au contexte, avec pour objectif l’équipement des élèves au premier trimestre de l’année scolaire 2016 - 2017. Il est convenu que les projets déjà existants puissent être poursuivis et amplifiés grâce au partenariat renforcé entre l’État et les collectivités.
Les complémentarités entre les matériels déjà existants et les nouveaux équipements mobiles individuels déployés sont réelles et doivent être recherchées (PC portables, dispositifs collectifs de visualisation interactive comme les vidéoprojecteurs et les tableaux numériques interactifs, etc.).
Il est utile de valoriser, dans le choix commun des établissements, ceux où la dynamique existe, et ceux où un projet e-Fran " espaces de formation, de recherche et d’animation numériques " a émergé : par exemple à l’occasion des projets numériques innovants déjà mis en place dans le département ou de la mise en place d’un projet de démonstration des apports du numérique éducatif pour les apprentissages, associant tous les acteurs (e-Fran).

 Quelle adaptation des bâtiments scolaires aux nouveaux usages pédagogiques ?

Les collèges doivent disposer, au moment du déploiement des équipements mobiles individuels, d’un débit Internet d’au moins 10Mb/s couplé à des installations électriques et réseaux (bornes Wi-Fi, serveur, etc.) permettant l’usage des équipements des élèves et l’accès aux ressources pédagogiques dans les salles de classes concernées, ainsi que des dispositifs collectifs de visualisation interactive (vidéoprojecteurs, tableaux numériques interactifs, etc.) dans ces mêmes salles dont l’éclairage devra être adapté.

 Wi-Fi : quels risques en milieu scolaire ?

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans son rapport d’expertise intitulé " Radiofréquence et santé " ne stipule aucune précaution particulière ni de recommandations concernant le Wi-Fi, notamment en ce qui concerne les enfants. Le Wi-Fi rayonne en moyenne 10 fois moins à sa puissance maximale qu’un téléphone mobile et, s’agissant des bornes qui peuvent être installées dans un coin de la classe (voire en hauteur), l’Anses rappelle que le champ électromagnétique est encore 10 fois moindre aux environs d’un mètre pour devenir rapidement négligeable en s’éloignant davantage. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche recommande toutefois aux enseignants d’éteindre les bornes Wi-Fi dans les classes lorsqu’elles ne servent pas pour les activités pédagogiques.
Le référentiel Wi-Fi apporte aux différents acteurs du numérique éducatif les éléments à prendre en compte lors de la mise en place du Wi-Fi en établissement et école, afin de les aider à obtenir une infrastructure fiable et adaptée aux usages. Les documents sont accessibles sur le site Eduscol.

 Quel équipement mobile individuel choisir pour mes collégiens ? Et ensuite quelle procédure d’achat mettre en place ?

Le choix des équipements mobiles doit se faire en concertation avec les académies et les établissements pour en définir les principales caractéristiques en tenant compte des préconisations faites dans le guide référentiel Carmo. S’agissant ensuite de la procédure d’achat, le département a deux options possibles, soit lancer lui-même un marché par un appel d’offres, soit passer par l’intermédiaire de l’Ugap qui propose plusieurs offres d’appareils de différents constructeurs.

 Qui choisit au final la liste des collèges éligibles au plan numérique ?

Au niveau de chaque département, le recteur et le président du conseil départemental dressent ensemble une liste ordonnée des collèges candidats tenant compte des contextes territoriaux et de la qualité des projets mis en place par les chefs d’établissements et les équipes éducatives.
Ensuite, chaque académie transmet ces listes départementales au ministère.
Enfin, une commission nationale examine les candidatures et statue.
L’Assemblée des départements de France y sera associée.

Mise à jour : 14 octobre 2016