Report des épreuves du DNB

Le brevet des collèges, initialement prévu jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019, est reporté à lundi 1er et mardi 2 juillet 2019. Les horaires et lieux des épreuves restent inchangés. Les élèves seront destinataires d’une nouvelle convocation.

Recommandations aux directeurs d’école et chefs d’établissement pour prévenir les effets de la canicule

Dans le cadre de l’épisode exceptionnel de canicule annoncé pour les prochains jours, des recommandations spécifiques ont été transmises aux directeurs d’école et chefs d’établissement afin de prévenir les effets de la canicule dans l’école et en cas de sortie scolaire ou de tout autre événement collectif ou festif de fin d’année.

ac-amiens.fr

Petit-déjeuner à l’école : visite ministérielle dans l’Oise

Mardi 23 avril 2019

mardi, 23 avril 2019

http://www.ac-amiens.fr/2332-petit-dejeuner-a-l-ecole-visite-ministerielle-dans-l-oise.html

Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse et Christelle DUBOS, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, se sont rendus mardi 23 avril 2019 à Pont-Sainte-Maxence, dans l’Oise, pour assister à la distribution d’un petit-déjeuner aux élèves de l’école élémentaire Jean Rostand en présence de Béatrice Cormier, rectrice de l’académie d’Amiens et de Jacky Crépin, IA-DASEN de l’Oise.

Dans le cadre de la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, le président de la République a annoncé la volonté de l’État de réduire les privations au quotidien et les inégalités d’accès à l’alimentation. L’opération « petit-déjeuner à l’école » a pour vocation de garantir un premier repas aux enfants à l’école, dans les territoires prioritaires (REP et REP+, quartiers de la politique de la ville) et certaines zones rurales, leur permettant ainsi de ne pas commencer la journée le ventre vide, de rester concentrés pendant toute la matinée et d’apprendre dans les meilleures conditions.

Le pilotage de la mesure est assuré par le ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse grâce aux directeurs académiques des services de l’Éducation nationale. Elle est destinée aux écoles volontaires de tous les territoires dans lesquels un besoin social est identifié. Depuis quelques mois, 8 académies préfiguratrices, dont celle d’Amiens, ont déjà commencé à promouvoir et mettre en place cette mesure qui sera généralisée au mois de septembre à l’ensemble du territoire français : jusqu’à 100 000 enfants pourront alors prendre leur petit-déjeuner à leur arrivée à l’école. Pour l’heure, sur les 3 départements que couvre l’académie d’Amiens, 13 communes ont déjà répondu favorablement à cette mesure et permettent désormais à près de 3500 élèves de classes maternelles et élémentaires (31 écoles) de recevoir un petit-déjeuner gratuit et équilibré chaque semaine.

Dès 2019, l’Etat consacrera 6 millions d’euros au financement de ces petits déjeuners. Afin de s’adapter au mieux aux contraintes et aux réalités de chaque école, les services de l’Education nationale viendront conseiller et accompagner les initiatives qui y seront mises en place, qu’elles soient menées par la commune, l’équipe éducative de l’école, une association, ou un partenariat entre ces acteurs, toujours en lien avec les parents.

La mise en place de ces petits déjeuners devra suivre les principes suivants :

Crédits : Philippe Devernay/MENJ

Crédits : Philippe Devernay/MENJ

Crédits : Philippe Devernay/MENJ


Crédits : Philippe Devernay/MENJ

Crédits : Philippe Devernay/MENJ


Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Carole Bureau-Bonnard, Députée de l’Oise et Arnaud Dumontier, maire de Pont-Sainte-Maxence

Crédits : Philippe Devernay/MENJ