DSDEN 60

Bellonte se raconte

Vendredi 23 septembre et mercredi 28 septembre 2016

Au cinéma « Les dominos » de Méru était projeté le film « Bellonte se raconte » à destination des parents des élèves de l’école.

L’école élémentaire Bellonte comprend 9 classes, pour 214 élèves ; les enfants allophones intègrent la classe UPE2A, pendant certaines séances, pour perfectionner l’apprentissage de la langue française. L’école fait partie du réseau d’éducation prioritaire (REP Réseau d’éducation prioritaire ) de Méru.

On y voit évoluer les enfants dans les différentes activités scolaires :

  • Les élèves de CP se concentraient dans des ateliers de numération où ils entouraient des paquets de 10 et les élèves de l’autre CP, eux, dans des ateliers de lecture, associaient des étiquettes syllabes, dans le but d’écrire des mots nouveaux ; ils étaient aidés par l’enseignante « Plus de maîtres que de classes ».
  • Les élèves de CE2 jouaient au bingo des couleurs, en anglais.
  • Les élèves de CM2 expliquaient le déroulement des séances d’escrime, à la salle des sports, avec le CPC EPS Education physique et sportive  ; l’échauffement, l’équipement, les stratégies...
  • Les élèves de CM1 ont raconté leur projet BD, mené en plusieurs groupes ; de l’écriture au coloriage. Ils ont mis l’accent sur le fait qu’ils devaient s’accorder entre eux pour valider les écrits et corriger les erreurs. Ce projet a été financé par une subvention REP allouée par la ville de Méru.
  • Les enfants allophones (UPE2A) ont présenté la recette et la fabrication de la galette, à l’aide d’étiquettes.
  • Les élèves de CM1/CM2 ont parlé de la coopération, de la solidarité, du respect des autres, au travers du jeu du parachute ; l’enseignante ESAP a évoqué la transmission du savoir être , les valeurs de la coopération pour être plus fort à plusieurs.
  • On a vu des élèves de CE1 en activité de découverte grammaticale des noms, à l’aide d’étiquettes.
  • Les élèves de CE2 ont fait des expériences avec des mélanges de liquide puis ont répertorié, dans un tableau, leurs conclusions.
  • Les élèves de CE1 ont joué à la marchande, en achetant des jouets, à l’aide de billets et de pièces factices, collés sur des feuilles.

Certains de ces projets (BD, Escrime, parachute) bénéficie nt d’un financement REP,
alloué par la ville de Méru.

Ce documentaire, réalisé par l’ORPC (la ligue de l’enseignement), a demandé une trentaine d’heures de tournage, pour aboutir à un court métrage de 17 minutes, appuyé par un financement ACSE Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Égalité des chances , politique de la ville.

Après la projection, les parents ont pu échanger avec les personnels de l’éducation nationale (enseignants, équipe de circonscription, DASEN adjoint) présents, les représentants de la mairie, de la préfecture et leurs retours ont été unanimement positifs : « On ne savait pas que nos enfants faisaient tout ça, à l’école ! ».

Mise à jour : 19 décembre 2016