ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Secrétaire administratif - Classe normale

Les secrétaires administratifs sont chargés de tâches administratives d’application. A ce titre, ils participent à la mise en œuvre, dans les cas particuliers qui leur sont soumis, des textes de portée générale. Ils exercent notamment des tâches administratives de gestion dans les domaines des ressources humaines, logistiques, financiers ou comptables. Ils peuvent se voir confier des tâches de rédaction et être chargés de l’animation d’une équipe.

Ils peuvent également assurer des fonctions d’assistant de direction.

Les secrétaires administratifs de classe supérieure et les secrétaires administratifs de classe exceptionnelle ont vocation à occuper les emplois qui correspondent à un niveau d’expertise acquis par l’expérience professionnelle, par la formation initiale ou par la formation professionnelle tout au long de la vie.

Ils peuvent également être investis de responsabilités particulières de coordination d’une ou plusieurs équipes.

 Conditions d’accès au concours

Conditions générales

Candidats possédant la nationalité française

Pour être autorisés à se présenter aux concours, les candidats doivent remplir les conditions générales fixées par l’article 5 de la loi n° 83- 634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires :

  • posséder la nationalité française
  • jouir de leurs droits civiques
  • ne pas avoir au bulletin n° 2 de leur casier judiciaire des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions
  • se trouver en position régulière au regard du Code du service national
  • remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction compte tenu des possibilités de compensation du handicap.

Candidats ressortissants des autres États membres de l’Union Européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen

Pour être autorisés à se présenter aux concours, les candidats doivent remplir les conditions générales fixées par l’article 5 bis de la loi n° 83- 634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires :

  • posséder la nationalité de l’État membre dont ils sont ressortissants
  • jouir des droits civiques dans l’État dont ils sont ressortissants
  • ne pas avoir de condamnations incompatibles avec l’exercice des fonctions
  • se trouver en situation régulière au regard des obligations du service national de l’État dont ils sont ressortissants
  • remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction compte tenu des possibilités de compensation du handicap.

Conditions particulières

Concours externe de secrétaire administratif de classe normale

  • Être titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme de niveau IV ou d’une qualification reconnue équivalente.

Concours interne de secrétaire administratif de classe normale

  • Les concours sont ouverts aux fonctionnaires et aux agents de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux visés à l’article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, ainsi qu’aux militaires et aux magistrats. Ces candidats doivent être en position d’activité, de détachement ou de congé parental à la date de la première épreuve d’admissibilité, ainsi qu’aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale à la date de clôture des inscriptions.
  • Les candidats doivent justifier d’au moins 4 ans de services publics au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est ouvert.
  • Sont des services publics, les services accomplis en qualité d’agent public, c’est-à-dire de fonctionnaire ou d’agent non titulaire bénéficiant d’un contrat de droit public, relevant de l’une des trois fonctions publiques (fonction publique de l’État, fonction publique territoriale, fonction publique hospitalière), de militaire ou de magistrat, les services accomplis au sein d’une organisation internationale intergouvernementale sont assimilés à des services publics.
  • Le concours est également ouvert aux candidats justifiant de 4 ans de services auprès d’une administration d’un organisme ou d’un établissement d’un Etat membre de la communauté européenne ou d’un Etat partie à l’Espace économique européen autre que la France dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires civils mentionnés à l’article 2 de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 exercent leurs fonctions.

 Épreuves du concours

Concours externe de secrétaire administratif de classe normale

Le concours externe comporte deux épreuves écrites d’admissibilité et une épreuve orale d’admission.

Les épreuves écrites sont les suivantes :

  • Une épreuve de cas pratique avec une mise en situation à partir d’un dossier documentaire remis au candidat pouvant comporter des graphiques ainsi que des données chiffrées. Le dossier doit relever d’une problématique relative aux politiques publiques et comporter plusieurs questions précédées d’une présentation détaillée des attentes du jury destinée à mettre le candidat en situation de travail (durée : trois heures ; coefficient 3).
  • Une épreuve constituée d’une série de six à neuf questions à réponse courte portant, au choix du candidat exprimé lors de l’inscription au concours, sur l’une des options suivantes :
    • gestion des ressources humaines dans les organisations ;
    • comptabilité et finance ;
    • problèmes économiques et sociaux ;
    • enjeux de la France contemporaine et l’Union européenne.

Pour chaque option, le questionnaire à réponse courte comporte des questions communes et des questions propres à l’option choisie (durée : trois heures ; coefficient 2, dont coefficient 1 pour les questions communes et de capacité de raisonnement et coefficient 1 pour les questions relatives à l’option).

A partir d’un ou plusieurs documents, les questions communes portent sur des connaissances générales permettant d’évaluer l’ouverture au monde, l’intérêt porté aux politiques publiques, aux valeurs du service public et permettant de tester la capacité de raisonnement. Un même texte peut servir de support à plusieurs questions.

Pour la partie optionnelle, chaque question est accompagnée d’un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée. Un même texte peut servir de support à plusieurs questions.

L’épreuve orale d’admission consiste en un entretien avec le jury, à partir d’un texte court relatif à un sujet de société en rapport avec le rôle des administrations ou portant sur une politique publique comportant une ou deux questions auxquelles le candidat doit répondre, visant à apprécier les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète, le cas échéant sous forme de mise en situation (durée : vingt-cinq minutes, dont dix minutes au plus d’exposé, précédée d’une préparation de vingt-cinq minutes ; coefficient 4).

En vue de l’épreuve d’entretien, le candidat admissible adresse une fiche individuelle de renseignement au service gestionnaire du concours. Le jury dispose de cette fiche de renseignement pour la conduite de l’entretien qui suit l’exposé. Lafiche individuelle de renseignement sera disponible sur le site internet du ministère de l’Éducation nationale.

Information nouvelle et importante : la fiche de renseignement devra être téléversée dans l’espace candidat CYCLADES

Concours externe commun et interne commun pour le recrutement dans le premier grade de divers corps de fonctionnaires de catégorie B - Sujet 1 format PDF - 9.7 Mo
Session 2016
Concours externe commun pour le recrutement dans le premier grade de divers corps de fonctionnaires de catégorie B - Sujet 2 format PDF - 6.9 Mo
Session 2016
Rapport de jury concours externe - session 2016 format PDF - 134.3 ko

Concours interne de secrétaire administratif de classe normale

Le concours interne comporte une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission.

L’épreuve d’admissibilité consiste en un cas pratique avec une mise en situation à partir d’un dossier documentaire remis au candidat pouvant comporter des graphiques ainsi que des données chiffrées. Le dossier doit relever d’une problématique relative aux politiques publiques et comporter plusieurs questions précédées d’une présentation détaillée des attentes du jury destinée à mettre le candidat en situation de travail (durée : trois heures ; coefficient 3).

L’épreuve d’admission consiste en un entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité, les aptitudes du candidat ainsi que sa motivation et à reconnaître les acquis de son expérience professionnelle. Pour conduire cet entretien qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, d’une durée de dix minutes au plus, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle. Au cours de cet entretien le candidat peut être interrogé sur des questions relatives aux connaissances administratives propres à l’administration, la collectivité ou l’établissement dans lequel il exerce (durée : vingt-cinq minutes, dont dix minutes au plus d’exposé ; coefficient 4).

Dossier RAEP et guide de remplissage

En vue de l’épreuve orale d’admission, les candidats établissent un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle. Ce dossier doit être téléchargé sur le site internet du ministère de l’éducation nationale. Il est disponible dès l’ouverture des registres d’inscription.

Information nouvelle et importante concernant l’envoi du dossier  : le dossier RAEP reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle dûment constitué devra être téléversé dans l’espace candidat prévu à cet effet dans l’application d’inscription CYCLADES pour A DETERMINER avant minuit (date et heure de téléversement faisant foi), aucun dossier ne doit être adressé par voie postale.

Sujet d’admissibilité du concours externe et interne commun 2017 format PDF - 284.1 ko
Cas pratique
Rapport de jury concours interne - session 2017 format PDF - 89.1 ko

 Examen professionnalisé réservé

L’objectif de ce dispositif est de permettre aux agents non titulaires remplissant certaines conditions de service et exerçant dans les services centraux ou déconcentrés, établissements publics ou autorité publique relevant du ministère de l’éducation nationale et du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche d’accéder à l’emploi titulaire dans certains corps de fonctionnaires par la voie de recrutements spécifiques.

Ne peuvent se présenter à un recrutement réservé que les personnels qui avaient la qualité d’agent contractuel de droit public, en fonction ou en congés (prévus par le décret n°86-83 du 17 janvier 1986) au 31 mars 2011 ou dont le contrat a cessé entre le 1er janvier et le 31 mars 2011.

Éligibilité

Sont éligibles aux recrutements réservés les personnels non titulaires suivants :

  • Les personnels qui remplissent les conditions d’accès au CDI au 13 mars 2012 avec une quotité de service égale ou supérieure à 70% d’un temps complet (conditions définies aux articles 8 et 9 de la loi n°2012-347 du 12 mars 2012) ;
  • Les personnels bénéficiant d’un CDI avec une quotité de service égale ou supérieure à 70% d’un temps complet à la date du 31 mars 2011 (sur le fondement des articles 4 ou 6,1er alinéa de la loi du 11 janvier 1984 dans sa rédaction antérieure à la loi du 12 mars 2012 ou du I de l’article 34 de la loi du 12 avril 2000) ;
  • Les personnels bénéficiant d’un CDD avec une quotité de service égale ou supérieure à 70% d’un temps complet à la date du 31 mars 2011, pour répondre à un besoin permanent de l’administration (sur le fondement des articles 4, ou 6,1er alinéa de la loi du 11 janvier 1984. Au moins deux années de services publics effectifs en équivalent temps plein doivent avoir été accomplies dans les quatre ans précédant le 31 mars 2011 et au moins quatre années doivent avoir été accomplies à la date de clôture des inscriptions) ;
  • Les personnels bénéficiant d’un CDD avec une quotité de service égale ou supérieure à 70% d’un temps complet à la date du 31 mars 2011, pour répondre à un besoin temporaire (sur le fondement des articles 3, 9ème alinéa ou 6,2ème alinéa de la loi du 11 janvier 1984. Au moins quatre années de services publics effectifs en équivalent temps plein doivent avoir été accomplies dans les cinq ans précédant le 31 mars 2011).

Conformément à la loi déontologie, droits et obligations promulguée le 21 avril 2016, sont également éligibles aux recrutements réservés les personnels non titulaires en fonction au 31 mars 2013 remplissant les conditions d’ancienneté fixées par la loi du 12 mars 2012. Ils doivent :

  • justifier d’une durée de service public effectif au moins égal à quatre années en équivalent temps plein :
    • soit au cours des cinq années précédent le 31 mars 2013 pour les agents sur besoins temporaires ;
    • soit deux années sur les quatre années précédent le 31 mars 2013, s’ils ont quatre années d’ancienneté au moment de la clôture des inscriptions uniquement sur besoins permanents.
  • être employé au 31 mars 2013 sur une quotité minimum de 70%

Conditions d’ancienneté

Les candidats doivent justifier d’une certaine ancienneté de service auprès du même employeur.

Pour en savoir plus sur ces conditions vous pouvez vous reporter à la circulaire de la fonction publique du 26 juillet 2012 relative à la mise en oeuvre du dispositif d’accès à l’emploi titulaire dans la fonction publique de l’Etat.

Corps

La loi dispose que les agents ne peuvent accéder qu’aux corps de fonctionnaires dont les missions, définies par leurs statuts particuliers, relèvent d’une catégorie hiérarchique (A, B ou C), équivalente à celle des fonctions qu’ils ont exercées pendant une durée de quatre ans en équivalent temps plein dans l’administration auprès de laquelle ils sont éligibles.

Les agents éligibles au dispositif ne peuvent faire acte de candidature qu’à un seul recrutement réservé au titre d’une même session.

Épreuve

L’examen professionnalisé réservé ne comporte pas d’épreuve d’admissibilité. Il est constitué d’une épreuve orale d’admission permettant la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle. Elle consiste en un entretien avec un jury d’une durée de trente minutes visant à apprécier la personnalité du candidat, sa motivation, ses capacités à exercer les fonctions normalement dévolues aux membres du corps d’accueil du ministère concerné et les compétences acquises lors de son parcours professionnel. L’épreuve débute par un exposé du candidat, d’une durée de dix minutes au plus, présentant son dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle, et se poursuit par un échange avec le jury portant sur ses compétences et aptitudes professionnelles. Le cas échéant, le jury peut demander au candidat son avis sur un cas pratique ou une problématique en lien avec la vie professionnelle. Cette épreuve est notée de 0 à 20.

En vue de l’épreuve orale d’admission, les candidats établissent un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle. Ce dossier doit être téléchargé sur le site internet du ministère de l’éducation nationale. Il est disponible dès l’ouverture des registres d’inscription.

Information nouvelle et importante concernant l’envoi du dossier  : le dossier RAEP dûment constitué devra être téléversé dans l’espace candidat prévu à cet effet dans l’application d’inscription CYCLADES pour le vendredi 23 mars 2018 avant minuit ( date et heure de téléversement faisant foi), aucun dossier ne doit être adressé par voie postale.

Tout dossier de candidature téléversé après la date et l’heure fixées entraînera l’élimination du candidat.

 Calendrier des concours

Calendrier des inscriptions

Ouverture du registre d’inscriptions du mardi 6 février 2018 (à 12 heures) au mardi 6 mars 2018 (à 17 heures) sur l’application CYCLADES via SIAC3.

Guide d’utilisation CYCLADES à l’usage des candidats format PDF - 415.4 ko

Calendrier des épreuves

Concours externe

Académie d’Amiens : pas d’ouverture session 2018

Académie de Lille : ouvert

Épreuve écrite d’admissibilité : Mercredi 25 avril 2018

Résultat d’admissibilité : Vendredi 1er juin 2018

Épreuve orale : Mercredi 20 juin au jeudi 21 juin 2018

Résultats d’admission : Lundi 25 juin 2018 au plus tard

Nombre de postes :

  • Ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur : 9
  • Ministère des affaires sociales : 2
  • Ministère de l’intérieur : 19
  • Ministère de la culture : 1
  • Ministère de l’agriculture : 1

Concours interne

Académie d’Amiens : ouvert

Académie de Lille : ouvert

Épreuve écrite d’admissibilité : Mercredi 25 avril 2018

Résultats d’admissibilité :

  • Académie d’Amiens : Mardi 29 mai 2018
  • Académie de Lille : Mardi 29 mai 2018

Date et heure limites de dépôt du dossier RAEP : le mercredi 6 juin 2018 avant minuit sur l’application CYCLADES

Épreuve orale d’admission :

  • Académie d’Amiens : Mardi 26 juin 2018
  • Académie de Lille : Lundi 18 juin au mardi 19 juin 2018

Résultats d’admission :

  • Académie d’Amiens : Mercredi 27 juin 2018
  • Académie de Lille : Lundi 25 juin 2018 au plus tard

Nombre de postes :

  • Académie d’Amiens : 11
  • Académie de Lille :
    • Ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur : 12
    • Ministère des affaires sociales : 2
    • Ministère de l’intérieur : 11
    • Ministère de la culture : 1

Examen professionnalisé réservé

Académie d’Amiens : ouvert

Académie de Lille : ouvert

Date et heure limites de dépôt du dossier RAEP : le vendredi 23 mars 2018 avant minuit sur l’application CYCLADES

Épreuve orale d’admission :

  • Académie d’Amiens : Mardi 5 juin 2018 (après-midi)
  • Académie de Lille : Mardi 5 juin 2018 (matin)

Résultats d’admission :

  • Académie d’Amiens : Vendredi 8 juin au plus tard
  • Académie de Lille : Vendredi 8 juin au plus tard

Nombre de postes :

  • Académie d’Amiens : 1
  • Académie de Lille : 6
Mise à jour : 7 mai 2018