ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Le lycée professionnel Jean Monnet de la Fère prend soin des Anciens

Mercredi 6 novembre 2019

Le salon du bien-être, souhaité par les enseignants du lycée, soutenus par madame Jantzen, proviseure, et madame Fall, directrice déléguée aux formations professionnelles et technologiques en établissement (DDFPT Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques en établissement (Ex Chef de Travaux) ), a reçu ses premières clientes au salon de coiffure.

Mis en place en 2017, le partenariat qui liait la section coiffure du lycée Jean Monnet à l’EHPAD de Chauny a été reconduit cette année et étendu aux autres sections de l’établissement comme Esthétique Cosmétique (EC), Accompagnement Soins et Services à la Personne (ASSP) et Boucher Charcutier Traiteur (BCT), avec l’appui de Mme Jantzen, proviseure, et de Mme Fall, DDFPT Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques en établissement (Ex Chef de Travaux) . Deux autres structures ont également été intégrées à ce projet : l’EHPAD de Tergnier et celui de La Fère.
Chaque mois, le lycée accueillera des pensionnaires valides pour leur prodiguer soins esthétiques ou coiffure. Les pensionnaires qui sont dans l’incapacité de se déplacer ne seront pas oubliés puisqu’il est également prévu de faire intervenir les élèves au sein des EHPAD.

Mercredi 6 novembre, les élèves de Mention Complémentaire Coiffure Coupe Couleur (MC3C) ont reçu leurs premières clientes, venues de l’EHPAD de Tergnier. Durant toute l’après-midi, six élèves, encadrées par leur professeur, Mme Royer, ont œuvré pour prendre soin des six résidentes du jour. A l’issue de la journée, chacun était satisfait du travail accompli et heureux de ce moment partagé. Rendez-vous est déjà pris pour une prochaine session le 20 novembre.

Ces actions, en plus de renforcer les liens intergénérationnels, ont pour but de permettre aux élèves de développer leurs pratiques professionnelles tout en découvrant de nouveaux débouchés possibles (socio-coiffure ou socio-esthétique). Les anciens, quant à eux, y trouvent également un intérêt puisqu’ils profitent de soins à moindre coût, ont l’occasion de sortir momentanément de leur quotidien, de rencontrer des jeunes et d’échanger avec eux. Grâce aux soins prodigués par les élèves, encadrés par leurs professeurs (Mmes Leflon, Potel, Royer et M. Lévêque pour la partie coiffure, et Mmes Cote, Duez, Durant et Roger pour la partie esthétique), les anciens retrouvent une meilleure estime d’eux-mêmes.

Dans les prochains mois, les filières ASSP et BCT se joindront également à ce partenariat LP Lycée professionnel -EHPAD : les premiers proposeront des animations, les seconds la mise en place d’un atelier culinaire thérapeutique partagé entre résidents et élèves.

Mise à jour : 25 novembre 2019