DSDEN 02

Sommaire

Scolarisation des élèves en situation de handicap

en classe ordinaire ou en UPI

Le droit d’inscrire à l’école tout enfant porteur d’un handicap constitue une des évolutions fondamentales de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, pour la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Dans le cadre de projets personnalisés élaborés, l’académie d’Amiens s’efforce d’offrir à chaque élève présentant un handicap une scolarisation adaptée à ses difficultés, dans la perspective d’une construction réussie de la personne et du futur citoyen. La scolarisation peut être individuelle ou collective, en milieu ordinaire ou en établissement médicosocial. Ainsi, l’académie d’Amiens parvient à proposer une solution à chaque enfant, les 6 632 élèves handicapés scolarisés à ce jour représentant 1,75 % de la population scolaire totale.

 Un numéro AZUR « AIDE HANDICAP ECOLE »

0810 55 55 00 (communication facturée au tarif d’un appel local)

Le ministère de l’Éducation nationale a mis en place ce numéro afin d’apporter aux familles des réponses rapides et concrètes et surtout une aide efficace dans la gestion des dossiers.

 La scolarisation en milieu ordinaire

Dans l’académie d’Amiens, la scolarisation de l’enfant dans une classe ordinaire est recherchée prioritairement. Tout élève handicapé peut être inscrit dans l’école ou l’établissement du second degré de son quartier. L’accès à l’enseignement supérieur doit également être facilité.

Le droit à la scolarité s’intègre dans un PPS projet personnalisé de scolarisation qui peut préconiser :

  • la mise à disposition d’un AVS-i,
  • l’attribution de matériel pédagogique adapté,
  • l’aménagement du cursus scolaire,
  • l’accueil dans une structure spécialisée.

Ce projet comprend, selon les besoins, des actions pédagogiques, psychologiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales. Les parents sont étroitement associés à l’élaboration du projet personnel de l’élève ainsi qu’à la décision d’orientation prise en accord avec eux par la Commission des Droits et de l’Autonomie.

En complément de la scolarisation, l’intervention d’une équipe spécialisée d’un SESSAD Services d’Éducation et de Soins Spécialisés A Domicile peut être mise en place. Dans ce cadre privilégié, 6 632 enfants handicapés sont scolarisés dans l’académie d’Amiens à la rentrée 2009/2010, dans les écoles, les collèges et les lycées.

Ils peuvent être accompagnés par un AVS, qui constitue une des mesures de compensation pouvant être prescrite par la CDA. Au plan national, 4 700 nouveaux auxiliaires de vie scolaire ont été recrutés entre 2007 et 2008, portant le nombre de postes d’auxiliaires de vie individuels dans l’académie de 164 à 346. Des ASEH apportent leur soutien aux équipes dans les écoles maternelles qui scolarisent un enfant handicapé.

Lorsque les exigences d’une scolarisation en classe ordinaire sont trop contraignantes pour lui, l’élève peut être scolarisé dans une structure collective.
La scolarisation au sein d’un dispositif collectif

Lorsque les exigences d’une scolarisation en classe ordinaire sont trop contraignantes pour lui, l’élève peut être scolarisé dans une structure collective. Il s’agit d’inclure, dans un établissement scolaire ordinaire, une classe accueillant des élèves présentant un handicap (en général 10 à 12). L’objectif visé est la construction d’un véritable parcours de scolarisation pour chaque élève concerné, de la maternelle au lycée, en adaptant les structures, les moyens et les démarches d’enseignement aux handicaps rencontrés.

 En école

Dans les écoles élémentaires, les CLIS Classe d’intégration scolaire accueillent des enfants présentant un handicap mental, auditif, visuel ou moteur, pouvant tirer profit d’une intégration en milieu scolaire ordinaire ( 12 élèves au maximum).

Les élèves reçoivent un enseignement adapté au sein de la CLIS, et partagent certaines activités avec les élèves des autres classes.

L’académie compte 162 CLIS à la rentrée 2009.

 En collège et en lycée

Dans le secondaire, les élèves présentant un handicap peuvent être scolarisés dans les UPI. Ce dispositif s’adresse à des enfants de 12 à 16 ans qui ne sont pas en mesure de bénéficier d’un enseignement ordinaire en collège.

Il existe quatre catégories d’UPI destinées à accueillir des jeunes atteints d’un handicap mental (UPI 1), d’un handicap auditif (UPI 2), d’un handicap visuel (UPI 3) ou d’un handicap moteur (UPI 4). Ces classes permettent l’accueil dans un établissement scolaire ordinaire d’un petit groupe de jeunes (10 au maximum) présentant le même type de handicap.

Encadrés par un enseignant spécialisé, ils reçoivent un enseignement adapté qui met en œuvre les objectifs prévus par le projet personnalisé de scolarisation, incluant autant qu’il est possible des plages de participation aux activités de la classe de référence de l’enfant, choisie parmi les classes du collège qui accueillent des élèves de sa classe d’âge.

Dans chacune des 68 UPI de l’Académie, un AVS-co aide l’enseignant et accompagne les élèves de la classe.

14 UPI nouvelles ont été créées pour la rentrée 2009 dont 2 en lycée.

Mise à jour : 12 décembre 2016