DSDEN 60

DES COLLEGIENS DE PONT STE MAXENCE DANS LA TETE DE DANIEL PICOULY

lundi, 3 juillet 2017

http://www.ac-amiens.fr/dsden60/249-des-collegiens-de-pont-ste-maxence-dans-la-tete-de-daniel.html

Les élèves et leurs enseignants des classes théâtre du collège Lucie et Raymond AUBRAC ont eu l’occasion de vivre une expérience unique : porter à la scène l’univers de Daniel Picouly qui a cheminé à leurs côtés dans un travail pédagogique et artistique au long cours.

Dans ce projet il n’a pas seulement été question de « faire » du théâtre mais bien de permettre aux élèves de plonger au cœur d’une œuvre littéraire en les rendant conscients des enjeux d’une pratique artistique et surtout d’eux-mêmes. Daniel Picouly considère « qu’il n’arrive d’histoires qu’à ceux qui savent les raconter » et que tout le monde, souvent sans le savoir, a une histoire à raconter. Il s’est donc agi d’apprendre sur scène à raconter ensemble.

Les collégiens débattent avec M. CREPIN, Directeur académique et M. RIBAUD, son adjoint, au sujet du spectacle présenté le 19 mai au Théâtre de la Manekine à Pont Sainte Maxence.

Quels chemins emprunter afin de mener à bien un projet théâtral ?
Le projet d’établissement du collège Lucie et Raymond Aubrac s’articule autour de trois objectifs principaux dont l’un est l’action culturelle afin de « permettre aux élèves de développer leur personnalité en favorisant la pratique des arts. »

Le projet théâtral permet de concrétiser cette volonté de l’établissement de privilégier une ouverture et une pratique artistiques dans la durée, ainsi que de répondre à une forte demande des élèves dans ce domaine.

Les classes “A projet théâtral” sont encadrées par une équipe pédagogique interdisciplinaire qui assure également l’animation des activités théâtrales sur temps et hors temps scolaires : sorties au spectacle, travail de recherche et d’étude sur le thème choisi pour l’année dans les différentes matières d’enseignement, ateliers hebdomadaires de pratique, stage théâtre d’une semaine sous forme de classe transplantée en Normandie, écriture des textes, répétitions et représentations du spectacle.

Ce projet s’inscrit dans le Parcours d’Education Artistique et Culturel (PEAC) défini dans le cadre du projet d’établissement. Il repose sur 3 piliers : des rencontres, des pratiques et des connaissances et se fonde à la fois sur les enseignements, le partenariat et des projets, dans une démarche de travail en équipe interdisciplinaire.

Un Contrat départemental de Développement Culturel (CDDC - Conseil Départemental) à destination d’une classe pour la création du spectacle et un Atelier Artistique (AA - DAAC) renforcent le dispositif.

Les élèves ont eu la chance de rencontrer Daniel PICOULY dont l’œuvre littéraire a motivé l’écriture et la conception du spectacle théâtral présenté. Le roman « Le cœur à la craie » a été une des sources principales d’inspiration.

Le théâtre a cette faculté extraordinaire de pouvoir représenter tous les lieux possibles de l’imaginaire et du réel. Alors cette année, la scène du théâtre est le cerveau de Daniel Picouly.

Dans un cerveau d’écrivain en pleine création, il se passe tellement de choses que les neurones ont fort à faire !
Et ceux de Daniel Picouly sont toujours en activité car un souvenir en appelle un autre, qui en évoque un troisième, qui en rappelle des dizaines… Alors lorsqu’il s’agit d’écrire un livre qui parle de son enfance, le cerveau de Picouly bouillonne et s’excite. Les neurones s’affairent et vous content l’histoire d’une écriture et vous jouent l’aventure des souvenirs.

Ressources en ligne :

Eduscol :