ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Utiliser les Feedbacks dans un processus d’apprentissage

Clément Fantoli, collège Charlemagne à Laon

Les neurosciences cognitives soulignent l’importance du feedback dans tout processus d’apprentissage et de découverte.

Le feedback ou rétroaction sur un travail effectué par l’élève est très important dans le processus d’apprentissage car il lui permet de se positionner. Le feedback doit être réalisé au plus près du travail fourni par l’élève, tant que le cerveau est toujours actif et apte à comprendre les éventuelles erreurs commises.

L’objectif de l’enseignant n’est pas d’utiliser un type de feedback mais d’en utiliser plusieurs, de les combiner pour obtenir des résultats.

 Feedbacks motivants

Feedback de positionnement

Il permet à l’élève de mesurer le chemin parcouru et le chemin restant pour l’acquisition d’une connaissance ou d’un savoir-faire. Ainsi l’apprenant voit qu’il progresse et que le chemin à parcourir diminue au fur et à mesure qu’il progresse.

Exemple en cours de Technologie

Objectif : maîtriser la création d’un diagramme des interactions en Technologie, cette tâche demandera à l’élève de maîtriser :

  • la mémoire sémantique
    • Qu’est-ce qu’une contrainte ?
    • Quelles sont les catégories de contraintes ?
    • Qu’est-ce qu’un diagramme pieuvre ?
    • Comment compléter un diagramme pieuvre pour un objet technique ?
  • la mémoire procédurale
    • Comment formaliser une contrainte ?
    • Comment extraire les informations utiles de documents ?
    • Comment aborder un sujet de Technologie ?

En fin d’activité ou de séance il sera donc possible de montrer au groupe classe ou à un élève en particulier où il est positionné, ainsi il pourra prendre connaissance des étapes à venir mais il prendra également conscience des étapes qu’il aura franchi grâce au travail qu’il a fourni.

Feedback d’encouragement

Il permet de motiver l’élève dans l’accomplissement d’une tâche.

Exemple

Pousser un élève qui n’a pas compléter un exercice à le faire, lui permettre de terminer un exercice et récompenser cet effort par un feedback positif (même si des erreurs sont commises).

Avec Tactileo, ce feedback est automatique.

 Feedbacks correctifs

Feedback d’erreur

Il indique à l’élève s’il a bon ou faux directement après l’effort et sans donner la correction, cela permet entre autre à l’élève de se recentrer sur ses erreurs pour qu’il puisse ensuite essayer de les corriger par lui-même.

Avec Tactileo il est possible de montrer uniquement les erreurs commises et de laisser aux élèves la possibilité de les corriger en refaisant l’exercice.

Feedback de correction

Il vise à corriger les erreurs liées aux connaissances, méthodes ou comportement en conseillant et en expliquant.

Sur Tactileo il est possible de montrer automatiquement la correction aux apprenants mais cela nécessitera une correction en classe entière pour que l’enseignant puisse expliquer.

 Feedbacks évaluatifs

Feedback positif simple

Il vise à souligner une réussite par un mot simple.

Exemple : Cela peut passer par un mot (bravo, c’est bien…), un geste (une main sur l’épaule…) ou un simple regard.

Feedback positif complexe

Il vise à souligner positivement un palier franchi dans un processus d’apprentissage que ce soit au niveau du savoir-être, des connaissances sémantiques ou du champ méthodologique et toujours en fonction des aptitudes des apprenants.

Exemple  : « Tu as fait des efforts », « Tu as progressé » …

 Feedback actif

Feed forward

Il s’agit ici de pointer les points d’amélioration et de se tourner vers l’avenir en créant avec l’élève des paliers à atteindre pour s’améliorer mais sans avoir un retour permanent sur les erreurs du passé.

Exemple  : « Pour le prochain cours, je te demande d’être plus attentif et compte sur toi pour poser des questions lorsque tu ne comprends pas. » ; « La prochaine fois, ton objectif sera de copier la leçon entièrement. »

Mise à jour : 26 mars 2019