ac-amiens.fr

Pour l'école de la confiance

Forum de l’Education Interculturelle au lycée Joliot Curie d’Hirson

Jeudi 12 et vendredi 13 avril 2018

C’est devant un parterre de 170 élèves de la 3ème au BTS Brevet de Technicien Supérieur que le lycée Joliot Curie a reçu 4 migrants sur 4 demi-journées. Fidèles à leur tradition d’ouverture culturelle dans le cadre du label UNESCO, les équipes éducatives du secteur d’Hirson ont travaillé sur la réalisation de ce projet.

Depuis plusieurs années, le lycée Joliot Curie organise une opération intitulée "Mémoire de Migrant". Le principe est de faire venir des témoins venus de Pologne, d’Afrique ou d’ailleurs qui ont, pour diverses raisons, migré en France à une époque de leur vie.

Cette année l’établissement a souhaité, en collaboration avec 6 des 7 collèges du secteur, le lycée professionnel et un centre social, donner encore davantage de résonance au projet. Les professeurs ont ainsi mis en place le premier forum de l’éducation interculturelle de Thiérache. Cette action menée essentiellement par les professeurs d’histoire permet aussi de travailler la liaison collège lycée.

L’idée développée dès le départ était de convier les collèges du secteur pour promouvoir la mise en place l’objet d’étude pédagogique en se basant sur des synergies entre les collègues de même discipline. Plusieurs classes de 4e et de 3e des collèges environnants ont été accueillies.

Quatre migrants, Georges Szumanski de Pologne, Lissa Gueye du Sénégal, Areski Amazouz d’Algérie et Silvia Salamon d’Italie, se sont rendu dans les autres collèges du secteur pour y travailler avec des classes et des enseignants qui avaient préparé leur venue en abordant des thématiques locales ou en liaison avec le fait migratoire. Au lycée Joliot Curie, près de 15 classes ont participé à ce beau projet.

Les élèves ont pu échanger en direct avec les migrants et découvrir avec eux des réalités qu’ils ne connaissent qu’à travers les journaux ; de plus cette ouverture à l’autre a permis une découverte de modes de vie totalement différents des habitudes thiérachiennes. Les élèves de 2nde ont alors pu tisser des liens intenses avec des anciens, le plus âgé ayant près de 94 ans. Ainsi, outre l’échange essentiel à toute relation humaine, les lycéens ont eu l‘occasion de donner de la chair à l’aventure humaine.

Mise à jour : 9 mai 2018