ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Recrutement > Concours >

Sommaire

Appel à candidature pour les jurys des concours ATSS

Académies d’Amiens et de Lille

En prévision de l’organisation, dans l’académie d’Amiens et dans l’académie de Lille, des concours BIATSS (personnels de bibliothèque, administratifs, techniciens, de santé et de service social), le service interacadémique (SIA) lance un appel à candidature aux personnels de direction et administratifs pour faire partie des jurys.

 Concours concernés

  • Adjoint administratif (externe, interne et recrutement sans concours) ;
  • Secrétaire administratif (externe et interne de classe normale, interne de classe supérieure, examens professionnels de classe supérieur et de classe exceptionnelle) ;
  • Assistant de service social ;
  • Infirmier ;
  • ITRF-ATRF (Catégories A, B et C).
Crédits : DGAFP

 Engagements du jury

Le membre du jury doit impérativement respecter les contraintes spécifiques liées au concours

En règle générale, ces obligations sont les suivantes :

  • Participation à la réunion de cadrage avec le président du jury au cours de laquelle le calendrier général de la session des concours est présenté ainsi que les consignes relatives à l’élaboration des sujets des épreuves
    par les membres des jurys.
  • A partir des recommandations formulées lors de la réunion de cadrage, élaboration des propositions de sujets. Cette tâche, parfois perdue de vue par certains membres de jury, est impérative car la qualité de la procédure de recrutement dépend de la qualité des sujets proposés aux candidats.
  • Participation obligatoire à la réunion de validation des sujets.
  • Correction des copies dans le respect scrupuleux des critères de notation retenus et, lorsque l’épreuve le requiert, en tenant compte le plus possible des corrigés-type élaborés en commun. Plutôt qu’un encadrement étroit du correcteur, une homogénéité de la correction doit être recherchée.
  • Participation aux réunions d’admissibilité et/ou d’admission : la représentation d’un membre défaillant par un autre membre du jury doit être exceptionnelle en cas d’impossibilité manifeste et excusée.
  • Participation aux épreuves orales dans le strict respect des dispositions de l’arrêté d’organisation du concours.
  • Participation à la formation organisée par l’administration en charge du recrutement. La circulaire du 24 juin 2015 relative à la professionnalisation des jurys comme levier de lutte contre les discriminations dans l’accès à la fonction publique d’État précise que les personnes en formation devront être systématiquement éclairées quant aux formes de préjugés et stéréotypes pouvant influencer leur avis et aptes à les identifier de manière à prévenir tout acte de discrimination.
  • Par ailleurs la participation à un jury implique divers engagements de nature déontologique :
    • Impartialité,
    • Absence de contacts personnels avec les candidats,
    • Secret absolu sur les opérations de concours, les interrogations et les délibérations ; en aucun cas les notes attribuées ne peuvent être communiquées par les membres de jurys aux candidats et celà tous les stades du concours (admissibilité ou admission) ; le ministre (ou son délégataire) est seul habilité à communiquer les notes qui font l’objet d’une notification personnelle au domicile du candidat.
    • Comportement exemplaire, notamment lors des épreuves orales
format PDF - 198.1 ko
Session 2019

 Candidature

Le formulaire de candidature est destiné aux personnels de catégories A et B (les personnels de catégorie B peuvent uniquement déposer une candidature pour les recrutement des personnels de catégorie C).

La complétude du formulaire ne prend que quelques minutes.

Les personnels volontaires s’engagent à participer à n’importe quelle phase de recrutement (élaboration de sujets, commission de choix de sujets, lectures de dossiers, corrections des épreuves écrites, interrogation aux épreuves orales et délibération).

Avant la désignation des membres par madame la Rectrice de l’Académie d’Amiens, Chancelière des Universités, l’avis favorable du chef d’établissement ou de service est nécessaire et obligatoire.

Mise à jour : 28 novembre 2018