ac-amiens.fr

Collège des Bourgognes de Chantilly, Premier prix du concours national 2016 des « Olympes de la parole »

Mardi 14 juin 2016

Valérie Cabuil, recteur de l’académie d’Amiens, chancelier des universités a assisté le 14 juin à la présentation notamment de la scénette « Hubertine, Germaine et Joséphine à la radio du collège des Bourgognes » Premier prix du concours national 2016 des Olympes de la parole, lors d’une soirée citoyenne organisée au collège .

Etaient présents Jacky Crépin, IA-DASEN Inspecteur d’Académie – Directeur Académique des Services de l’Education Nationale de l’Oise, Francis Cloris, Sous-préfet de Senlis, Nicole Vacher, conseillère municipale déléguée à la famille, Carine Barba-Stelmach, maire adjoint en charge des affaires sociales, Madame Jezequel-Lavenue, principale du collège, Martine Winckels-Panchen, IA-IPR Inspecteur académique Inspecteur pédagogique régional d’EPS Education physique et sportive ainsi que les familles venues nombreuses.

Les Olympes de la parole au collège des Bourgognes de Chantilly
Les Olympes de la parole au collège des Bourgognes de Chantilly
Les Olympes de la parole au collège des Bourgognes de Chantilly

A l’origine de cette belle manifestation se situe une distinction qui a été accordée à une classe de troisième du collège des Bourgognes : le premier prix, à l’unanimité du jury, du concours national « Les Olympes de la Parole », organisé par l’Association française des femmes diplômées d’université avec le soutien du ministère en charge de l’Education nationale. Ce concours contribue en ce sens à la mise en œuvre de la Convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif qui a été signée en 2013 pour une durée de cinq ans.

Remise du premier prix du concours national 2016 des « Olympes de la parole » par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Les élèves du collège des Bourgognes de Chantilly

L’objectif principal de cette convention est de proposer une approche globale de l’éducation à l’égalité des sexes. Elle repose sur la conviction que la réussite de tous les élèves suppose de créer les conditions de cette égalité à tous les niveaux d’enseignement. L’égalité des filles et des garçons constitue en effet la première dimension de l’égalité des chances que notre système éducatif doit garantir à l’ensemble des élèves.
Dans cette perspective, le sujet qui était proposé cette année « Filles et garçons, femmes et hommes dans la République en 2016 : comment préparer et partager ensemble un avenir commun s’appuyant sur les principes indissociables : Liberté, Egalité, Fraternité ? » a été particulièrement stimulant pour les élèves. Il était demandé aux candidats de proposer des actions concrètes en les argumentant.

La classe de troisième du collège des Bourgognes qui a reçu le premier prix a fait le choix de choisir trois femmes, trois symboles, ou trois « marraines », qui ont, dans des circonstances diverses, eu la volonté de défendre et de promouvoir les grands principes républicains. Pour la liberté, c’était Germaine Tillon, grande résistante récemment entrée au Panthéon. Pour l’égalité, c’était Hubertine Auclert, première suffragette française. Enfin pour la fraternité, c’était Joséphine Backer, également résistante et qui, comme chacun sait, a su promouvoir la diversité des cultures du monde.

A travers la devise républicaine, c’est un ensemble de questions qui est évoqué dans le cadre de ce projet, notamment la liberté d’expression, le sexisme et l’homophobie, la résistance et l’engagement…
Et de fait, l’égalité entre les hommes et les femmes est très étroitement liée à ce type de questions. Un autre thème est aussi évoqué, celui de la mobilisation de l’Ecole pour les valeurs de la République, auquel les attentats que nous avons connus l’an dernier nous ont rendus particulièrement attentifs et vigilants.

L’école poursuit cette mobilisation, notamment grâce à la mise en place, à la généralisation et à l’approfondissement du parcours citoyen, qui vise à la construction d’un jugement et civique, à l’acquisition d’un esprit critique et d’une culture de l’engagement.

Ce sont ces valeurs républicaines partagées qui fondent le vivre-ensemble au sein de l’Ecole, et bien sûr aussi au-delà de l’Ecole. Ce sont ces valeurs partagées que l’Ecole a pour mission de transmettre. Il s’agit de valeurs citoyennes, comme la liberté d’expression, le respect de la personne humaine, le refus de toute forme de discrimination, ainsi que l’ensemble des enjeux liés à la vie commune et à la solidarité.

Hubertine, Germaine et Joséphine à la radio du collège des Bourgognes

Scénette de 15 mn pour 8 élèves à partir du travail de l’année d’une classe de 3ème dans le cadre du concours des olympes de ma parole.( CF fiche méthodologique)

Synopsis de la scénette
La pièce se déroule lors d’une émission de radio au collège des Bourgognes de Chantilly. Cinq élèves sont réunies autour de leur enseignante d’histoire- géographie pour débattre autour de la devise républicaine : « Liberté, Egalité, Fraternité ». Les élèves évoquent la liberté d’expression, la résistance, les questions de sexisme et d’homophobie, la fraternité, les avancées républicaines au cours de l’histoire.
Au-dessus de leur tête 3 fantômes se sont glissés : Hubertine Auclert [1], Germaine Tillion [2] et Joséphine Baker [3] qui réagissent à leur propos et leur soufflent des réponses…

Hubertine, Germaine et Joséphine à la radio du collège des Bourgognes
Hubertine, Germaine et Joséphine à la radio du collège des Bourgognes
Hubertine, Germaine et Joséphine à la radio du collège des Bourgognes
Hubertine, Germaine et Joséphine à la radio du collège des Bourgognes
Hubertine, Germaine et Joséphine à la radio du collège des Bourgognes
Hubertine, Germaine et Joséphine à la radio du collège des Bourgognes

Elèves concernés par l’audition

  • Apolline ALFANDARI
  • Jérémie BRUNET
  • Marie DECORBIE
  • Mathilde DELAMARRE
  • Justine HRYCKO
  • Alexandre JAN
  • Laure LOUBES
  • Sullivan MELIOT
  • Angélique NAVAS
  • Fannie RUIN
  • Cindy SCHUERMANS
  • Isadora VANBELLE

Enseignants

  • Catherine PATINET, enseignante d’EPS
  • Catherine MARGUERIT, enseignante d’Histoire-Géographie
  • Marie PAPET, enseignante de Français
  • Marine LORINO- JEAN, assistante d’éducation
Mise à jour : 18 novembre 2016