DSDEN 60

Bilan de la Journée nationale du Sport Scolaire

L’esprit de l’Olympisme est contagieux ! *

Dans l’Oise, des centaines d’élèves ont participé au défi départemental athlétique « Marche, cours, sois endurant » en partenariat avec l’USEP60. Tous ensemble, ils ont parcouru 16 933, 4 km !

Dans le cadre de la JNSS, la DGESCO a recensé cette année en France métropolitaine et dans les DOM-TOM environ 100 000 élèves du primaire et du secondaire mobilisés. Dans l’Oise, des centaines d’élèves ont participé au défi départemental athlétique « Marche, cours, sois endurant » en partenariat avec l’USEP60. Tous ensemble, ils ont parcouru 16 933, 4 km !

Cela leur permettrait de dépasser Washington, d’aller et revenir des Bahamas, de Guyane, du Bangladesh, d’aller en Australie….en envisageant un retour l’année prochaine ! Et de découvrir par exemple à chaque « escale » les cultures linguistique et culturelle du pays, les pratiques sportives des écoliers locaux et leur modalité de transport jusqu’à leur école…

Je me suis rendu sur nombre de ces manifestations sportives ; j’ai vu des élèves enthousiastes qui ont su faire des efforts et goûter à la persévérance, des maîtres impliqués, des équipes de circonscription en soutien, des partenaires responsables, des élus accueillants. A tous, je veux témoigner ma reconnaissance et adresser mes félicitations. Cet « instantané » nous donne à imaginer la progression accomplie par chacun des élèves. Leur parcours éducatif et sportif est enrichi de ce temps fort mais il s’agit d’en poursuivre la construction en favorisant une pratique physique régulière et en éduquant à la santé et à la citoyenneté.

Participants ou spectateurs, soyons prêts pour les Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 !

Jacky Crépin - IA-DASEN Inspecteur d’Académie – Directeur Académique des Services de l’Education Nationale

Journée nationale du sport scolaire Record battu…mais n’en restons pas là !

La JNSS a eu lieu mercredi 27 septembre. Cette journée est intégrée à l’opération « Sentez-vous Sport ! » semaine de promotion de la pratique physique et sportive auprès du plus grand nombre (CNOSF Comité national olympique et sportif français ) et s’inscrit également dans le cadre de la « Semaine européenne du sport » (Union européenne).
Cette journée marque depuis huit ans la rentrée du sport scolaire. Tous les acteurs de la communauté éducative ont joué le jeu de rendre visibles les possibilités d’éducation sportive offertes aux élèves de la maternelle à la terminale.

De nombreuses initiatives ont été proposées sur le département de l’Oise dans les établissements scolaires en partenariat parfois avec l’USEP60 ou l’UNSS60. Les enfants ont marché, couru, lancé, sauté, appris, joué, partagé avec enthousiasme.
Les élèves du premier degré et leurs maîtres ont massivement adhéré au défi partenarial athlétique « Marche, cours, sois endurant ». Cette année, le compteur départemental affiche 16 933,4 km parcourus ! Le record de l’an dernier a été dépassé ! (12 182 km en 2016).

Une fois de plus, notre école a prouvé à ses élèves que l’on peut apprendre en jouant mais qu’il faut aussi travailler pour mieux jouer !
L’occasion est à saisir pour rappeler les recommandations de l’INPES : « Un minimum de 60 minutes (et non 30 minutes) par jour d’activité physique d’intensité modérée ou élevée est souhaitable, sous forme d’éducation physique, de sport, de jeux ou d’activité de la vie quotidienne. ». Les bienfaits de cette pratique sont nombreux sur le plan de la santé mentale et de la santé physique.

Cette activité physique peut effectivement être proposée :

  • par l’école dans le cadre de l’EPS Education physique et sportive et des 3 heures hebdomadaires recommandées.
    « Tout au long de la scolarité, l’éducation physique et sportive a pour finalité de former un citoyen lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué, dans le souci du vivre ensemble. Elle amène les enfants et les adolescents à rechercher le bien-être et à se soucier de leur santé. Elle assure l’inclusion, dans la classe, des élèves à besoins éducatifs particuliers ou en situation de handicap. L’éducation physique et sportive initie au plaisir de la pratique sportive.
    L’éducation physique et sportive répond aux enjeux de formation du socle commun en permettant à tous les élèves, filles et garçons ensemble et à égalité, a fortiori les plus éloignés de la pratique physique et sportive, de construire cinq compétences travaillées en continuité durant les différents cycles. » (B.O du 26/11/2015).
  • par l’USEP Union sportive de l’enseignement du premier degré et l’UNSS Union nationale du sport scolaire (Usep60 : 600 adhérents dans l’Oise, https://usep60.jimdo.com/)
  • par les nombreux clubs sportifs
  • par une pratique familiale, amicale ou solitaire.
    Il nous reste sept ans pour accéder aux podiums des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 !
Mise à jour : 10 octobre 2017