ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Un exemple d’utilisation du cahier multimédia de l’ENT NEO

En anglais

Goulven Blanchard, professeur d’anglais au collège du Val de Somme d’Ailly Somme, nous propose un exemple d’usage de l’application "cahier multimédia" présent sur les ENT One dans le premier degré et les ENT Néo et Léo dans le second degré.

 Contexte d’utilisation

Quand j’ai été doté, pour la première fois d’un vidéoprojecteur interactif (VPI) en 2012, j’avais en tête l’idée de créer un cahier numérique reprenant les traces écrites de mes cours, enrichi des différents documents étudiés en classe et d’activités numériques d’entraînement. Ce cahier que chacun aurait pu consulter à tout moment aurait permis aux élèves absents de revenir en cours presque sans retard sur les autres. Les difficultés techniques rencontrées m’ont obligé à mettre ce projet en veille.

L’arrivée du cahier multimédia sur le nouvel ENT Néo a immédiatement réveillé cette envie.

Je l’utilise donc en anglais, de la 6ème à la 3ème.

 Objectifs pédagogiques

Le cahier multimédia doit permettre :

  • de rendre accessible la trace écrite du cours dans un format lisible par les élèves dys.
  • de permettre aux élèves absents d’arriver au cours suivant avec un cahier à jour.
  • de mettre à disposition des élèves (et de leurs parents) les documents audio, vidéo et numériques étudiés en classe.
  • d’inclure dans le cahier des exercices d’entraînement et/ou de révision créés sur learningapps.org
  • de mettre à disposition des dessins ou des schémas pour expliciter le lexique, dessins qui ne sont pas toujours très fidèlement repris par les élèves.

et vise :

  • à limiter les problèmes de rattrapage d’absences,
  • à donner aux élèves les moyens de travailler efficacement leurs leçons et de mieux se préparer aux évaluations.
  • à rendre lisible le travail du cours d’anglais aux familles, celles-ci ayant souvent du mal à appréhender des méthodes d’enseignement liées au numérique qui n’existaient pas auparavant.

 Mise en œuvre

Concrètement, je prépare la ou les pages du jour en avance pour ce qui est des documents et exercices, seule la trace écrite est saisie pendant le cours (tapée sous libreoffice), puis ajoutée sous forme de capture d’écran ou photographiée.

Capture du tableau numérique placée dans le cahier multimédia
Exercice d’apprentissage learningapps intégré dans le cahier multimédia
Exercice d’apprentissage learningapps intégré dans le cahier multimédia
Capture de la trace écrite placée dans le cahier multimédia et intégration du document audio
Capture de la trace écrite numérique placée dans le cahier multimédia
Vidéo intégrée dans le cahier multimédia et à disposition des élèves en dehors de la classe

 Plus-values de l’usage du numérique

Le cahier multimédia remplace donc pour moi le cahier de la classe, qui était, il y a quelques années, rempli à tour de rôle par chaque élève pour servir de référence en cas d’absence, cahier qui était souvent “perdu” en cours d’année ou oublié chez un des copistes, engendrant par là un retard dans sa complétion.
Le format numérique permet donc à tous les élèves d’accéder au cahier à tout moment.
Il permet aussi l’inclusion des documents vus en classe, concrétisant par là la leçon et qui permettent aux parents d’accompagner leur enfant.
Il me permet enfin de proposer des activités créées sur learningapps.org afin d’aider les élèves moins organisés à se préparer aux évaluations, puis de répondre spécifiquement aux difficultés rencontrées en classe ou lors d’un contrôle.

 Limites

Évidemment, tous les élèves ne sont pas encore suffisamment équipés chez eux pour profiter pleinement de l’outil, et nous travaillons actuellement à l’équipement des salles de permanence, afin que ces élèves puissent accéder prioritairement à l’ENT.
L’autre limite évidente, est celle de la bonne volonté de l’élève. S’il est “fâché avec votre matière”, il y a peu de chance qu’il y sacrifie son temps d’écran du soir.
Enfin, l’outil lui-même est parfois limitant. L’éditeur de texte, trop limité, a été vite remplacé par des captures d’écran de libreoffice, et les pages sont relativement petites par rapport à ce qu’un cahier papier peut contenir.

Mise à jour : 14 novembre 2018