ac-amiens.fr

Sommaire

Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! » au collège d’Aramont à Verberie dans l’Oise

Jeudi 26 mai 2016

Finaliste du Prix de l’audace artistique et culturelle 2015-2016, dont la cérémonie a eu lieu au Palais de L’Elysée le vendredi 10 juin 2016.

Pendant toute une journée, le collège d’Aramont a vécu au rythme d’un Festival Street Art, exposition, performances, installations, concert. Le Festival s’est construit autour d’un mot en lien avec la citoyenneté, choisi par les élèves et l’équipe enseignante : TOLERANCE. Les élèves de 3B ont ainsi expérimenté physiquement l’espace de création en portant un regard neuf sur leur environnement quotidien et en se l’appropriant. Le Festival est un projet innovant et ambitieux. Il cherche à faire interagir l’œuvre avec le spectateur au sein d’un espace défini, à faire accepter le regard de l’autre et à promouvoir le vivre en¬semble. Il ouvre le collège sur la cité en offrant un temps culturel et artistique à la saison d’ouverture des festivals, permettant à chacun de voir notre établissement autrement. Il invite les élèves de 3B à cheminer dans leurs connaissances des oeuvres et à créer, guidés par des artistes, une œuvre originale, traduisant et proposant à leurs pairs, une perspective collective sous les traits d’une allégorie de la Tolérance. L’originalité du pro¬jet tient aussi à la convocation des moyens numériques au service de la création et à l’initiation des élèves aux responsabilités des festivaliers. Ainsi, c’est pour ne pas les perdre dans la forêt de l’ignorance que le Festival Street Art sème les petits cailloux d’un « gai savoir ».

Brigitte Barde, Principale du collège d’Aramont

Le projet Festival Street Art est soutenu par le Conseil Départemental de l’Oise à travers trois dispositifs :

  • le Contrat Départemental de Développement Culturel (CDDC),
  • la « Citoyenneté Illustrée »,
  • « Coup de cœur en un clic ».
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »

 Pratique artistique

Exposition  : réalisation d’un graff par les élèves en partenariat avec un graffeur professionnel Fabien Mazé, sur l’un des murs du collège, autour du mot « tolérance » et montages vidéos du processus de création.

Installations  : Expérimenter physiquement l’espace de création : porter un regard neuf sur l’environnement quotidien, le collège et se l’approprier, à partir du mot « tolérance ». Faire interagir l’œuvre avec le spectateur au sein d’un espace défini. Accepter le regard de l’autre et promouvoir le vivre ensemble.

  • création d’une fresque de la tolérance : « selfiescope » sous forme de 26 diptyques, travail en binômes : 1ère partie, un élève se prend en « selfie » avec son portable (BYOD : bring your own device) ou une tablette en se mettant en scène. 2ème partie, un autre camarade le prend en photo au moment de la prise de vue de ce 1er élève (récursivité photographique, jeux de points de vue). Accrochage par les élèves de leurs selfies au collège pour former une fresque. Des flashcodes sous chaque diptyques permettront aux spectateurs de découvrir les autoportraits écrits et lus par les élèves, reliant ainsi l’image, le texte et le son.
  • création d’une installation à partir des silhouettes des élèves dessinées sur calques, grand format. En partant des photos de profil prises avec les tablettes lors des phases de travail en arts plastiques, les élèves vont dessiner leurs silhouettes sur les calques qui seront installés par les élèves pour l’exposition. L’installation jouera pleinement avec l’espace et le spectateur, ces derniers faisant partie de l’œuvre elle-même.
  • création d’une installation : allégorie de la Tolérance (environ 3 mètres de haut), habillée des masques moulés sur les visages des élèves de 3B et de leurs 26 toiles peintes dans le cadre du cours d’Histoire et d’enseignement moral et civique : valeurs de la citoyenneté. chaque élève a peint une toile en rapport avec le mot « tolérance », la plupart sont en lien avec les événements de novembre qui ont malmené notre République.

Performance  : création d’une performance pendant le Festival, liée au mot « tolérance » et inspirée d’une œuvre de Tadashi Kawamata, « Les Chaises de traverse », Hôtel Saint-Livier, Metz, 1998. Les élèves habillés en noir ou blanc, forment une barricade, symbolisant l’intolérance, avec des chaises, selon une chorégraphie travaillée en co-enseignement en arts plastiques et en E.P.S. Cette barricade est ensuite déconstruite à travers une scénographie particulière : les élèves délaissent le noir ou le blanc au profit de différentes couleurs et viennent entourer l’allégorie de la tolérance.

Concert  : création d’un patchwork musical avec la classe de 3B : écriture du texte et accompagnement musical, en lien avec le mot « tolérance ». Intervention du partenaire ICI LABEL (Bertrand Allaume/ Damien Bataille) et présentation du morceau lors du concert de la chorale du collège à la salle Dagobert, pour clôturer le Festival.

Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »

Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Festival Street Art « Faites le mur, pas la guerre ! Tolérance, j’écris ton nom ! »
Cérémonie du Prix de l’audace artistique et culturelle 2015-2016 au Palais de L’Elysée le vendredi 10 juin 2016 - Philippe Zinetti, délégué académique à l’Action Culturelle - Brigitte Barde, principale du collège d’Aramont de Verberie - Fabien Mazé, graffeur, artiste associé au projet - Cathy de Sousa, enseignante de lettres coordonnatrice du projet et Cécile Harleaux , enseignante d’arts plastiques

 Fréquentation de lieux culturels

Pour initier le PEAC Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle , les élèves devaient assister à une exposition sur le Street Art à l’Espace Jean Legendre. Suite aux événements du 13 novembre, cette sortie n’a pas pu avoir lieu. Toutefois, notre partenaire, l’Espace Jean Legendre, a accepté d’exposer au collège pendant un mois quelques œuvres de cette exposition Street Art et de venir les commenter avec les élèves. Les 3B ainsi que tous les autres élèves du collège pourront bénéficier de cette exposition. Réalisation d’un dossier de presse avec le partenaire culturel, L’Espace Jean Legendre.

S’approprier des connaissances

  • Elaboration de la définition du mot « tolérance » à partir des propositions des élèves, écriture d’un patchwork musical, dans le cadre d’une séquence pédagogique au programme de 3e en français : Les multiples visages du poète et de l’artiste : résistant et observateur du monde moderne (en co-enseignement avec le professeur d’éducation musicale).
  • Ecriture et enregistrements sonores (percevoir et exploiter les ressources expressives et créatives de la parole) des autoportraits des élèves en lien avec une séquence pédagogique au programme de 3e en français : Le moi dans tous ses états, s’accepter pour accepter l’autre dans sa différence.
  • Ecriture d’articles qui rendront compte de l’évolution du projet, sur le blog de la classe, « Bouches B » aramont.clg.ac-amiens.fr/index.php/bouches-b-le-blog-de-la-3b, sur le Webmagazine Madmagz et sur le site Culture Time.
  • Création d’une campagne de publicité pour défendre éducation pour tous (communautés gitanes…) en espagnol dans le cadre d’une séquence pédagogique « Cuando sea mayor ».
  • Street Art Icons : création de vidéos (interview fictif de Banksy..) et d’audio guides en langue anglaise pour découvrir des œuvres et figures emblématiques du mouvement Street Art anglo-saxon. Des flashcodes sous les œuvres analysées permettront aux spectateurs d’accéder au travail des élèves.
  • Création du programme du Festival réalisé par les élèves, avec des flashcodes menant au blog et au webmagazine du Festival, et de l’affiche de l’événement.
Mise à jour : 18 novembre 2016