ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Sensibiliser les élèves à la littérature à l’aide des réseaux sociaux

Trois professeurs de lettres, chacun dans leur académie ( (Versailles, Caen, Limoges), ont décidé de sensibiliser leurs élèves de troisième à la littérature en s’appuyant sur les réseaux sociaux pour en faire des lieux d’apprentissage.

 Point de départ du projet

Les programmes issus de la réforme du collège redéfinissent le rapport à la littérature. Si le but reste globalement le même, à savoir « la constitution d’une culture littéraire et artistique commune », les notions de différenciation pédagogique ou encore d’accompagnement personnalisé, invitent à interroger la manière d’apporter aux élèves des œuvres littéraires.

En outre, les nouveaux programmes rappellent que « l’enseignement du français contribue fortement à la formation civique et morale des élèves, tant par le développement de compétences à argumenter que par la découverte et l’examen critique des grandes questions anthropologiques, morales et philosophiques soulevées par les œuvres littéraires ». Ainsi les problématiques des œuvres littéraires permettent d’apporter un éclairage sur les problématiques mêmes de l’élève en construction. La culture commune passe donc peut-être plus par des problématiques communes autour de la construction de soi que par une liste commune d’œuvres d’art.

 Objectifs

Le projet consiste en une expérience de lecture sociale inter-académique sur un même niveau (3ième), qui a pour but de stimuler les échanges entre les élèves sur la littérature et de confronter leurs expériences de lecture. Des choix communs de corpus ont permis aux élèves de débattre sur l’interprétation des œuvres, mais aussi sur la notion même de corpus et leur logique de constitution. Les élèves ont réfléchie notamment à la question de la construction de soi à travers la littérature.

La vidéo de présentation du projet

 Rôle du numérique

Enfin, le projet offre une place importante au numérique, et plus précisément à l’utilisation du réseau social en classe. Le rapport à l’autre est d’une importance capitale pour nos élèves. Avec des outils comme Twitter, Skype, Youtube, des blogs ou des sites personnels, et avec l’emploi des smartphones en classe,l’objectif est de se placer dans un monde qui est le leur ; non pas un monde virtuel, un monde irréel ou factice, mais un monde d’interactions. Les outils numériques ont permis notamment d’interagir sur des supports communs (des textes littéraires, entre autres), d’échanger (via les réseaux sociaux) et de s’exprimer, de créer à partir d’expériences de lecture (bandes annonces, lectures expressives…)

 Modalités de travail

Chaque classe dispose d’un compte twitter, sur lequel des travaux peuvent être déposés (textes, vidéos, explications, images…).
Des Live Tweets sont organisés régulièrement, afin d’échanger sur des problématiques littéraires, pour fournir idées, vocabulaire, discussions, réflexions (temps de préparation à la lecture et l’écriture).
Des documents collaboratifs sont à la disposition des élèves, sur lesquels ils peuvent partager leur compréhension et leurs interprétations, pendant et hors la classe.
Des conférences vidéos permettent de discuter directement, si besoin est.
Le blog accueille progressivement l’évolution des travaux.

 Exemples de mise en œuvre

Analyse du conflit tragique qui oppose Antigone et Créon

A distance, via twitter, les élèves du #reseaudeslettres ont échangé leurs idées pour savoir si, dans le conflit tragique qui oppose Antigone à Créon, ils partageaient plutôt le point de vue de Créon (ordre, loi, responsabilité) ou celui d’Antigone (famille, jeunesse, insoumission)

Analyse de l’affiche rouge de la propagande de Vichy par différents groupes de la classe de l’académie de Caen au travers d’une vidéo réalisée par l’un des groupes et des portraits satiriques écrits à plusieurs mains

Proposition de ressources sur « Cris » de Laurent Gaudé par les 3e du #RéseauDesLettres sur Pearltrees

Mise à jour : 30 octobre 2018