L’académie d’Amiens vous informe

Gardons le contact

 Actualités

Expérimentation d’un nouveau protocole sanitaire dans l’Aisne

À compter de cette semaine, les écoles maternelles et élémentaires du département de l’Aisne expérimentent le dépistage réactif. Il s’agit d’un nouveau protocole sanitaire expérimental visant à éviter la fermeture systématique des classes en présence d’un cas confirmé de Covid-19. L’objectif est de garantir la continuité pédagogique et le bien-être des enfants.
Le dépistage réactif consiste à tester (par tests salivaires) l’ensemble des élèves de la classe et les contacts à risque (avec autorisation préalable des parents), dès qu’un cas est détecté. Des tests sont ensuite organisés chaque semaine jusqu’à l’obtention d’un tour de dépistage avec l’ensemble des résultats revenant négatifs. Ceux qui auront été testés positifs seront invités à s’isoler 10 jours. Les enfants dont les parents ne souhaitent pas qu’ils soient testés devront s’isoler pendant 7 jours par mesure de précaution.
Chaque école s’est vue attribuer un laboratoire de référence. Les prélèvements seront effectués par des infirmières de l’Éducation nationale ou des médiateurs de lutte anti-Covid (MLAC). Les campagnes de dépistage se poursuivent en parallèle de cette expérimentation.
En cas d’identification d’un cluster (≥3 cas) dans une classe, l’école devra prévenir l’ARS Agence régionale de Santé avec qui une analyse sera faite. La classe pourra faire l’objet d’une fermeture.

Évolution des mesures sanitaires applicables dans l’Oise

Depuis le lundi 11 octobre, le protocole sanitaire applicable dans les écoles, collèges et lycées de l’Oise est de niveau 1 (vert), comme c’est déjà le cas dans l’Aisne et dans la Somme.
Le niveau 1 du protocole sanitaire en milieu scolaire implique notamment que le port du masque n’est plus obligatoire pour les élèves de l’école élémentaire. En revanche, il est toujours porté par les adultes intervenant auprès de ces mêmes élèves (personnels de l’éducation nationale et des collectivités locales, AESH accompagnant d’élèves en situation de handicap , etc).
Pour se tenir informé de l’évolution du protocole applicable dans chaque département, une carte est réactualisée chaque semaine en fonction de l’évaluation de la circulation du virus.

Nouvel intranet académique : le projet est lancé

Après une étude préalable initiée en mai dernier, le projet de refonte de l’intranet est désormais lancé depuis le 22 septembre. Permettre à chaque agent de trouver facilement l’information ou l’outil dont il a besoin, tel est le fil conducteur de ce projet, dont le cahier des charges prévoit de regrouper sous une seule interface les différents portails existants : CRIA, INTRAREC et espace pro des sites institutionnels (académie et départements).
Le nouvel intranet a vocation à être un outil unique, construit par et pour tous les usagers internes de l’académie (une première phase d’étude ayant permis de recenser les besoins des différents types d’agents) : l’ergonomie et la navigation en seront simplifiées, grâce notamment à une personnalisation et à une réorganisation des contenus, proposés en fonction du profil de la personne connectée.
Avec un objectif de mise en ligne avant fin 2021, le projet va prochainement mettre en mouvement l’ensemble des services académiques et départementaux.

Ouverture du portail Réo Sup pour les jeunes en recherche de formation

Réo Sup est une plateforme informatique permettant de consulter les places vacantes dans les BTS Brevet de Technicien Supérieur , BTSA Brevet de Technicien Supérieur Agricole et BUT de la région et d’y candidater. Elle est destinée aux bacheliers ou aux étudiants inscrits en 1ère année de licence ou de BUT qui souhaitent se réorienter ou intégrer une formation.
Réo Sup est ouvert à cette adresse jusqu’au 17 décembre 2021.
Les établissements traiteront les candidatures et prendront contact avec les postulants en vue d’un entretien individuel ou de demandes d’informations complémentaires sur leur parcours ou leur projet.

Chiffres clés COVID-19

Quelques chiffres au niveau académique en date du vendredi 8 octobre 2021 :

  • Circulation du virus au sein de la population scolaire (cumul sur 7 jours) : 92 élèves et 3 personnels déclarés positifs ;
  • Fermeture d’école ou d’établissement scolaire : 1 ;
  • Classes fermées : 38.

 Ressources humaines

Ligne d’écoute des personnels de l’académie d’Amiens

Si vous rencontrez des difficultés personnelles ou professionnelles, il est possible de contacter une psychologue de l’Éducation nationale qui vous dispensera des conseils et vous orientera vers les personnes, services ou dispositifs les mieux à même de vous aider.
La ligne d’écoute des personnels offre un espace d’écoute anonyme, gratuit et confidentiel au 03 22 823 825.
La ligne téléphonique fonctionne sous forme de permanences téléphoniques : de 14h à 16h les lundi, mercredi et vendredi, de 16h à 18h les mardi et jeudi.
Pendant les vacances scolaires, la ligne d’écoute ne fonctionne pas. En revanche, il est possible de contacter le réseau PAS au 0 805 500 005 de 8 heures 30 à 18 heures 30. C’est un service réservé aux agents du ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

Un nouveau guide d’accompagnement pour les personnels

L’écoute et le soutien de tous les personnels font partie des priorités de l’académie d’Amiens. La feuille de route RH qui est actuellement développée a donc pour objectif d’optimiser les dispositifs d’accompagnement. Vous trouverez dans ce nouveau guide de l’accompagnement des personnels toutes les informations et les coordonnées des professionnels qui constituent un efficace réseau pour vous aider dans votre parcours : activité pro, carrière-mobilité, social, santé, handicap...

 Focus sur

Repérer et aider les élèves en détresse psychologique : les conseils d’un psychiatre

Lorsqu’un élève est en souffrance, quelle qu’en soit la cause, il appartient à toute l’équipe éducative de le soutenir et de l’orienter vers les personnes ressources. Pour aider les personnels à identifier les signaux alarmants, la direction de la communication du rectorat a pris l’attache du docteur Charles-Edouard Notredame, docteur en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent au CHU de Lille.

Quels sont les signes qui doivent alerter ?

On distingue deux types de signes alarmants : les signes indirects et les signes directs. Les signaux indirects peuvent avoir un caractère émotionnel ou comportemental  : l’élève est triste, irritable, il pleure, s’isole, se montre impulsif ou turbulent, se met en danger (notamment par la prise de substances ou par des scarifications auto-infligées), a des difficultés à s’endormir ou perd l’appétit. La plupart du temps, ce sont des signaux que l’on identifie facilement. « Ils deviennent inquiétants dès lors qu’ils s’accumulent, que l’on constate une rupture brutale dans le comportement, ou quand cela impacte les résultats

scolaires, provoque de l’absentéisme et un désintéressement des activités scolaires ou extra-scolaires » explique le docteur.
Les signaux directs sont les ressentis verbalisés par l’élève. « Tous les propos doivent être entendus et pris au sérieux » avertit-il.

Comment venir en aide à l’élève ?

La personne qui repère un élève en situation de mal-être n’est pas forcement celle qui va le prendre en charge. Dans un premier temps, son rôle est d’ouvrir le dialogue, d’employer des mots clairs et explicites (ne pas avoir peur d’employer les mots justes) et d’adopter une posture d’écoute, dénuée de jugement.
Il s’agit ensuite d’orienter l’élève vers des personnes ressources au sein et hors de l’établissement : contacter l’assistante de service social, un membre du service de santé ou appeler le 3114, le nouveau numéro national de prévention du suicide.
Pour sensibiliser et former les personnels à faire face à ces situations, des formations (accessibles via le PAF Plan académique de Formation , code : 613) sont dispensées au sein de l’académie. Des fiches interactives sont également disponibles à tout moment sur le site de l’académie.

 Réseaux sociaux

Journée de sensibilisation au handicap au collège Guy Mareschal d’Amiens

Les 20 et 21 septembre, les élèves de 5e du collège Guy Mareschal d’Amiens ont participé à des animations organisées par l’association « Différents comme tout le monde ». Ces journées avaient pour but de sensibiliser le jeune public au handicap au travers d’ateliers philosophiques, d’ateliers sur le thème du handicap visuel et auditif, la pratique de handisports, de temps d’échange…
« Différents comme tout le monde » n’a pas seulement piqué la sensibilité des élèves puisque les photos de ces journées, partagées sur nos réseaux sociaux, ont été vues par 7000 de nos abonnés et suscité plus de 200 réactions.

 Remise de prix et lauréats académiques

Un lycéen de l’académie élu Meilleur Apprenti de France

Antonin Boidin, élève de terminale en baccalauréat professionnel au lycée hôtelier la Hotoie (Amiens) vient de remporter le titre de Meilleur Apprenti de France (MAF) dans la catégorie "cuisine". Ils sont chaque année 6000 jeunes issus de formations professionnelles (bac pro, CAP certificat d’aptitude professionnelle ) à participer à ce concours qui encourage la transmission de savoir-faire et la promotion du travail manuel.
Les lauréats ont été récompensés la semaine dernière lors d’un cérémonie qui s’est tenue à la Sorbonne en présence de Meilleurs Ouvriers de France bénévoles et de personnalités du monde politique et économique. Cette cérémonie a vocation à mettre en lumière la formation professionnelle, une voie d’excellence, d’avenir et de réussite. Grâce à cette distinction, Antonin a pu décrocher un stage de six semaines dans l’un des restaurants étoilés du chef Thierry Marx.

 Agenda

 Prix et concours

  • Les Olympiades nationales de physique
    Les Olympiades de physique sont un concours scientifique expérimental destiné à des élèves des classes de seconde générale et technologique, de première et de terminale scientifique et technologique. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au dimanche 17 octobre 2021 à 22h.
  • Concours Arte/Clemi "Reportage"
    Le Clemi Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information) organise, en partenariat avec Arte, un concours national intitulé "Reportage". Ce concours s’adresse aux collégiens de troisième et aux lycéens. Pour participer, il est nécessaire de s’inscrire avant le 22 octobre 2021.
  • CGénial : un concours scientifique pour collégiens et lycéens
    Le concours CGénial contribue à la promotion de l’enseignement des sciences et des techniques dans les collèges et les lycées. Les élèves participants présentent un projet scientifique et innovant en équipe. Les inscriptions pour le 1er tour sont ouvertes jusqu’au 10 novembre 2021.
  • Si on lisait à voix haute
    Pour la troisième année consécutive, France Télévisions reconduit son grand concours de lecture à voix haute organisé par François Busnel et La Grande Librairie, en partenariat avec Lumni et le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports. Cette saison encore, toutes les classes de collège et de lycée peuvent y participer. Date limite d’inscription : lundi 29 novembre 2021.
  • Les Petits champions de la lecture
    "Les petits champions de la lecture" sont un championnat national de lecture à voix haute destiné aux élèves de CM2 mais aussi, pour sa 10e édition, à ceux de CM1. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 7 janvier 2022.
  • Concours Bulles de mémoire ONACVG
    L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre ) propose aux élèves de collège et de lycée de participer, de manière individuelle ou collective, à un concours de bande dessinée portant sur des thèmes liés à l’Histoire et la mémoire des conflits contemporains. Inscriptions jusqu’au 31 janvier 2022.
  • Science Factor
    Science Factor propose aux jeunes de la sixième à la terminale de construire en équipe (de 2 à 4 participants, pilotés par une fille), un projet scientifique ou technique innovant, une invention ayant un impact positif clairement démontré au niveau sociétal, économique ou environnemental.
    Dépôt des projets des équipes participantes jusqu’au 31 décembre.
  • Concours égalité fille-garçon
    Ce concours vise à promouvoir les valeurs de l’égalité et à lutter contre le sexisme en récompensant la réalisation de podcasts. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 1er mars.
  • Prix Sadlier Stokes
    Organisé par l’ambassade d’Australie en France et le centre Sir John Monash de Villers-Bretonneux, le prix Sadlier-Stokes récompense tous les ans 3 projets scolaires (école, collège et lycée) ayant pour thème l’engagement des soldats australiens durant la première guerre mondiale. Les dossiers de candidatures sont à envoyer avant le vendredi 28 janvier 2022.
  • Concours "Découvrons notre constitution"
    Le ministère chargé de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et le Conseil constitutionnel organisent ce concours afin de permettre aux élèves de mieux appréhender les grands principes au fondement de notre République et de ses institutions démocratiques.