ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Acheux-en-Amiénois : la cantine du collège Edmée Jarlaux sensibilise les élèves au circuit court et au plaisir du goût

Mardi 5 juin 2018

Le collège Edmée Jarlaux met les bouchées doubles en matière de circuit court avec environ 30% de sa consommation acquise auprès de producteurs locaux. Le cuisinier, son équipe ainsi que les personnels de l’établissement mettent également en pratique l’éducation au goût et la sensibilisation au gaspillage.

Au collège Edmée Jarlaux, Martine Botte, principale de l’établissement et Serge Bruyer, chef cuisinier, ont à cœur de privilégier les producteurs de proximité : depuis 2012, la cantine du lycée est passée de 12 à 30 % d’achats alimentaires par le biais de circuits courts. Avec 287 élèves sur 304 qui déjeunent à la cantine, une vingtaine de maternelles et une quarante de primaires, cela valait la peine de tenter cette expérience dont les maîtres mots sont : proximité, éducation alimentaire, éducation au goût et sensibilisation au gaspillage.

© France 3 Hauts-de-France

Les menus sont prévus avec 5 semaines d’avance et varient selon les saisons et les produits disponibles : potages maison d’octobre à mars (très plébiscités par les élèves de primaire !), menus à thème en rapport avec les voyages à l’étranger organisés au sein du collège... Serge Bruyer veille également à ce que les élèves essaient de goûter à tout, et leur fait découvrir de nouvelles saveurs ou des légumes anciens comme le panais ou le topinambour. Certains collégiens essaient même de reproduire les menus chez eux : une belle victoire !

La cantine du collège sensibilise également les élèves au gaspillage. Chaque semaine, un agent note ce qui a plu ou déplu dans chaque menu de manière à éviter les aliments causant trop de déchets ; il indique aussi aux demi-pensionnaires la quantité de pain jetée la semaine précédente afin de mieux les sensibiliser et les impliquer.

Faire du 100% circuit court n’est bien sûr pas possible, mais manger sain, frais et bon l’est tout à fait et le collège Edmée Jarlaux l’a bien compris.

Mise à jour : 15 juin 2018