ac-amiens.fr

Scolarisation des élèves intellectuellement précoces

Qu’on les appelle élèves intellectuellement précoces ou élèves à haut potentiel intellectuel, les élèves dont il est question ici ne sont pas surdoués, supérieurs ou en avance sur les autres mais ils présentent un fonctionnement cognitif différent qui peut poser des difficultés à notre système éducatif de la même façon qu’il met parfois en difficulté, voire en échec, certains d’entre eux.

Parfois la souffrance est telle que la scolarisation devient difficile. La loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école prévoit, dans son article 27 codifié 321-4, une meilleure prise en charge des élèves intellectuellement précoces « notamment par des aménagements appropriés ». La mobilisation de l’académie d’Amiens en faveur de ces élèves à besoins éducatifs particuliers favorise déjà la sensibilisation des équipes éducatives et permet une prise en charge efficace des élèves concernés.

À partir d’un dialogue avec la famille et avec l’éclairage des psychologues scolaires, l’école doit apporter des réponses parmi lesquelles :

  • un approfondissement dans les domaines de grande réussite,
  • une accélération du parcours scolaire,
  • des dispositifs d’accueil adaptés.

Il est prévu :

  • l’amélioration de la détection de la précocité intellectuelle (en premier lieu par la vigilance des enseignants et par l’expertise des psychologues scolaires) ;
  • l’amélioration de l’information à destination des enseignants et des parents sur la précocité intellectuelle, sur les signes que manifestent les élèves, sur les réponses qui peuvent être apportées.

Pour sensibiliser les équipes éducatives, l’académie d’Amiens a engagé des actions spécifiques de formation à destination des directeurs d’écoles et principaux de collège, ainsi qu’auprès des enseignants, des psychologues scolaires, des conseillers d’orientation psychologues, des médecins scolaires, des membres des RASED Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté ... Ces actions ont été menées grâce à un partenariat efficace avec le centre de dépistage des troubles des apprentissages du CHU d’Amiens et en lien avec l’AFEP (Association Française pour les Enfants Précoces).

L’école offre la possibilité d’un parcours individualisé relativement facile à mettre en place.

Parallèlement, au niveau du second degré, il existe une forte demande de prise en charge spécifique pour les difficultés rencontrées par certains élèves, en collège en particulier. L’année 2009-2010 sera ainsi consacrée, dans l’académie d’Amiens, à préparer des équipes volontaires de collège à la prise en charge des élèves intellectuellement précoces, en suivant les recommandations des rapports Delaubier et Dugruelle. La prise en charge effective pourrait se mettre en place à la rentrée 2010-2011 dans plusieurs collèges volontaires, et ainsi être préparée avec toute la rigueur et la recherche d’efficacité indispensables à sa réussite.

Mise à jour : 3 mai 2016