ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Accompagnement des candidats sans proposition d’admission

Il s’agit de formuler, pour les candidats auxquels aucune proposition d’admission n’a été faite et qui ont fait au moins un vœu en phase principale ou complémentaire, une proposition d’inscription dans une formation.

 Le droit à l’accompagnement pour les candidats sans proposition d’admission

La loi du 8 mars 2018 relative à l’orientation et à la réussite des étudiants garantit le droit, pour tout bachelier qui le souhaite, d’accéder à l’enseignement supérieur. Afin de donner sa pleine effectivité à ce droit, elle a confié au recteur d’académie des compétences nouvelles qui lui permettront en particulier d’accompagner et de procéder à l’inscription des candidats qui n’auraient pas obtenu de proposition dans le cadre de la procédure nationale de préinscription.

 L’information des candidats sur le droit à l’accompagnement

L’accompagnement par la CAAES Commission académique d’accès à l’enseignement supérieur est un droit. Il revient au candidat de l’activer. Afin d’être directement informés de l’existence de cet accompagnement, les candidats concernés qui ont participé à la phase principale ou ultérieurement à la phase complémentaire seront destinataires via la plateforme Parcoursup Parcoursup est la plateforme nationale d’admission en première année des formations de l’enseignement supérieur. d’un mail et d’une notification, ainsi que d’un message sur leur dossier, leur indiquant qu’ils peuvent demander à bénéficier de l’accompagnement de la CAAES.

Les candidats informés devront confirmer via la plateforme leur souhait d’être accompagnés : la sollicitation d’un accompagnement et les échanges subséquents avec le candidat se feront via la messagerie contact de Parcoursup avec l’objet « CAAES ». Un message indiquera au candidat qu’il doit prendre contact avec la CAAES, dans un délai de 15 jours, en vue de bénéficier de l’accompagnement.

Coordonnées de la CAAES

  • Adresse mél : caaes ac-amiens.fr
  • Coordonnées téléphoniques : 03 22 92 28 78 ou 03 22 82 37 63
  • Adresse : 20 Boulevard d’Alsace Lorraine 80063 AMIENS Cedex 9

 Modalités de fonctionnement de la CAAES

La CAAES sera conduite à traiter deux types de candidats à deux moments distincts :

A compter du 22 mai 2018

Certains candidats n’ayant exprimé que des vœux pour des filières sélectives sont susceptibles au 22 mai de ne recevoir que des réponses négatives des établissements d’accueil sur tous leurs vœux.

Sur sollicitation du candidat, la CAAES peut faire une proposition d’inscription dans une formation où il reste des places vacantes. Cette proposition tient compte de son projet de formation, des acquis de sa formation, de ses compétences et de ses préférences, le cas échéant de sa mobilité, ainsi que des caractéristiques des formations ayant des places vacantes.

A compter de la date à laquelle cette proposition lui est faite, le candidat dispose d’un délai limité (délai applicable pour la période considérée de la procédure : 7 jours, 3 jours ou 1 jour) pour faire part de son accord. A défaut de réponse dans ce délai, le candidat est réputé avoir refusé cette proposition d’inscription.

Si le candidat accepte la proposition qui lui est faite par la CAAES, ce dernier procède à son inscription dans la formation retenue.

Le dialogue avec le président ou le directeur de l’établissement concerné peut conduire ce dernier à proposer au candidat une inscription dans une autre formation de son établissement (cela supposera l’accord du candidat avant inscription) ou à subordonner l’acceptation, par le candidat, au bénéfice des dispositifs d’accompagnement pédagogique ou du parcours de formation personnalisé, nécessaires à sa réussite.

Le candidat qui a saisi la CAAES est réputé avoir renoncé au bénéfice de ce dispositif d’accompagnement lorsqu’il reçoit sur la plateforme Parcoursup une proposition d’admission sur l’un de ses vœux en phase complémentaire. Il n’a alors plus besoin de bénéficier de ce dispositif d’accompagnement.

Lorsqu’aucune proposition d’inscription ne peut être faite au candidat, l’accompagnement mis en place pour ces jeunes au sein de leur établissement d’origine ou au sein des structures d’aide à l’orientation (CIO Centre d’information et d’orientation , SRPO, SCUIO-IP) permettra, entre autres, d’aider leur réflexion sur leurs vœux et projet de formation dans la perspective de l’ouverture sur Parcoursup de la phase complémentaire, à compter du 26 juin 2018.

A compter du lendemain des résultats définitifs des épreuves du 1er groupe du baccalauréat (7 juillet 2018)

A compter du 7 juillet, l’accompagnement mis en place par la CAAES concerne les jeunes qui ont obtenu leur baccalauréat, ont fait au moins un vœu en phase principale et auxquels aucune proposition d’admission n’a, à cette date, été faite au titre de la phase principale et qui n’ont pas encore eu de réponse positive pour des vœux formulés au titre de la phase complémentaire de Parcoursup depuis le 26 juin.

La CAAES met également en place un accompagnement pour les jeunes qui n’ont pas formulé de vœux pendant la phase principale, voire ne se sont pas inscrits à la phase principale. Pour ces derniers, sous réserve qu’ils se soient inscrits sur Parcoursup avant le 21 juillet, leur accompagnement en CAAES ne pourra s’envisager qu’après au moins une réponse négative sur un vœu formulé en phase complémentaire.

La CAAES fait une proposition d’inscription dans une formation pour laquelle il reste des places vacantes en tenant compte du projet de formation du candidat, des acquis de sa formation, de ses compétences et de ses préférences ainsi que des caractéristiques des formations ayant des places vacantes.

A compter de la date à laquelle cette proposition lui est faite, le candidat dispose d’un délai limité pour faire part de son accord. A défaut de réponse dans ce délai, le candidat est réputé avoir refusé cette proposition d’inscription. Si le candidat accepte la proposition qui lui est faite par la CAAES, ce dernier procède à son inscription dans la formation retenue.

Le dialogue avec le président ou le directeur de l’établissement concerné peut conduire ce dernier à proposer au candidat une inscription dans une autre formation de son établissement (cela supposera l’accord du candidat avant inscription) ou à subordonner l’acceptation, par le candidat, au bénéfice des dispositifs d’accompagnement pédagogique ou du parcours de formation personnalisé nécessaires à sa réussite.

Le candidat qui a saisi la CAAES est réputé avoir renoncé au bénéfice de ce dispositif d’accompagnement lorsqu’il reçoit sur la plateforme Parcoursup une proposition d’admission sur l’un de ses vœux en phase principale ou complémentaire. Il n’a alors plus besoin de bénéficier de ce dispositif d’accompagnement..

Mise à jour : 18 mai 2018