La préprofessionnalisation

Le parcours de préprofessionnalisation débute à partir de la deuxième année de licence (L2) pour les étudiants se destinant au métier de professeur. Il permet une entrée progressive dans le métier de professeur par un accompagnement et une prise de responsabilités adaptés.

 

Le parcours de préprofessionnalisation est proposé aux étudiants se destinant au métier de professeur dans le premier ou le second degré. Il permet de travailler au contact des élèves, avec les équipes pédagogiques, au sein des structures scolaires, dès la deuxième année de licence. Les étudiants en préprofessionnalisation entrent progressivement dans le métier d'enseignant et acquièrent des gestes professionnels auprès de professeurs expérimentés.

Le dispositif prend la forme d’un contrat de droit public de 3 ans de la L2 au M1 et peut éventuellement être prolongé en M2.

Dans l’académie d’Amiens, il s’adresse donc aux étudiants se destinant :

  • au métier d’enseignant du premier degré (professeur des écoles) avec une affectation en école maternelle ou élémentaire
  • au métier de professeur du second degré (avec une affectation en collège) dans les disciplines suivantes : anglais, allemand, espagnol, histoire-géographie, lettres modernes, mathématiques, sciences physiques et chimiques, Sciences de la Vie et de la Terre (SVT).

Quelles sont les activités pédagogiques des étudiants en préprofessionnalisation ?

Légende
Premier degré = école
Second degré = collège, lycée

Licence 2

Licence 3

Master 1 et 2

Durée hebdomadaire du stage

Le service d’enseignement est de :

  • 8 heures hebdomadaires sur trente-six semaines, pour les étudiants en préprofessionnalisation affectés en école ;
  • 6 heures hebdomadaires sur trente-six semaines, pour les étudiants en préprofessionnalisation affectés en établissements du second degré.

Les heures restantes pour atteindre les 312 heures de présence annuelles dans l’établissement ou l’école peuvent être notamment consacrées à la préparation des interventions devant les élèves, à l’analyse réflexive, à la participation aux réunions des comités et instances propres aux établissements et écoles et à la participation aux réunions organisées périodiquement par le rectorat.

Rémunération

Une rémunération lui est versée sur l’ensemble de l’année et peut être cumulée avec une bourse d’étude sur critères sociaux. Ce montant cumulé permet aux boursiers des échelons les plus élevés d’atteindre un niveau de rémunération similaire à celui d’un apprenti au taux majoré. La rémunération nette mensuelle d’un étudiant bénéficiant d’un contrat de pré-professionnalisation s’élèvera, hors bourse, à :

  • L2 : 779 euros
  • L3 : 997 euros
  • M1 et M2 : 1014 euros

(Estimations des montants nets mensuels)

Vous pouvez obtenir des renseignements par courriel ou téléphone au 03 22 82 38 43.

Conditions de recrutement

La campagne de candidature 2023 se tiendra du 22 mai au 12 juin 2023.

  • Se destiner à la carrière d’enseignant (dans une école ou une discipline du second degré)
  • Être inscrit en L2 au début du contrat
  • Avoir acquis 60  ECTS
  • Être inscrit à l’Université de Picardie Jules Verne
  • Avoir un avis favorable de son UFR.

Conditions d’éligibilité au contrat

Le nombre de places est limité. La sélection se fait sur étude du dossier. À titre indicatif, voici le nombre de postes qui étaient disponibles pour l'année scolaire 2022-2023 :

  • 90 places pour l’ensemble des écoles de l’académie (25 à 33 stagiaires par département) ;
  • 45 places pour le second degré réparties ainsi :
    • 6 en anglais
    • 8 en espagnol
    • 6 en histoire-géographie
    • 8 en lettres modernes
    • 8 en mathématiques
    • 5 en sciences de la Vie et de la Terre
    • 4 en sciences physique-chimie

Le nombre de places étant limité, la sélection se fait sur étude du dossier.

Les étudiants inscrits en préprofessionnalisation sont affectés pour 4 ans dans le même département et s’engagent à intégrer l'INSPE du département dans lequel ils ont effectué leur stage en L2 et en L3.

À noter

  • Il n’y a pas d’étudiants en préprofessionnalisation dans l’enseignement privé.
  • Le lieu de stage est choisi par l’inspecteur compétent. Il est de préférence proposé en fonction des vœux émis par le candidat dans la limite des possibilités d’accueil.
  • Le stagiaire peut devoir s’absenter pour effectuer son stage (avec l’autorisation de l’ UPJV ).
  • L’engagement est de quatre ans et l’étudiant devra rester pour la durée totale du contrat affecté dans le même département.
  • Le parcours universitaire doit donc être en cohérence avec celui de son contrat. Au cours de la 3ème année du contrat, l’étudiant devra être inscrit dans un master le destinant à l’enseignement (master MEEF professorat des écoles pour un stage en école ou dans la discipline du second degré où il est affecté : mathématiques, lettres, sciences-physiques, anglais, espagnol pour un stage en collège ou en lycée).

Consultez devenirenseignant.gouv.fr pour en savoir plus sur la préprofessionnalisation.

 

Mise à jour : décembre 2023