ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Proposer des parcours de travail individualisés et différenciés

Avec Moodle

Vincent Ulmer, professeur de physique et électricité appliquée au lycée Edouard Branly d’Amiens, nous propose une méthode d’enseignement basée sur la mise en activité des élèves à partir de parcours de travail construits sur la plate-forme Moodle. Cette méthode d’enseignement rend les élèves plus actifs et permet la différenciation des apprentissages.

 Présentation

La séquence cours présentée concerne les élèves en deuxième année de BTS Brevet de Technicien Supérieur SNEC ( Systèmes Numériques option Electronique et Communication).
Les élèves disposent chacun d’un poste informatique.
Le parcours de travail est réalisé sur la plate-forme Moodle [1] de l’académie d’Amiens à laquelle on se connecte avec ses identifiants de messagerie.

 Mise en œuvre

La première séance débute par un échange de 30 minutes entre l’enseignant et les étudiants et permet de présenter l’intérêt du cours. Le cours magistral est abandonné au profit d’un parcours de travail numérique individualisé.

Le parcours de travail est réalisé de la façon suivante :

  • les objectifs de la séance
  • une situation déclenchante
  • les cours liés aux compétences travaillés
  • Les exercices
  • le devoir à la maison
  • les travaux pratiques
  • le cours complet
La construction du parcours individualisé
La construction du parcours individualisé (suite)

Chaque partie du cours donne lieu à des activités. Voici quelques exemples :

Un exemple d’activité proposé à la suite de la lecture du cours
Un autre exemple d’activité proposé

Les élèves ont un retour immédiat sur la validité de leurs réponses. Ce feedback permet à l’élève de réfléchir de nouveau à la question posée ou de bénéficier de la remédiation de l’enseignant si la difficulté est trop importante.
La plate-forme ouvre ensuite une nouvelle activité lorsque la précédente est réussie. Des paramètres supplémentaires peuvent utilisés pour calibrer au mieux le parcours. Le parcours individualisé devient personnalisé en fonction de la réussite de chaque élève.

L’ouverture d’une activité est conditionnée à la réussite de l’activité précédente

Dans le même temps, les étudiants consignent dans leur cahier les raisonnements qui ont été mobilisés pour réaliser les activités. Pour faciliter l’organisation du travail et sa réappropriation, le nom des activités est codifié.

Les sujets de TP sont également dans des dossiers avec l’ensemble des ressources nécessaires, les compte-rendus des élèves sont numériques et remis sur Moodle. De même la correction est numérique.

Les élèves déposent sur la plate-forme leur TP

L’enseignant connait à tout moment l’état d’avancement du travail de chaque étudiant au cours de la séquence et est en capacité de mesurer leur degré de compréhension. Il est de cette façon possible de proposer des exercices complémentaires à la maison ou en accompagnement personnalisé.

Tableau d’avancement du travail fait par les élèves

 Les plus-values de la mise en oeuvre du dispositif de travail pour l’élève

  • Les élèves s’engagent plus facilement dans les apprentissages. Il apprécient le côté ludique du passage de niveau. Leur attention est davantage soutenue.
  • Les élèves sont plus autonomes pendant les exercices et retournent davantage au cours que lors d’une situation classique. Certains élèves sont complètement autonomes.
  • L’utilisation de la couleur permet d’améliorer la clarté des documents .
  • Il est possible d’utiliser Géogébra pour travailler plus précisément (zoom, mesures, ajout de droites) sur les graphiques.
  • L’outil informatique oblige les élèves à retrouver une rigueur d’écriture mathématique : ils doivent respecter les règles de priorité et placer les parenthèses correctement lors de la rédaction numérique.
  • Globalement, le travail de répétition cré2 par le paramétrage du parcours de travail permet à tous les élèves de maîtriser les capacités exigibles.
  • Cette pratique est un véritable levier pour aider les plus fragiles et pour permettre aux élèves les plus habiles d’aller plus loin.

 Les points positifs pour l’enseignant

  • Les élèves en retard ou absents n’ont plus de difficulté pour réintégrer le cours, les parcours sont individualisés et disponibles en dehors des heures de classe.
  • Le professeur suit le parcours de chaque élève
  • Il devient possible de travailler avec d’autres enseignants sur une même classe à partir d’un parcours commun.
  • Le système d’auto-correction proposé par Moodle libère du temps et permet d’accompagner les élèves en difficulté. Il n’est plus utile de valider les bonnes réponses, le professeur se concentre sur les activités qui ont posé problème.
  • Moodle est une solution open source qui peut-être réinvestie dans le temps

 Les limites

  • Il est plus difficile de mettre en oeuvre cet accompagnement avec des effectifs élevés à moins de disposer d’une salle informatique conséquente.
  • l’attention des élèves peut-être altérée par la tentation d’aller naviguer sur Internet.
Mise à jour : 18 mai 2018