DSDEN 60

Pour l'école de la confiance

Robert DESNOS, ce « cœur qui haïssait la guerre »

Des élèves de 3ème rendent hommage au poète

Des collégiens de troisième, du collège Cousteau de Breuil-le-Vert, ont honoré la mémoire du poète Robert DESNOS, interné en 1944 au Camp de Royallieu de Compiègne et mort en déportation en juin 1945.

Le soleil brillait lors de la cérémonie de ce vendredi 11 mai 2018.
Les élèves de la 3ème D du collège Cousteau avaient rendez-vous avec l’Histoire et avec le poète Robert DESNOS, dix ans après l’inauguration du Mémorial de Royallieu.

Deux élèves de la classe ont déposé une gerbe tricolore au pied du mur où sont gravés quelques vers du poète, puis une minute de silence a été respectée avant d’écouter la Marseillaise et le Chant des partisans, dans un temps de recueillement collectif à la mémoire de tous les déportés.

Cette cérémonie, prélude à une visite du Mémorial, venait clore un travail mené dans le cadre des EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), à l’initiative de leur professeur de français, Laure FRUGIER, en collaboration avec les collègues d’histoire, de sciences de la vie et de la terre et de musique, Mmes HAVARD et CHRISTIEN et M. LEGER.

Les élèves avaient abordé en classe la Résistance, les conditions sanitaires dans les camps nazis et avaient étudié des poèmes de Robert DESNOS et des chants patriotiques.

Ce projet a pu aboutir grâce au soutien indéfectible de Madame Brigitte BARDE, Principale du collège, qui retenue par d’autres obligations, avait laissé au Principal-Adjoint, Monsieur SEMSZYSZIN, le soin de prononcer un discours pour rappeler à nos jeunes élèves la nécessité d’entretenir la flamme du « vivre ensemble ».

Un moment d’émotion et de partage.

Robert DESNOS :
Poètes en résistances

Mise à jour : 29 mai 2018