ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Prise en charge des enfants intellectuellement précoces : le lycée Boucher de Perthes d’Abbeville innove en proposant un dispositif d’accueil unique dans l’académie, et même en France !

Mardi 29 mai 2018

Il existe désormais dans l’académie d’Amiens un établissement qui accueille les enfants intellectuellement précoces, le lycée Boucher de Perthes. Disposant de structures adaptées à ce public aux besoins particuliers, ce lycée proposera dès la rentrée prochaine, grâce notamment au soutien financier du rectorat, une option pour les classes de seconde et de terminale. Explications sur le plateau de France 3 Picardie avec Fabrice Consil, enseignant, et Lou Faucret-Peltier, élève.

De prime abord, on a du mal à associer élèves intellectuellement précoces (dits « EIP ») et décrochage scolaire. C’est pourtant la réalité de ces jeunes qui, ne travaillant pas au même rythme que leurs camarades, nécessitant un accompagnement plus riche et souffrant souvent de solitude et d’ennui, connaissent un taux d’échec scolaire important. Le lycée Boucher de Perthes a pris les devants et a mis en place, depuis la dernière rentrée scolaire, un dispositif d’accueil spécifique à l’attention de cette population si particulière.

Intégrés dans une classe de seconde, 10 élèves précoces suivent les cours comme leurs camarades. A ceci près que 2 jours par semaine, les mardis et vendredis, ils suivent des ateliers aux contenus variés : initiation à la philosophie, à l’écriture des idéogrammes, histoire de l’aviation… Tout au long de l’année, ils ont ainsi travaillé à un projet de coopérative agricole (clonage de plantes carnivores) et ont bénéficié de sorties et de partenariats divers participant à leur enrichissement personnel et mental. « Placés dans des conditions favorables, étant reconnus « enfants précoces », n’étant jamais isolés au sein d’une classe, ces élèves s’épanouissent à l’école alors que certains ne voulaient plus y mettre les pieds », explique Fabrice Consil, enseignant au lycée Boucher de Perthes.

© France 3 Hauts-de-France

A noter : très rares sont les établissements scolaires ayant pris l’initiative de mettre en place des structures d’accueil spécifiques à destination de ces élèves. « En France, on les compte sur les doigts de la main, poursuit Fabrice Consil, et il s’agit principalement d’établissements privés. Dans l’académie, il existe 2 collèges qui accueillent ces élèves, mais un seul est public (Arthur Rimbaud à Amiens) ». La difficulté est double : « D’une part, les enfants précoces ont besoin d’être occupés plus que d’autres, d’approfondir leurs connaissances et d’être responsabilisés. D’autre part, ils sont insuffisamment détectés et quand ils le sont, les familles peinent à trouver des structures d’accueil ». D’où l’initiative du lycée et son implication au sein du bassin d’éducation Picardie-Maritime et, plus généralement, de l’académie d’Amiens : sensibiliser, former, détecter, accompagner.

Portée à l’origine par le syndicat mixte de la Baie de Somme et mise en œuvre via la Cardie Conseiller académique en Recherche-développement, innovation et expérimentation et le GIP Forinval, cette expérimentation unique en France a retenu toute l’attention de Béatrice Cormier, rectrice de l’académie d’Amiens, qui a donc entériné la création officielle d’une option au sein du lycée abbevillois sur fonds rectoraux. Cette option sera donc créée dès la rentrée prochaine pour accueillir des élèves de tous horizons géographiques en classes de seconde et de première. « Nous disposons d’un internat, ce qui nous permet de recruter hors secteur sur simple dérogation », précise Fabrice Consil.

L’établissement ne s’arrêtera pas là : son objectif est d’obtenir un label national pour valoriser ce dispositif et offrir de meilleures chances de poursuite d’études aux enfants intellectuellement précoces.

Un grand merci à tous les participants de l’émission 9h50 Le Matin du 28 mai 2018, et spécialement à Lou Faucret-Peltier pour avoir porté haut les couleurs de ses camarades EIP sur le plateau de France 3 !

Mise à jour : 11 juin 2018