ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Mardi 17 : Signature du renouvellement de la convention de coopération éducative entre l’académie d’Amiens et le département d’éducation d’Oklahoma (USA)

En visioconférence avec Oklahoma City

Valérie CABUIL, Recteur de l’académie d’Amiens, Chancelier des universités a procédé au renouvellement de l’accord de coopération éducative entre l’académie d’Amiens et le département d’éducation de l’état d’Oklahoma (USA) initié en mars 2007 en visio-conférence avec son homologue, Joy Hofmeister, « State Superintendant of Public Instruction of Oklahoma ». Signée conjointement pour la troisième fois, cette nouvelle convention engage les deux partenaires sur des perspectives pédagogiques pour une période de trois ans. Ce sera l’occasion de faire le bilan de ces neuf années d’activités pédagogiques franco-américaines et de prévoir de nouvelles perspectives de partenariat.

Parallèlement, 10 lycéens lauréats du programme « French American Student Fellowship » ont remis à Madame le recteur, leur rapport de recherches effectuées en novembre dernier. Ces lycéens sont partis pendant deux semaines, du 10 au 25 octobre 2015, à Oklahoma City. Ce programme, financé par le ministère de l’éducation nationale, est développé depuis 2007 dans la seule académie d’Amiens dans le cadre des accords de coopération éducative signés en mars 2007 avec l’Etat d’Oklahoma.

 Un accord de coopération éducative axé sur l’ouverture internationale

L’académie d’Amiens et l’Etat d’Oklahoma ont signé, le 20 mars 2007, un accord de coopération éducative axée sur l’ouverture internationale, afin de favoriser la mobilité des élèves et des enseignants.
Ce partenariat s’adresse aux écoles, collèges, lycées généraux, technologiques et professionnels. Chaque établissement travaille à des niveaux d’échanges différents et correspondent par courriels ou à travers différents réseaux sociaux. Les établissements utilisent notamment régulièrement la visioconférence. Les établissements partenaires montent des projets de recherche et de production tout au long de l’année scolaire concrétisés par un séjour mutuel chez le partenaire.
L’académie vient d’ouvrir en septembre dernier une école primaire d’immersion franco-anglophone en partenariat avec une école d’immersion américaine de Tulsa.
Des échanges réciproques de professeurs, des formations professionnelles d’élèves, la coopération universitaire seront poursuivis et amplifiés.
L’accord de coopération prévoit un plan d’actions sur 3 ans et développe un programme de mobilité lycéenne individuelle et collective.

Exemple d’un projet pédagogique d’histoire entre deux partenaires français et américains

Dans le cadre de l’échange avec les élèves américains d’Oklahoma City et du projet pédagogique mené avec les élèves de Première autour de "la Mémoire des conflits du XXe siècle", le lycée Hugues-Capet a été le lieu d’une exceptionnelle et émouvante cérémonie3. En effet, en partenariat avec l’ASAA (l’Association des Sauveteurs des Aviateurs Alliés), une première rencontre a été organisée entre la fille et la petite fille de Milton Mills, un aviateur américain abattu en 1944 sur la commune d’Ully-Saint-Georges, et Mme Le Berre, la résistante qui, dans le cadre d’une filière d’évasion, lui était alors venue en aide pour le mener sain et sauf jusqu’en Espagne. A l’occasion de cette cérémonie, une conférence a été organisée autour du parcours de l’avion abattu, le B-17 "Judy", ainsi que des filières d’évasion organisées dans l’Oise durant la guerre. Des objets d’époque, des panneaux récapitulatifs, des affiches et des témoignages ont été présentés aux élèves et à tous les participants.

 Le Programme « French American Student Fellowship »

Dans l’académie d’Amiens, 22 lycéens de section européenne ont postulé au programme « French American Student Fellowship » développé avec l’Etat d’ Oklahoma. Pour cette édition 2016, 10 élèves de 16 à 18 ans ont été retenus. Ils sont issus de 5 lycées de l’académie,
Le programme « French American Student Fellowship » soutenu par le ministère de l’éducation nationale finance les bourses des lauréats qui couvrent les frais d’hébergement, de voyage et de subsistance. Concrètement, ce programme permet à des lycéens picards de seconde, première et terminale de passer deux semaines dans un établissement scolaire américain, 50% de leur temps est consacré à leur travail de recherche et 50% à la découverte du système scolaire américain en prenant part aux cours dans le lycée d’accueil. Ils sont logés en famille d’accueil afin de découvrir une nouvelle culture et d’améliorer leur anglais. Les candidats doivent avoir un bon niveau d’anglais afin d’être capables d’organiser leur séjour et d’effectuer leurs recherches de façon indépendante. Les résultats de la recherche sont présentés sous la forme d’un rapport, soumis à l’établissement d’accueil et au ministère de l’éducation nationale un mois après le séjour.

Mise à jour : 18 mai 2016