ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Numériqu’elles

Faire découvrir les métiers du numérique aux jeunes filles

L’objectif de Numériqu’Elles est d’amener les jeunes filles à découvrir et à s’initier aux différents métiers du numérique et de l’informatique, en rencontrant des femmes travaillant dans ces milieux. Le 15 novembre 2018, les acteurs du numérique ont présenté à l’ESIEE d’Amiens les métiers liés à l’informatique et au numérique.

 Pourquoi cet événement ouvert aux collégiennes et lycéennes ?

Jusqu’au milieu des années 80, les femmes étaient largement présentes dans les activités informatiques. On considérait la programmation comme une activité technique du tertiaire, pas très prestigieuse et bien adaptée aux femmes scientifiques de l’époque.

Entre 1985 et 1990, beaucoup de femmes se détournent des formations informatiques, et donc des métiers, de ce secteur.

En effet, au début des années 1980, un bouleversement se produit avec l’arrivée des micro-ordinateurs dans les maisons. Les garçons s’intéressent de près à cette technologie et s’organisent en petites communautés technophiles et amatrices de jeux vidéo, plutôt fermées aux filles. Les publicités en profitent pour mettre en avant le côté masculin de l’objet et de ses applications.

Progressivement, dans l’esprit du public, l’image de l’ordinateur est devenue masculine.

Dans le même temps, émerge un prototype de l’informaticien calqué sur l’image du geek, vulgarisée par la science-fiction. Selon ce cliché, l’informaticien est un homme, solitaire, asocial, peu soucieux de son apparence, passionné par la technique, plus à l’aise avec les machines qu’avec les êtres humains… Les filles ne se reconnaissent pas dans ce portrait. Elles commencent alors à déserter les filières et les métiers de l’informatique…

Numériqu’elles a donc pour objectif de sensibiliser les filles aux métiers du numérique et de favoriser leur insertion dans ce secteur dynamique.

un secteur en expansion dont 3/4 des effectifs sont des hommes.
Un secteur où les femmes sont de moins en moins nombreuses

 Présentation du Numériqu’Elles d’Amiens

Le Numériqu’Elles d’Amiens propose :

  • des stands majoritairement tenus par des femmes, pour découvrir les différents métiers et susciter des vocations dans le numérique et l’informatique
  • des ateliers permettant de produire et de manipuler les robots, les objets connectés et services numériques.

Par petits groupes, encadrés par des élèves du lycée Romain Rolland, les jeunes filles viennent découvrir les métiers du numérique et de l’informatique autour d’activités ludiques et éducatives.

Dans l’académie d’Amiens, lors de cette première édition, 14 établissements scolaires ont participé à l’événement dont 6 collèges (4 Somme, 1 Aisne, 1 Oise) et 8 lycées (3 Somme, 3 Oise, 2 Aisne ; 2 LP Lycée professionnel ) pour un nombre total de 175 collégiennes et 160 lycéennes.

 Organisation des stands du Numériqu’elles d’Amiens

Les stands Numériqu’elles
L’atelier Hackathon de la DANE Amiens

Voici les stands présents lors de cette première édition à Amiens :

Réflexions des élèves sur l’étudiante du futur mise en oeuvre sous forme d’Hackathon par la DANE d’Amiens

Par tranche de 30 minutes, chaque sous-groupe de collégiennes et lycéennes découvrent les stands, tenus par des femmes dans le but d’inciter les jeunes filles à comprendre l’enjeu du numérique, son impact sur la société et les différentes utilisations possibles.

Les professionnelles peuvent témoigner de leurs expériences, leur parcours et ainsi prouver que le numérique s’adresse à toutes.

En parallèle, ces stands permettent de mettre en avant différents métiers :

  • développeur/développeuse web
  • administrateur/administratrice base de données
  • administrateur/administratrice réseaux
  • directeur/directrice des systèmes informatiques
  • technicien/technicienne de maintenance
  • chef/cheffe de projet informatique
  • community manager
  • webmestre
  • chargé de communication

 Conclusions et prolongements

L’enquête de satisfaction sur l’événement a révélé un changement des représentations des métiers du numérique et de l’informatique par les collégiennes et lycéenne, les métiers sont mieux appréhendés, les collégiennes et lycéennes indiquent en avoir une meilleure connaissance.

Réactions des collégiennes et lycéenne suite à la journée Numériqu’elles

Suite à Numériqu’Elles, l’académie d’Amiens a développé un projet pédagogique "Ambassadrices du numérique". Il est demandé aux élèves de réaliser une production utilisant le numérique afin de valoriser le secteur : vidéo, page web, affiche... Les créations les plus réussies seront récompensées et serviront à promouvoir l’événement Numériqu’Elles de l’année suivante.

Mise à jour : 8 février 2019