ac-amiens.fr

Sommaire

Concours National de la Résistance et de la Déportation

Le Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) a été créé officiellement en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’éducation nationale, à la suite d’initiatives d’associations et particulièrement de la Confédération nationale des combattants volontaires de la Résistance (CNCVR).

Ce concours scolaire, l’un des plus anciens et des plus mobilisateurs au sein de l’éducation nationale, a pour objectif de perpétuer chez les jeunes générations la mémoire de la Résistance et de la Déportation afin de leur permettre de s’en inspirer en s’appuyant sur la formation historique et civique que leur apporte l’école.

Le CNRD repose sur trois démarches convergentes qui lui confèrent une dimension particulière :

  • une démarche scientifique en faisant entrer, chaque fois que c’est possible, les résultats de la recherche dans les contenus des enseignements ;
  • une démarche didactique : fortement adossé aux programmes d’histoire et de géographie, doté d’une composante civique forte, le concours s’inscrit dans la continuité des apprentissages et sa préparation peut réunir plusieurs disciplines. Dans ce cadre, il est une composante essentielle du parcours citoyen (circulaire n° 2016-092 du 20 juin 2016 publiée au BO du 23 juin 2016) ;
  • une démarche pédagogique en dégageant des approches nouvelles, en encourageant le travail d’équipe, en construisant des ressources inédites, en diffusant des études de cas en direction de l’ensemble des collègues et des établissements.

Pour la session 2017-2018, Le jury national a arrêté le thème « S’engager pour libérer la France ».

 Élèves pouvant participer au concours

Le concours est ouvert aux élèves des collèges, des lycées d’enseignement général et technologique, des lycées professionnels et des lycées polyvalents, publics et privés sous contrat d’association avec l’État (au collège, élèves des classes de troisième uniquement, y compris SEGPA section d’enseignement général et professionnel adapté , au lycée, élèves de toutes les classes, sauf formations post-baccalauréat, dans les Erea établissement régional d’enseignement adapté , élèves à partir de la classe de troisième).

Le concours est également ouvert aux élèves, d’un niveau scolaire équivalent à ceux mentionnés ci-dessus et scolarisés au sein des établissements dont la liste figure dans la rubrique « en savoir plus ».

 Catégories de participation

Le concours comporte quatre catégories de participation.

  1. Première catégorie : classes de tous les lycées (et assimilées) - réalisation d’un devoir individuel en classe, lors d’une épreuve de 3 heures, portant sur un sujet défini au niveau académique dans le cadre du thème annuel.
  2. Deuxième catégorie : classes de tous les lycées (et assimilées) - réalisation d’un travail collectif (au moins 2 élèves sans limite supérieure d’effectif autre que le volume d’une classe constituée) pouvant prendre différentes formes et portant sur le thème annuel.
  3. Troisième catégorie : classes de troisième (et assimilées) - rédaction d’un devoir individuel en classe, lors d’une épreuve de 2 heures, portant sur un sujet défini au niveau académique dans le cadre du thème annuel.
  4. Quatrième catégorie : classes de troisième (et assimilées) - réalisation d’un travail collectif (au moins deux élèves) pouvant prendre différentes formes et portant sur le thème annuel.

Afin de favoriser les dynamiques liées aux projets de classes constituées, on veillera à ne pas limiter le nombre d’élèves intégrés dans un projet collectif.

A l’échelle académique, la spécificité des élèves scolarisés en sections européennes est prise en compte dans les catégories « travaux collectifs » en collège et en lycée. Dans le même esprit, toujours afin de prendre en compte de manière optimale la diversité des élèves, il a été décidé d’élaborer un sujet (traité en 2h00) pour les élèves de lycée professionnel.

 Inscription des candidats

Les inscriptions sont à faire auprès de chaque IA-DASEN Inspecteur d’Académie – Directeur Académique des Services de l’Education Nationale , selon les modalités diffusées dans les établissements par les DSDEN Direction des services départementaux de l’éducation nationale .

 Calendrier des épreuves individuelles

Les épreuves individuelles se dérouleront le vendredi 23 mars 2018, dans l’ensemble des établissements.

 Conditions de réalisation des travaux collectifs (deuxième et quatrième catégories)

Pour les travaux collectifs des deuxième et quatrième catégories, les candidats peuvent réaliser :

  • soit un ouvrage (mémoire, illustré ou non par des documents iconographiques, journal, bande dessinée, etc.), prenant la forme d’un dossier manuscrit, imprimé ou stocké sur un support numérique ;
  • soit une présentation numérique interactive (diaporama, livre numérique, site Internet, etc.), comprenant des textes, des images et éventuellement des vidéos, éventuellement accompagnée d’un document de présentation rédigé (l’ensemble des documents étant stocké sur un support numérique) ;
  • soit un film ou un document sonore, impérativement accompagné d’un document de présentation rédigé (l’ensemble des documents étant stocké sur un support numérique) ;
  • soit une production destinée à être exposée et éventuellement manipulée (panneaux d’exposition, jeux de société, diorama, œuvre artistique, etc.) impérativement accompagnée d’un document de présentation rédigé (manuscrit ou imprimé).

 Sélection des travaux par les jurys

Les travaux individuels et collectifs sont à transmettre à chaque DSDEN pour le vendredi 30 mars 2018 au plus tard.

Ces travaux feront l’objet d’une sélection départementale par un collège composé d’enseignants et de représentants d’associations liées à la Résistance et à la Déportation. Chaque jury sera attentif, lors de l’évaluation d’un travail collectif, à la qualité de la réalisation et de la présentation, à l’originalité du projet ainsi qu’à la pertinence de la démarche historique et de la réflexion civique. Le palmarès académique sera constitué par le premier meilleur travail de chaque catégorie et de chaque département.

Les lauréats recevront leur prix lors d’une cérémonie organisée au sein de chaque département. Les 12 meilleurs travaux de l’académie seront ensuite transmis à Paris et concourront pour la phase nationale du concours.

 Plus d’informations et le règlement du concours

Mise à jour : 18 octobre 2017