ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Le service sanitaire mis en place dans l’académie d’Amiens

Lundi 4 février 2019

Lundi 4 février 2019, Béatrice Cormier, rectrice de l’académie d’Amiens, chancelière des universités, et Mohammed Benlahsen, président de l’université de Picardie Jules Verne, sont allés à la rencontre de cinq étudiantes en santé effectuant leur service sanitaire au collège Amiral Lejeune, à Amiens. L’occasion de dresser un premier point d’étape dans la mise en place de ce nouveau dispositif national et de faire le point sur les attentes de ces futurs professionnels de santé et des personnels de l’établissement.

 Le service sanitaire : donner du sens à l’apprentissage, apprendre à travailler ensemble

En février 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ont annoncé la création d’un Service Sanitaire à destination de tous les étudiants en santé, dans le cadre d’une politique de prévention et de promotion de la santé.

Depuis septembre 2018, les formations des 47 000 étudiants en médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, kinésithérapie et soins infirmiers de France comprennent ainsi un module de trois mois prévoyant des interventions auprès du public scolaire, d’EHPAD et de structures médico-sociales. Il doit proposer une action de prévention sur quatre thématiques privilégiées : l’alimentation, l’activité physique, les addictions et la santé sexuelle et affective.

 Dans l’académie d’Amiens, 100% des étudiants et 100% des établissements du second degré participent, signe d’un engagement fort de l’ensemble des partenaires

Dans l’académie, le service sanitaire concerne 1400 étudiants issus de 15 organes de formation du territoire (UFR de médecine, de pharmacie, écoles de maïeutique, écoles de kinésithérapie, instituts de soins infirmiers…). Après une période de formation débutée en octobre, chacun a désormais intégré son établissement de rattachement : depuis le 21 janvier, 241 établissements (majoritairement des collèges et des lycées) accueillent ainsi des étudiants en support et complément des personnels de santé et médico-sociaux. Ces derniers ont pour mission d’intervenir auprès des élèves sur plusieurs thématiques et ce tous les lundis jusqu’au 13 mai 2019.

Ce dispositif est le fruit d’une collaboration étroite réunissant l’académie d’Amiens, via notamment Maryse Burger, médecin conseiller technique pour la DSDEN Direction des services départementaux de l’éducation nationale de la Somme, Bernard Nemitz, Médecin médiateur du CHU d’Amiens et conseiller de la rectrice de l’académie d’Amiens, Olivier Lhermitte, conseiller technique ; l’UPJV Université de Picardie Jules Verne , via notamment Maxime Gignon, Professeur des Universités - Praticien Hospitalier, Service de Santé publique, Sébastien Delescluse, interne de santé publique ; et les directeurs des centres de formation.

 Exemple au collège Amiral Lejeune : addiction et gestes qui sauvent

Le Collège Amiral Lejeune d’Amiens accueille désormais tous les lundis pendant 3 mois un groupe d’étudiants pluri professionnel : 2 sont issus de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers du CHU, les 3 autres de l’UFR médecine de l’UPJV.

Pleinement intégrés et impliqués dans la mise en œuvre du projet de l’établissement, ces étudiants s’attelleront plus particulièrement aux thématiques de l’addiction et des gestes qui sauvent, sur la base d’un diagnostic réalisé précédemment et dans le cadre des travaux du Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté.

Mise à jour : 4 février 2019