ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Journées internationales dans l’Aisne

De mars à mai 2019

Depuis 6 ans, l’équipe de circonscription de Villers-Cotterêts dans l’Aisne, impulse des Journées Internationales, qui se déroulent dans les écoles primaires du territoire et associent collégiens, lycéens et leurs enseignants, familles et partenaires.

Le projet est né du besoin recensé de faire évoluer l’enseignement des langues vivantes pour mieux considérer l’ensemble des compétences du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues : écouter, lire, prendre part à une conversation, s’exprimer à l’oral, écrire.

La première année, le projet n’a concerné que deux écoles primaires de Villers-Cotterêts puis s’est élargi à d’autres structures. Cette année ce sont 8 structures de sept à 13 classes qui mettent en œuvre cette action, soit 72 classes qui participent à ce projet. Les dispositifs ULIS unité localisée pour l’inclusion scolaire en bénéficient également. Les classes rurales sont invitées à s’associer. D’autres circonscriptions se sont engagées dans cette dynamique.

Accompagnés par l’équipe de circonscription, des enseignants volontaires se sont impliqués dans la recherche de situations actionnelles couvrant les 5 grandes compétences.

L’organisation retenue en ateliers nécessitant de nombreux animateurs, le projet a été communiqué aux deux collèges de la Ville et au lycée. Les professeurs de langues s’en sont emparés et ont impliqué leurs élèves qui animent eux aussi des situations actionnelles qu’ils ont préparées. Jeux de société, jeux en EPS Education physique et sportive , goûter, lectures, aspects de civilisation sont mis en place, recourant parfois au numérique. Leur diversité est étonnante.

Sabine DELAPLACE, conseillère pédagogique, accompagner les équipes pour la conception et mise en place de la première opération. Dès la seconde année, les coordonnateurs de lycée, collège et écoles se concertent et prennent en charge de manière autonome l’organisation de ces journées. Ils élaborent un planning facilitant les déplacements et la gestion du temps. Les élèves disposent d’un passeport leur permettant de circuler de manière autonome. En fin d’opération, cet outil certifie leur passage dans des ateliers couvrant les 5 compétences.

A l’issue de chaque journée internationale, l’équipe pédagogique dresse une analyse pour repérer les forces et faiblesses. Elle renouvelle les situations proposées d’année en année.

Initialement, le projet ne concernait que la langue anglaise ; en 2019, chaque structure propose désormais des situations dans un minimum de cinq langues (anglais, allemand, espagnol, italien, chinois) auxquelles s’ajoutent d’autres propositions lorsque des parents d’élèves interviennent dans leur langue natale.

Au-delà des langues vivantes, le projet développe de manière remarquable les compétences sociales et civiques. Il constitue un temps fort, attendu des élèves. Aucune des écoles impliquées dans le projet depuis plusieurs années, ne manifeste le souhait de l’abandonner.

Ce projet a favorisé pleinement les liaisons inter-degré, de l’école au collège. Il a conduit les équipes à reconsidérer l’ELVE.

Mise à jour : 17 mai 2019