DSDEN 02

Séminaire inter-académique Amiens-Lille : Education prioritaire

Vendredi 9 décembre 2016

En présence des Recteurs Valérie Cabuil et Luc Johann, 300 participants ont bénéficié des éclairages de Marc Bablet, Chef du bureau de l’éducation prioritaire et des dispositifs d’accompagnement (DGESCO), de Marie-Laure Lepetit, Monique Dupuis et de Jean-Pierre Barrué, Inspecteurs Généraux de l’Education Nationale. L’objectif était de partager des éléments de réflexion et de pilotage de l’éducation prioritaire, diagnostiques et prospectifs.

En présence des Recteurs Valérie Cabuil et Luc Johann, 300 participants ont bénéficié des éclairages de Marc Bablet, Chef du bureau de l’éducation prioritaire et des dispositifs d’accompagnement (DGESCO), de Marie-Laure Lepetit, Monique Dupuis et de Jean-Pierre Barrué, Inspecteurs Généraux de l’Education Nationale. L’objectif était de partager des éléments de réflexion et de pilotage de l’éducation prioritaire, diagnostiques et prospectifs.

Séminaire inter-académique Amiens-Lille : Education prioritaire
Séminaire inter-académique Amiens-Lille : Education prioritaire
Marc Bablet, Chef du bureau de l’éducation prioritaire et des dispositifs d’accompagnement (DGESCO) - Les Recteurs Valérie Cabuil et Luc Johann
Monique Dupuis et Marie-Laure Lepetit, Inspectrices Générales de l’Education Nationale
Séminaire inter-académique Amiens-Lille : Education prioritaire
Séminaire inter-académique Amiens-Lille : Education prioritaire
Echange de pratiques en ateliers
Echange de pratiques en ateliers
Echange de pratiques en ateliers

Je tiens à rappeler la diversité de paysage, de fonctionnement et de performances des réseaux sur notre territoire. Les résultats sont déjà au rendez-vous pour certains.(…). Mais les résultats d’un dispositif éducatif ne peuvent s’apprécier que sur le long terme et il faut laisser ce temps à chacun pour poursuivre les efforts entrepris.

Il convient d’essayer d’extraire de chaque expérience ce qui fonctionne et de le partager entre réseaux. C’est pourquoi des séminaires tels que ceux-ci sont particulièrement importants. C’est pourquoi également la formation des enseignants est un outil essentiel.
(…)

En tout cas, les résultats de la dernière enquête PISA nous incitent à poursuivre notre action et à faire en sorte que la France ne soit plus, pour reprendre les mots de notre ministre, "le pays du grand écart avec une école efficace pour une grande majorité de ses élèves, mais qui ne parvient pas à faire réussir 20 à 30% d’entre eux.

Extrait du discours de Valérie Cabuil, recteur de l’académie d’Amiens

Mise à jour : 18 janvier 2017