ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Séance type

Pour chaque thème abordé, nous vous proposons d’utiliser les étapes suivantes, selon une méthode de découverte.

AGIR  : Apprendre un Geste en Intégrant le Raisonnement.

Acronyme d’après Ch Ammirati, R Gagnayre, C Amsallem, Ch Boyer, JM Mercieca.

Présentation du thème

  • Annonce orale ou écrite du sujet traité.
  • Présentation de l’objectif

Reconnaître les signes de ... et agir pour éviter l’aggravation

L’énoncé de l’objectif de la séquence permet de cibler l’attention de l’apprenant. Il décrit la situation mais pas le geste attendu pour laisser la place à la phase de découverte.

Mise en place d’une situation réelle ou évocation du geste

  • Exploration des connaissances antérieures et des représentations.
  • Recherche d’indices, de signaux qui impliquent une action.
  • La justification des signes trouvés par les apprenants permet d’établir des liens avec des connaissances antérieures.
  • Synthèse par l’enseignant.

Identification des risques liés à la situation

  • Permet le passage de l’intention à l’action car la nécessité d’intervenir est comprise.
  • Synthèse par l’enseignant.

Découverte du geste technique par essai-erreur, en dégageant le principe du geste

  • Le questionnement du formateur permet :
    • la compréhension de l’objectif du geste et son principe,
    • la découverte du geste par essai-erreur,
    • la réflexion des apprenants.
      Cette étape permet à l’apprenant de raisonner pour comprendre l’objectif et le principe du geste en essayant concrètement de le réaliser, guidé par le groupe et le questionnement adapté du formateur.
  • Synthèse par l’enseignant.

Démonstration en temps réel de l’action de secours par le formateur

Visualisation de la prise en charge complète (référence) :

  • chronologie des actions de la protection, l’alerte … jusqu’à la surveillance,
  • qualité du geste,
  • vitesse à laquelle est effectué l’action,
  • durée totale de la prise en charge.

Répétition du geste par les apprenants

  • Les élèves refont les gestes en se groupant par 3 : victime, sauveteur, observateur.
  • Permet l’appropriation de la gestuelle (importance de la quantité de pratique).
  • La verbalisation peut favoriser la mise en évidence des causes des difficultés rencontrées.

Application en situation simulée

En variant les contextes, avec effet de surprise

  • Permet l’évaluation de la gestuelle et du comportement (protection, alerte, gestuelle propre à la détresse).
  • La multiplicité des mises en situation favorise le transfert des connaissances.
Mise à jour : 30 mai 2016