ac-amiens.fr

Continuité pédagogique et Cogni’classes virtuelles

Nos élèves avant la période de confinement pouvaient faire face à des difficultés d’apprentissage dues à des problèmes de concentration, d’implication, de motivation ou encore de mémorisation.

L’expérimentation Cogni’classe au sein de l’académie d’Amiens a permis le développement de nombreuses pistes et actions par les équipes pédagogiques en lien avec les apports des sciences cognitives pour surmonter ces difficultés et apprendre à nos élèves certains mécanismes impliqués dans leurs apprentissages.

Toutes ces pistes pensées pour un enseignement en présentiel peuvent-elles être mise en œuvre dans le cadre de la continuité pédagogique ?

Voici quelques pistes, réflexions et outils qui peuvent vous être utiles.

Les 4 piliers de la Cogni’classe sont :

  • l’attention
  • l’engagement actif
  • le retour sur erreur ou feedback
  • la mémorisation ou consolidation

L’attention, l’engagement actif et le retour sur erreur ou feedback articulés aux connaissances déjà-là s’avèrent indispensables pour favoriser la compréhension des nouveaux éléments du programme. Comment les mettre en œuvre à distance ?
La classe virtuelle du CNED Centre national d’études à distance permet d’organiser une séquence en distanciel intégrant du retour sur erreur (lien vers l’article Remédiation en classe virtuelle) du professeur pendant l’activité des élèves mais aussi de l’interaction entre élèves. En effet, apprendre ce n’est pas seulement faire des exercices mais c’est surtout observer les stratégies de mises en œuvre par ses camarades pour résoudre des problèmes et les écouter poser des questions ou s’exprimer sur ce qu’ils n’ont pas compris.

Voici le déroulé d’une « séquence en distanciel ». Ce déroulé est adaptable, utilisable en totalité ou en partie.

Les sciences cognitives nous montrent que pour favoriser l’attention mais aussi l’engagement actif, il est particulièrement important, dès le début du cours, de définir clairement les objectifs visés et attendus.
Ainsi chaque classe virtuelle est scénarisée et ce scénario est présenté aux élèves.

Scénario de la classe virtuelle en 3 temps

Un élève à distance est soumis à de nombreux distracteurs externes dont nous ne connaissons ni la teneur, ni l’intensité.

Il est donc crucial de pouvoir les aider à se concentrer sur une classe virtuelle pendant un temps donné tout en leur laissant la possibilité de pouvoir s’exprimer. Chaque classe virtuelle est prévue sur un temps de cours déjà défini dans leur emploi du temps « classique ». Comme tout cours, chaque temps de classe virtuelle est scénarisé pour mieux répondre aux objectifs visés.

La classe virtuelle en autonomie sur des notions nouvelles : sa structuration

Il est utile que les documents de travail, et les consignes soient accessibles en amont afin que les élèves puissent les avoir à disposition dès le début de la classe virtuelle (Les déposer dans le cahier de texte de la classe.)

Les élèves ont une visibilité sur les temps de travail commun avec leur camarade, mais aussi sur les temps de travail en autonomie. Le découpage ainsi présenté permet à l’élève de se positionner correctement et de s’organiser, mais aussi de maintenir son attention sur une durée connue.

Le travail en autonomie sur des notions nouvelles implique que les élèves ne soient pas abandonnés à eux-mêmes mais bénéficient de la disponibilité de l’enseignant pendant la totalité de la durée de la classe virtuelle comme si l’activité se déroulait en classe. Ce dispositif aide l’élève à surmonter les difficultés techniques ou les incompréhensions qui risqueraient d’être bloquantes et donc nuiraient au développement de cette autonomie. J’ai donc mis en place le « SAV SVT » pendant lequel les élèves savent qu’ils peuvent m’interpeller par tchat ou vocalement sur la classe du CNED pour une réponse immédiate pendant qu’ils sont en activité. Chaque élève entend les questions et remarques de ses camarades et la réponse de l’enseignante.

Certains collègues, proposent aux élèves à tour de rôle de choisir la photographie d’accueil de la classe virtuelle ou de proposer un thème…

Les essentiels :

Côté élèves :

  • Se sentir accompagné
  • Prendre appui sur les questions des autres pour progresser
  • Avoir des feedbacks
  • Ne pas rester bloqué sur une question technique
  • Maintenir ses relations au groupe classe et à l’enseignant
  • Soutien à la motivation et à l’engagement

Côté enseignant :

  • Garder le contact avec chaque élève
  • Maintenir le contact avec le groupe classe
  • Avoir des feedbacks sur leurs incompréhensions et répondre au plus près à leurs besoins
  • Favoriser l’engagement des élèves en les encourageant,
  • Recréer du lien social : conforter, rassurer, encourager.
  • Évaluer
Mise à jour : 25 mai 2020