ac-amiens.fr

Les bassins d’éducation et de formation

L’académie d’Amiens compte 9 bassins d’éducation et de formation. Cette innovation a pour objet de rendre le service public d’éducation plus dynamique, plus novateur, mieux en phase avec les réalités locales, et donc plus efficace. Parce qu’il permet la mise en réseau des écoles, des établissements, des services et des acteurs les plus divers, le bassin est un lieu d’information, de coopération, d’animation et de préparation efficace de projets communs.

 Découpages dans l’académie d’Amiens

L’académie d’Amiens est découpée en neuf bassins d’éducation et de formation.

Au découpage initial s’est substitué un découpage partagé avec la Région et élaboré en commun avec cette dernière. La loi du 13 août 2004 en effet a défini différents transferts de compétences aux régions tels que :

  • la sectorisation des écoles et des collèges ;
  • le logement social étudiant ;
  • la propriété des bâtiments des lycées et des collèges ;
  • les missions d’accueil, de restauration, d’hébergement, ainsi que l’entretien général et technique dans les EPLE Établissement public local d’enseignement  ;
  • les personnels TOS des lycées et collèges ;
  • la carte des formations, désormais co-pilotée par l’Etat et le Conseil régional.

Ainsi, dans un souci de cohérence et pour davantage d’efficacité, le Rectorat et la Région ont procédé au découpage suivant :

  • pour l’Aisne : Laon-Hirson / Saint-Quentin-Chauny / Sud-Aisne ;
  • pour l’Oise : Oise occidentale (Beauvais) / Oise centrale (Clermont) / Oise orientale (Compiègne) ;
  • pour la Somme : Amiens / Picardie maritime / Santerre.
Carte des Bassins d’Education et de Formation format PDF - 622.8 ko
Mise à jour : janvier 2017

 Missions

La constitution des bassins s’inscrit dans la politique nationale de contractualisation entre le ministère et les académies.

Les projets de contrat élaborés par les académies portent sur les objectifs d’amélioration :

  • de l’offre de formation ;
  • du pilotage pédagogique ;
  • des relations avec les établissements ;
  • de la gestion des ressources humaines.

La mise en place d’un échelon d’animation de proximité est un moyen privilégié de réalisation de ces orientations.

Le bassin d’éducation et de formation n’est pas un niveau administratif ou hiérarchique, il est simplement un cadre d’animation, contribuant notamment à une préparation concertée des décisions.

Ses missions s’organisent autour de trois pôles principaux :

Le pilotage et l’animation pédagogique

  • Les bassins doivent favoriser la recherche :
  • d’une meilleure continuité ;
  • d’une plus grande ouverture de l’action éducatrice de l’école au lycée, en passant par le collège ;
  • ainsi qu’une meilleure articulation des projets d’établissement au projet académique.

Pour les grands chantiers nationaux ou pour les priorités déterminées au niveau académique, les bassins doivent constituer un niveau pertinent :

  • d’animation pédagogique ;
  • de mutualisation des réussites et des innovations ;
  • de réflexion ;
  • de propositions ;
  • d’actions.

Dans ce cadre, et dans celui d’un projet de bassin (charte des bassins), chaque bassin apporte sa contribution annuelle sur des problématiques académiques et régionales.

En retour, la mutualisation académique annuelle de ces contributions est retournée et doit pouvoir être exploitée dans chacun des bassins.

Bien entendu, parallèlement, toute autonomie est laissée à chaque bassin pour traiter de thèmes correspondant à des spécificités, préoccupations ou besoins locaux.

Concernant l’offre de formation, chaque bassin développe une analyse, une réflexion et une concertation qui permettent d’aboutir à un projet de bassin pour l’aménagement cohérent des structures de formation.

Les projets des bassins tiennent évidemment compte des priorités régionales et académiques.

La gestion des ressources humaines de proximité

Le bassin est le niveau où peut se construire une politique de ressources humaines :

  • détection et prévention des difficultés professionnelles en liaison avec le DRRH académique ;
  • accueil, aide et soutien aux personnels ;
  • remplacements ;
  • plans de formation inter établissements en lien avec les priorités ou projets locaux.

Les relations avec les partenaires

Le bassin offre un cadre légitime pour le développement des partenariats :

  • avec le milieu économique ;
  • avec le milieu associatif ;
  • avec les autres partenaires institutionnels : collectivités territoriales, autres services de l’État, établissements d’enseignement agricole…

 Fonctionnement

Une équipe d’animation est en charge du fonctionnement des bassins, équipe investie d’une double légitimité, celle de l’institution et celle reconnue par les acteurs de terrain.

Cette équipe est constituée de six personnes :

Selon les sujets abordés, le groupe peut s’adjoindre d’autres personnes : l’IEN-IO (Information Orientation) du département, un correspondant TICE…

Parallèlement aux assemblées plénières des acteurs de terrain, qui doivent pleinement adhérer à cette démarche fédérative, se réunissent des groupes de travail thématiques pris en charge par des pilotes désignés et responsables.
Les thèmes de travail doivent rester en nombre limité et correspondre aux priorités académiques, départementales et locales.

Enfin, chaque année, le Conseil régional, la DRAAF direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt et le Rectorat rencontrent les acteurs des bassins à l’occasion de réunions.

Mise à jour : 30 janvier 2017