Report des épreuves du DNB

Le brevet des collèges, initialement prévu jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019, est reporté à lundi 1er et mardi 2 juillet 2019. Les horaires et lieux des épreuves restent inchangés. Les élèves seront destinataires d’une nouvelle convocation.

Recommandations aux directeurs d’école et chefs d’établissement pour prévenir les effets de la canicule

Dans le cadre de l’épisode exceptionnel de canicule annoncé pour les prochains jours, des recommandations spécifiques ont été transmises aux directeurs d’école et chefs d’établissement afin de prévenir les effets de la canicule dans l’école et en cas de sortie scolaire ou de tout autre événement collectif ou festif de fin d’année.

DSDEN 80

Carte scolaire du premier degré - préparation de la rentrée 2019

vendredi, 1er février 2019

http://www.ac-amiens.fr/dsden80/218-carte-scolaire-du-premier-degre-preparation-de-la-rentree.html

À la rentrée 2019, les écoles publiques du département de la Somme accueilleront 46 141 élèves, soit 723 élèves de moins qu’à la rentrée 2018. Cette prévision confirme la baisse démographique tendancielle que connaît le territoire samarien depuis plusieurs années. Alors que la prévision d’effectifs pour la rentrée 2018 s’établissait à -782 écoliers, ce sont en réalité 905 écoliers de moins qui ont été constatés en début d’année scolaire.

Cette évolution négative entraîne une fragilisation du réseau des écoles, en particulier en milieu rural lorsque les écoles sont dispersées et accueillent un nombre d’élèves réduit d’année en année. Les priorités fixées par le directeur académique tiennent compte de cette évolution et cherchent à mieux accompagner les élus dans une vision prospective et pluriannuelle de leurs écoles.

Mesures de rentrée 2019

Le département de la Somme se voit doté de 3 postes (sur les 15 alloués à l’académie d’Amiens au titre de la préparation de rentrée 2019). Cette augmentation des emplois parallèle à la baisse démographique entraînera une hausse du taux d’encadrement global.

Priorités de la rentrée 2019

Poursuivre et achever la réduction des effectifs dans tous les CP et CE1 de l’éducation prioritaire

64 nouvelles classes sont concernées à la rentrée 2019, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural. Ce seront ainsi 247 classes de CP, de CP/CE1 et de CE1 qui seront à effectifs réduits dans le département de la Somme en 2019-2020.

Accompagner les évolutions démographiques

Les hausses d’effectifs seront prises en compte dans le déploiement des emplois, de même que les baisses d’effectifs lorsqu’elles ne permettent pas de mener une politique d’équité territoriale.

Accompagner les écoles implantées en milieu rural et les évolutions du réseau des écoles, en fonction des projets des élus locaux (maires ou intercommunalités)

Le 20 décembre 2018 a été signée une convention ruralité départementale afin de permettre de partager une vision ambitieuse pour l’école en milieu rural entre collectivités et services de l’État. Dans cette perspective, la direction académique s’engage aux côtés des élus qui souhaitent faire un diagnostic scolaire de leur territoire et qui réfléchissent à une éventuelle restructuration du réseau de leurs écoles. D’une manière générale, elle cherche à préserver une école rurale de qualité dans l’ensemble du département. À la rentrée 2019, les secteurs de Vron, de Gueschart, d’Oisemont, de Monchy-Lagache et de la communauté de communes Terre de Picardie sont concernés par une évolution du réseau des écoles impulsée par les élus.

Renforcer l’accompagnement des élèves en situation de handicap

Deux nouvelles ULIS école viendront compléter le réseau départemental (63 ULIS école), qui permet l’accueil de 744 écoliers en situation de handicap en 2018-2019.
Maintenir les capacités de remplacement, afin de répondre avec efficacité aux besoins des élèves en cas d’absence de professeur et de déployer un plan de formation continue ambitieux pour les enseignants.

Maintenir les capacités de remplacement, afin de répondre avec efficacité aux besoins des élèves en cas d’absence de professeur et de déployer un plan de formation continue ambitieux pour les enseignants