ac-amiens.fr

2S2C : plus de 140 conventions signées au niveau académique

Vendredi 10 juillet 2020

Lorsque l’élève n’est pas en cours en classe, le dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) permet de proposer des activités sur le temps scolaire qui se déroulent dans le prolongement des apprentissages et en complémentarité avec l’enseignement.

Ces activités peuvent être assurées en priorité par des professeurs, en complément de service, avec des échanges de service ou en inter-degrés (école /collège), et en heures supplémentaires.

En outre, dans le cadre d’une convention avec la collectivité territoriale de rattachement, des activités, notamment dans les domaines du sport, de la santé, de la culture et du civisme peuvent être organisées par la collectivité pendant le temps scolaire. Ces interventions dans les différents domaines proposés ne se substituent pas aux enseignements et donc à l’action première des professeurs dans leurs disciplines ( EPS Education physique et sportive , arts plastiques, éducation musicale, enseignement moral et civique…)

Au 9 juillet, 142 conventions ont été signées au niveau académique :

  • 42 dans l’Aisne,
  • 70 dans l’Oise,
  • 30 dans la Somme.

Les collectivités locales (commune, établissement public de coopération intercommunale, département, région) qui souhaitent s’inscrire dans ce dispositif signent une convention avec le directeur académique des services de l’éducation nationale, en lien avec :

  • les secteurs associatifs sportif, culturel, environnemental ;
  • les équipements publics (musée, bibliothèque, école des beaux-arts, conservatoire, salle de spectacles et lieu de création, centre d’arts, cinéma, parc naturel, etc) ;
  • les structures privées (fondation, parc, entreprise culturelle et sportive, etc) ;
  • les opérateurs du service civique.

Par cette convention :

  • l’État s’engage à assister la collectivité dans l’organisation de l’accueil, avec notamment la mise à disposition d’outils et de ressources, et la participation à la prise en charge des coûts ;
  • la collectivité s’engage à accueillir les élèves, dans le respect des règles imposées par la crise sanitaire, pour des activités complémentaires à l’enseignement en présentiel ou à distance, animées par des personnels municipaux, des intervenants associatifs ou de statut privé, des parents, des bénévoles et/ou des enseignants.
Mise à jour : 10 juillet 2020